Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Jour J (T31) Le Prince des Ténèbres (3/3)
Fred Duval, Jean-Pierre Pécau et Kordey
Delcourt

Le grand John O’Neill est devenu le patron du FBI sous le mandat de John Kerry. Cette reconnaissance fait suite à son obstination qui a permis de déjouer les attentats d’Al Qaida contre les tours jumelles. Mais Robert Baer (Bob), l’ex patron de la CIA, est toujours sur le terrain à traquer Oussama Ben Laden. Il pense toujours que l’arpenteur continue à gérer une organisation terroriste, malgré les changements au Proche-Orient. Les gouvernements en place n’imaginent pas que Al Quaida puisse encore frapper après le printemps arabe de la Tunisie à l’Égypte et le régime exemplaire irakien. Mais les noms de Holland et Lincoln circulent... la menace est réelle. Les deux tunnels reliant Manhattan au continent seraient la cible d’une attaque. Malgré son poste de big boss du FBI et contre l’avis de tous, le Prince des Ténèbres vient à la rescousse de son ami.



Ce troisième volet de cette saga “Le Prince des Ténèbres” conclut en beauté cette uchronie sur le fameux 11 septembre 2011. L’histoire démarre très vite avec Bob, ex patron de la CIA, coursé par des méchants qui veulent le supprimer. Dans une course poursuite dans les rues de Badgad, Bob ne passe pas inaperçu en kilt. L’entrée en matière est digne d’un bon James Bond. Le ton est donné, les investigations de Bob semblent déranger.

PNG - 417.1 ko

Fred Duval et Jean-Pierre Pécau nous offrent un très bon thriller politique d’espionnage où ils nous proposent leur vision de ce qui aurait pu se passer ce fameux 11 septembre 2001. Tout est parfaitement crédible, rien ne détonne. La montée en puissance d’Al Qaida est bien retranscrite, Ben Laden est d’une ressemblance parfaite. Le Printemps Arabe est bien étudié et bien argumenté. Cette trilogie est d’une qualité hors norme avec frissons garantis. Tout le monde connait le cauchemar du 11 septembre, tout le monde se sent concerné par cette tragédie. Igor Kordey nous livre des dessins d’une énergie détonante, à l’image de cette scène de course poursuite du début. Le lecteur vibre aux côtés de Bob en espérant qu’il ne va pas se faire tuer.

PNG - 651.3 ko

Les couleurs de Jérôme Maffre font aussi leur effet avec de forts contrastes pour les scènes de jour. Les trois tomes auront été palpitants, ce n’était pas gagné d’avance. Tout a contribué pour en faire un succès : un scénario au top, des dialogues réussis, des dessins et couleurs dynamiques. Je suis littéralement bluffée par ce triptyque et notamment par cette vision de l’avant et après 11 septembre.

Cette uchronie est parfaite et amène une solide réflexion tout en ne tombant pas dans les clichés. “Le Prince des Ténèbres” est une merveille !

Le tome 32 de “Jour J” nous emmènera en 1945, au cœur de la fabrication de la bombe A. Fred Duval et Jean-Pierre Pécau ne sont pas à cours d’imagination, je vous tire mon chapeau messieurs !
_________________
(T31) Le Prince des Ténèbres (3/3)
- Série : Jour J
- Scénario : Fred Duval, Jean-Pierre Pécau, assistés de Fred Blanchard
- Dessins : Igor Kordey
- Couleur : Jérôme Maffre
- Couverture : Nicolas Siner et Fred Blanchard
- Éditeur : Delcourt
- Collection : Neopolis
- Format : 24 x 32 cm
- Pagination : 64 pages couleurs
- Dépôt légal : 22 novembre 2017
- Numéro ISBN : 978-2-7560-6945-6
- Prix public : 15,50 €


A lire sur la Yozone :
Jour J (T1) Les Russes sur la Lune
Jour J (T2) Paris, Secteur Soviétique
Jour J (T3-T4) Septembre Rouge - Octobre Noir
Jour J (T8) Paris brûle encore
Jour J (T10) Le Gang Kennedy
Jour J (T18) Opération Charlemagne
Jour J (T20) Dragon Rouge
Jour J (T21) Le Crépuscule des Damnés
Jour J (T22) L’Empire des Steppes
Jour J (T23) La République des Esclaves
Jour J (T24) Stupor Mundi
Jour J (T25) Notre-Dame de Londres
Jour J (T26) La Ballade des Pendus
Jour J (T27) Les Ombres de Constantinople
Jour J (T28) L’Aigle et le Cobra
Jour J (T29) Le Prince des Ténèbres (1/3)
Jour J (T30) Le Prince des Ténèbres (2/3)
Guide de l’Uchronie (Le)


Illustrations © Kordey et Éditions Delcourt (2017)



Anne Schnebelen
15 février 2018




PNG - 134.7 ko



PNG - 180.1 ko



PNG - 128.1 ko



PNG - 175.2 ko



PNG - 124.4 ko



PNG - 101.5 ko



WebAnalytics