Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Hinomaru Sumo (T5 et 6)
Kawada
Glénat

Kirihito est décidé à devenir l’entraîneur du club de sumo de Ushio, mais pour cela, il doit les convaincre qu’ils ont besoin de lui pour progresser. Et rien ne vaut une démonstration de ses talents de stratège pour leur prouver ses capacités. Il lance donc un défi aux membres du club : ses élèves, tous collégiens, vont les battre les uns après les autres. Yuma est le premier à relever le défi, mais à un signal précis de Kirihito, son adversaire s’écarte pendant la charge de l’ancien loubard, le faisant chuter. Premier point pour les élèves de Kirihito. Toutefois, le jeune homme n’est pas là pour les humilier et il précise immédiatement à Yuma son point faible et comment il l’a décelé. Malheureusement pour chacun des membres du dojo, Kirihito est parvenu à trouver la faille dans chacune de leur technique. Pour Ushio, il ne compte, par contre, pas sur un simple lycéen pour le mener à la faute, il s’en occupera lui-même. Malgré son physique impressionnant et sa technique, Kirihito n’est jamais parvenu au sommet du sumo à cause de problèmes pulmonaires le pénalisant à chaque effort. Et pourtant, il doit donner une leçon à Ushio.



Kirihito a imposé à chaque membre du club de passer une journée à approfondir leur point fort. Pour Ushio, il l’a envoyé dans une écurie de sumotoris professionnels afin de lui faire sentir la force des meilleurs. Et parmi les poulains de ce club se trouve une étoile en devenir, capable de devenir un yokozuna. Ushio est parvenu à attirer l’intérêt de ce futur champion et le propriétaire de l’écurie l’autorise à rester dormir avec les autres sumotoris afin de participer à leur entrainement du matin. Ushio est tout de suite à l’aise, même si en tant que débutant, il doit s’occuper des tâches ménagères du club comme tous les moins bien classés. Pour Oseki et Gojo, le choix de Kirihito laisse perplexe les jeunes sumotoris. Leur nouveau coach les envoie s’entraîner dans le lycée Ishigami, dont la mauvaise réputation n’est plus à faire. Surtout, Kirihito n’a averti personne de leur visite et le capitaine de l’équipe, Kanamori, est à deux doigts de les foutre dehors quand un énorme pneu de camion roule sur nos jeunes sumotoris. Le pneu est en fait un engin pour l’entrainement des membres du club et l’un d’eux n’est pas parvenu à le contrôler.

JPEG - 94.1 ko

Après une première défaite, il était logique que notre jeune héros se voit obligé de se surpasser par l’intervention d’un classique « maître ». Ici, étant dans une série sportive, ce sera évidemment un entraîneur qui poussera notre héros et tous les autres membres du club de sumo à dépasser leurs limites. Nous voici donc à une première période charnière dans le déroulé d’un shonen sportif : la période de l’entrainement intensif. Cela commencera par un classique entrainement collectif particulier pour améliorer la cohésion de groupe et perfectionner leur base commune. Kawada fera preuve d’un peu d’imagination pour trouver un entrainement sortant de l’ordinaire sans être totalement inédit. Difficile il est vrai de trouver une technique totalement inconnue du grand public pour faire progresser ses personnages. Suivra inévitablement l’entrainement spécifique aux cinq sumotoris. Et contrairement à ce que l’on pourrait croire, Kirihito ne les sort pas de leurs habitudes mais les poussent à améliorer leur point fort : le karata pour Yuma ou encore la lutte pour Chihiro. La petite humiliation dans début de tome 5 avait de quoi les motiver et surtout les pousser à avoir confiance dans les stratégies de Kirihito. Kawada préfère donc rester très classique dans le déroulé de son récit, ne sortant pas vraiment des grandes lignes des shonen, qui ont d’ailleurs fait leurs preuves depuis longtemps.

Le tome 6 met en avant l’équipe de sumo qui va devenir l’adversaire principale de nos héros pour les éliminatoires du tournoi inter-lycées : le lycée Ishigami. Comme par hasard, trois lutteurs sont mis en avant pour faire le pendant avec les trois personnages principaux du lycée Odachi. Très vite, les duels se mettent en place et le choix des affrontements entre les deux lycées ne sont guère surprenants. Les personnages ayant des techniques assez similaires devront s’affronter. D’ailleurs, Kawada ne perd pas vraiment de temps avec les tours menant à la finale. Seul le premier tour du tournoi sera détaillé, histoire de bien mettre en avant chaque lutteur. La grande confrontation a donc droit à une introduction de bonne facture, qui ne laisse toutefois pas vraiment droit aux surprises sur l’ordre de passage. Le duel phare sera le dernier combat. On peut imaginer facilement qu’il soit celui devant départager les deux lycées. L’élément qui laisse interrogatif est le personnage de Gojo. Ce dernier est un peu la cinquième roue du carrosse, incapable de gagner un combat et n’ayant pas du tout le physique d’un sumotori. Alors comment va-t-il se débrouiller lors de la finale ? Il ouvrira d’ailleurs les hostilités et nous laissera sur un vrai suspens : perdra-t-il son combat comme tous les précédents ?

Le tournoi inter-lycées en équipes arrive à la finale des éliminatoires régionaux, un seul lycée représentant sa région. Le lycée Odachi va-t-il être un surprenant vainqueur ? Ou le mangaka veut-il encore donner une petite leçon à son héros ? A suivre.


Hinomaru Sumo (T5 et 6)
- Auteur : Kawada
- Traduction : Julien Favereau
- Editeur : Glénat
- Format : 115 x 180 mm
- Pagination : 192(T5) et 208(T6) pages noir et blanc
- ISBN : 9782344021996 ; 9782344022009
- Parution : 5 avril et 7 juin 2017
- Prix : 6,90 €


A lire sur la Yozone :
Hinomaru Sumo (T1 et 2)
Hinomaru Sumo (T3 et 4)


© Edition Glénat - Tous droits réservés


Frédéric Leray
4 février 2018






JPEG - 26.7 ko



JPEG - 35.3 ko



JPEG - 31.8 ko



JPEG - 30.6 ko



JPEG - 33.3 ko



JPEG - 33.5 ko



WebAnalytics