Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Melusine (T25) L’année du dragon
Clarke et Cerise
Dupuis

L’histoire commence bien, un dragon postal éjecte son pilote qui tombe en plein sur le mage Haaselblatt. Livrer le courrier en dragon, voilà une idée qu’elle est bonne pour réorganiser les tournées de distribution à La Poste. Je vais en parler avec les facteurs du coin…
Mais bon, on n’est pas là pour refaire la Poste. Concentrons-nous sur l’album plutôt ! Donc le petit résumé de l’histoire pour commencer. Après ce petit accident survenu à Haaselblatt et qui lui vaut un pied dans le plâtre (et quel plâtre !), il est demandé à Mélusine et à sa copine la fée Mélisande d’aller chercher une potion osseuse pour qu’il guérisse plus vite. Seulement voilà, il n’y a plus de potions car plus de livraisons car plus de dragons, ils ont tous disparu !!!



JPEG - 50.3 ko

Direction le quartier chinois pour espérer dénicher la potion miracle auprès de Song Hui, le fournisseur de l’école. Refus de celui-ci sous prétexte que sa communauté garde les réserves de potion pendant l’année du dragon. En effet, tous les 300 ans, les dragons s’envolent vers un lieu secret pour y pondre leurs œufs et donner ainsi naissance à une nouvelle génération de l’espèce. Mais trois semaines après, visite de Song Hui à l’école pour accuser le directeur Haaselblatt de vol. Un philtre d’illusion a été volé dans sa réserve. Haaselblatt, pour prouver son innocence et en gage de bonne foi, charge Mélusine et Mélisande d’aider Song Hui à retrouver le voleur et le philtre. Un étui contenant une carte les mettra sur la voie. Carte indiquant l’île aux dragons, île remplie d’œufs actuellement. Et surtout, une fois éclos, la première personne que voient les petits dragons est considérée par eux comme leur mère et ils lui obéiront toute leur vie. Vous vous imaginez, avoir un pouvoir absolu sur des dragons… (Qu’est-ce que l’on pourrait distribuer comme courrier !!!). Allez, pour la suite de l’aventure, je vous invite à lire l’album, ce sera plus simple, non ?

JPEG - 47.1 ko

Ah, Clarke ! Vous ai-je déjà dit que j’adore l’humour de ce monsieur ? Oui, je pense. Je ne connaissais donc pas cette série, la pensant vraiment destinée à un jeune public. Que nenni, mon brave ami. J’ai donc eu cette fort agréable surprise de retrouver l’humour que j’appréciais tant dans d’autres titres de cet individu tels “Cosa Nostra”, “Mister President” (ah tiens, d’ailleurs avec un certain Donald au pouvoir, la réalité aurait dépassé la fiction que ça ne m’étonnerait qu’à moitié. Je m’en vais les relire pour vérifier tout ça moi.), “Histoires à lunettes” ou encore les albums parus chez Fluide Glacial. Bref, un vrai bonheur à la lecture. Et Mélisande alors, une vraie fée pour rire. Non, une fée, faite pour rire. Bref, une fée qui me fait mourir de rire…

JPEG - 47.4 ko

Au dessin, ceux d’entre vous qui connaissent seront comblés. J’ai eu bonheur à retrouver certaines « gueules » familières à l’univers de Clarke. Ainsi Haaselblatt ressemble étrangement à d’autres personnages de son catalogue de séries. Dynamique et joyeux, son trait est sans contestation fait pour l’humour. 25 albums que dure cette magie. À l’école de Clarke, pas besoin de docteur Bonheur, le bonheur c’est de le lire, point.
Bon, ce n’est pas tout ça, mais j’ai 24 albums à trouver moi maintenant. Avis à la population d’ailleurs, s’il y en a parmi vous qui revendent les titres précédents, je suis preneur.

JPEG - 42.9 ko

Quant à Monsieur Clarke, ce sera avec un encore réel bonheur que j’espère avoir l’occasion de vous recroiser sur un salon ou une séance de dédicace. Merci à vous et à très vite de vous lire, sur “Mélusine” ou un autre titre…


(T25) L’année du dragon
- Série : Mélusine
- Scénario : Clarke
- Dessin : Clarke
- Couleurs : Cerise
- Éditeur : Dupuis
- Dépôt légal : 5 mai 2017
- Pagination : 48 pages couleurs
- ISBN : 9782800170305
- Prix public : 10,95 €


À lire sur la Yozone :
Mélusine (T21) Le tournoi de magie
Mélusine (T22) Cancrelune
Histoires à lunettes (T1 à 4)
Docteur Bonheur...Peut faire pire !


Illustrations © Clarke et Éditions Dupuis (2017)



Peps37
18 février 2018




JPEG - 29.2 ko



JPEG - 25.7 ko



JPEG - 35.4 ko



JPEG - 32.6 ko



JPEG - 30.7 ko



WebAnalytics