Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Fûka (T4)
Kouji Seo
Pika

Yû et Fûka grimpent sur scène pour leur premier concert. Malheureusement, les révélations de Koyuki dans les médias ont aiguisé la colère de ses fans et une partie du public semble prêt à saccager leur concert... Mais Fûka se lance et le charme opère immédiatement. Sa performance vocale et la musique de ses camarades parviennent à transformer les huées en un tonnerre d’applaudissements. C’est alors que l’incroyable se produit : Koyuki Hinashi monte sur scène pour entamer un duo avec Fûka...



Dans le tome précédent, Koyuki, la chanteuse en vogue et amie d’enfance de Yû, a profité d’une émission télé pour lui dévoiler ses sentiments. Elle ne pouvait pas se douter de la haine générée par ses fans. C’est ainsi que le jour du fameux concert, une foule de fans endiablés se sont donnés rendez-vous pour manifester leur mécontentement et tout gâcher. La tension est à son comble, Yû doit trouver le courage nécessaire pour monter sur scène, après les révélations inattendues de son amie d’enfance. Dès son apparition, il est blessé par un projectile et sa basse est abîmée. La bagarre est proche, rien ne va. Yû a la hargne, il emprunte une basse et monte sur scène avec ses acolytes. Quand Yûka se met à chanter, le public adhère très vite, la haine se transforme en applaudissements. Elle a une voix en or, Koyuki monte même sur scène pour chanter en duo avec elle ! Contre toute attente, ce concert est un succès hors norme.

PNG - 570.9 ko

Kouji Seo a installé ses personnages dans les tomes précédents pour nous offrir un quatrième tome très réussi. L’histoire est fluide, presque trop. J’avoue que la participation de Hoyuki au concert de son ami, est un peu tirée par les cheveux. Elle est une star nationale, connue de tous... pourquoi se rendrait-elle à un concert de lycéens ? J’en perds mon latin. Il en est de même pour la star américaine Shelly Hornet qui se trouve également au concert... Hormis ces détails qui ne m’ont pas plu, ce quatrième tome est riche en émotion puisque Yû sait enfin de qui il est amoureux. Il gagne en confiance, il commence à s’affirmer. Garçon timide à la base, il a beaucoup évolué depuis qu’il fréquente la jolie Fûka, pleine de vie. Il n’hésite pas à éconduire Hoyuki pour déclarer sa flamme à Fûka. C’est lui qui l’a poussé à se lancer dans la musique, il a donné un sens à sa vie. Elle a réussi à le convaincre de faire partie intégrante de son groupe, alors qu’il n’avait pas de prédispositions musicales. Ils ont évolué ensemble, tous les deux, main dans la main. C’est donc tout naturellement que l’amour pointe le bout de son nez. Ils ont l’avenir devant eux, mais je ne suis pas sûre que leur couple tiendra. Il ne faut pas oublier qu’il y a de nombreux protagonistes qui tournent autour...

Ce quatrième tome m’a beaucoup plu, j’ai hâte de connaître la suite qui s’avère totalement inattendue à la lecture des dernières pages. Kouji Seo nous tient en haleine avec “Fûka”, série qui mérite le détour. Deux chapitres bonus racontent l’enfance de Koyuki et l’installation de Fûka avant qu’elle ne rencontre Yû. Ils nous permettent de comprendre certaines réactions.

Je me suis laissée bercer par cette série aux notes justes, aux sentiments vrais. Hâte de lire la suite.

______________________________________________________________

Fûka (T4)
- Auteur : Kouji Seo
- Traducteur  : Julien Favereau
- Éditeur français : Pika
- Collection : Pika Shonen
- Format : 120 x 180 mm, noir et blanc - sens de lecture original
- Pagination  : 192 pages
- Date de parution : 20 septembre 2017
- Numérotation ISBN : 9782811635978
- Prix : 6,99 €


A lire sur la Yozone :
Fûka (T1)
Fûka (T2)
Fûka (T3)


FUKA © KOUJI SEO / Kodansha Ltd.
© Pika -Tous droits réservés



Anne Schnebelen
27 février 2018




PNG - 153.7 ko



PNG - 136 ko



PNG - 116.3 ko



PNG - 85.1 ko



WebAnalytics