Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Black Panther
Film américain de Ryan Coogler (2018)
14 février 2018

****



Genre  : Super-héros
Durée  : 2h15

Avec Chadwick Boseman ((T’Challa / Black Panther),Michael B. Jordan (Erik Killmonger), Lupita Nyong’o (Nakia), Letitia Wright (Shuri), Martin Freeman (Everett K. Ross), Danai Gurira (Okoye), Forest Whitaker (Zuri), Andy Serkis ( Ulysses Klaue), Angela Bassett (Ramonda), Daniel Kaluuya (W’Kabi), Sterling K. Brown (N’Jobu), Florence Kasumba (Ayo), John Kani (T’Chaka), Winston Duke (M’Baku)....

Après les événements qui se sont déroulés dans Captain America : Civil War, T’Challa revient chez lui prendre sa place sur le trône du Wakanda, une nation africaine technologiquement très avancée. Mais lorsqu’un vieil ennemi resurgit, le courage de T’Challa est mis à rude épreuve, aussi bien en tant que souverain qu’en tant que Black Panther. Il se retrouve entraîné dans un conflit qui menace non seulement le destin du Wakanda, mais celui du monde entier…

JPEG - 56.1 ko

La force de Black Panther est de mêler plusieurs univers. Pour les personnes qui ne sont pas fans des Super Héros – oui, je sais, c’est dur à croire, mais cela existe – ce film est pour vous. Black Panther peut être une bonne entrée en matière de l’univers riche et infini de Marvel.
Entre les mythes, l’histoire, les croyances, les coutumes d’un continent, le pays du Wakanda est une explosion de couleurs et de beauté. Souvenez-vous dans Civil War, le Wakanda avait été évoqué. T’Challa d’ailleurs avait fait une apparition très remarquée dans cet opus au côté d’Iron Man.

JPEG - 19.3 ko

Black Panther se situe à la suite de ses aventures. On découvre le fabuleux royaume caché du Wakanda -ses codes, ses règles, ses traditions. Pour sublimer ce pays, Ryan Coogler s’est entouré de Hannah Beachler, Ruth E. Carter et Ludwig Göransson. Les costumes, les décors et la musique constituent un tout. Cela permet au spectateur de se projeter et de voyager depuis son siège.
Le personnage de Black Panther est, pour moi, un mixte entre Batman et James Bond. Cet héritier, soumis aux doutes, possède quelques points communs avec l’agent secret de la Reine. Celui qui saute aux yeux est Q, interprété par la sœur de T’Challa, Shuri.
Le film est très engagé. Beaucoup plus que tous les Marvel que nous avons pu voir ces dernières années. De l’esclavage, à l’oppression en passant par la politique isolationniste de Trump, beaucoup de sujets politique sont présents.
Je ne peux finir ma critique sans évoquer deux points, le casting et les scènes post-générique.

JPEG - 13.6 ko

Chadwick Boseman, (vu dans Get On Up) endosse le costume félin parfaitement. Charismatique, il interprète un T’Challa/BlackPanther en devenir, se posant beaucoup de questions sur sa position à devenir Roi d’un royaume privilégié.
Pour l’aider, il est entouré de Zuri, qui endosse le rôle de père et de Mestre. Interprété par Forest Whitaker, ce dernier guide T’Challa dans les rouages et les us du Wakanda.
Au jour où Hollywood pose la question de la place des femmes dans le cinéma, Black Panther sert un film où la femme n’est pas un faire-valoir bien au contraire. Elles sont les héroïnes tout autant que Black Panther. La, ou devrais-je dire, les Femmes y sont à l’honneur. Des rôles forts distribués à des actrices engagées. Entre la sublime maman de T’Challa, Ramonda (Angela Basset), de Shuri sa sœur, d’Okoye, la cheffe de sa garde rapprochée, les Dora Milaje, qui n’ont rien à envier aux amazones ou au Walkyries. Nakia, interprétée par Lupita Amondi Nyong’o, clos ce quatuor fantastique. Pour les amoureux de Walking Dead, vous reconnaîtrez d’ailleurs Michonne sous les traits d’Okoye.

Le casting serait incomplet si je ne parlais pas de l’excellent Michael B. Jordan. Le suivant depuis des années, je risque de ne pas être objective. En tout cas le duo qu’il mène avec Ryan Coogler est toujours aussi juste ( Fruitvale Station, Creed, l’héritage de Rocky Balboa…). Je vous laisse découvrir ce personnage marqué à vif.
Stan Lee est égal à lui-même et fait le job comme toujours ! L’incroyable Andy Serkis est quant à lui aussi exécrable que l’on puisse l’être sous les traits du mercenaire Klaue.

Je ne vais pas vous dévoiler les scènes post-générique, mais je vous en conjure elles sont au nombre de deux donc : restez jusqu’au bout !!!

FICHE TECHNIQUE

Réalisateur : Ryan Coogler
Scénario : Ryan Coogler et Joe Robert Cole, d’après les personnages créés par Jack Kirby et Stan Lee
Direction artistique  : Marlie Arnold
Décors : Hannah Beachler
Costumes : Ruth E. Carter
Photographie  : Rachel Morrison
Montage : Claudia Castello et Michael P. Shawver
Musique : Ludwig Göransson
Production : Kevin Feige

LIEN YOZONE

- Black Panther : Les indiscrétions
- Black Panther : C’est parti !
- Black Panther : Une première bande annonce
- Black Panther : Une nouvelle bande annonce
- Dossier : Mais qui es-tu Black Panther
- Reportage : Qu’il est bon d’être Roi

- Captain America : Civil War

INTERNET

Marvel sur Facebook
Marvel surTwitter


Images ® The Walt Disney Company France



Ingrid Etienne
11 février 2018



JPEG - 19 ko



JPEG - 13.6 ko



JPEG - 13.6 ko



JPEG - 12.8 ko



JPEG - 9.5 ko



JPEG - 12.6 ko



WebAnalytics