YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Tanya the Evil (T1)
Carlos Zen, Chika Tojo et Shinobu Shinotsuki
Delcourt Tonkam

Après avoir insulté Dieu, un homme d’affaires arrogant, tué par un employé qu’il vient de licencier, est condamné à renaître dans le corps de Tanya, 9 ans et orpheline dans un univers semblable à l’Europe durant la Première Guerre mondiale. Il décide d’entrer dans une Division spéciale de l’Empire, espérant ainsi atteindre un rang suffisamment élevé pour rester loin du champ de bataille. Mais Dieu lui réserve bien des surprises...



Tout commence avec un employé de bureau cynique et égoïste, qui mène sa carrière tant bien que mal. Spécialisé dans le licenciement de collaborateurs, il est poussé sous un train par un employé qu’il vient de mettre à la porte. Il se retrouve devant Dieu, mais n’étant pas croyant, il le nomme « Entité X ». Pour lui apprendre l’humilité et la foi, ce Dieu le réincarne en femme dans un monde en guerre où la magie prédomine. Orpheline et élevée par des sœurs, elle est nommée Tanya. Elle découvre un monde parallèle rappelant l’Europe des années 1920, dans un Empire qui se rapproche de l’Allemagne toute puissante.

À 9 ans, Tanya est appelée sous les drapeaux dans l’unité des mages volants. Très vite, elle veut grimper les échelons pour obtenir un poste loin du champ de bataille et couler une vie paisible d’officier. Cependant, Tanya enchaîne les succès et s’avère très efficace. Ses supérieurs la remarquent très vite et se méprennent sur ses réelles ambitions. Tanya est devenue une vraie guerrière, du moins c’est l’image qu’elle s’est créée elle-même. Elle cherche à être la meilleure et cela marche à la perfection. A 9 ans, elle subjugue tout le monde, c’est une vraie machine de guerre envoyée par Dieu. A force de trop en faire, Tanya est prise à son propre jeu.

PNG - 344.9 ko

Un homme cynique et détestable réincarné en fillette de 9 ans qui devient un officier d’élite de l’armée impériale, ce n’est pas banal. Véritable bête de guerre, elle devient vite une légende. “Tanya the Evil” est une adaptation manga d’un light novel (petit roman publié en feuilleton illustré) et d’un dessin animé à succès, qui mêle satire et récit de guerre impitoyable d’une façon étonnante. Le roman compte actuellement 8 volumes, adapté en CD drama depuis le volume 3 pour le marché japonais. La série animée de 12 épisodes est disponible en France sur la plateforme Crunchyroll. De plus, un grand nombre de produits dérivés sont disponibles avec un café dédié dans le quartier Akihabara à Tokyo. Autant dire que cette série est connue et reconnue.

Cette histoire déconcertante de Carlo Zen m’a dérouté, mais la mayonnaise a pris quand j’ai compris les tenants et les aboutissants. Les trop nombreux dialogues intérieurs ne facilitent pas la tâche, mais on se laisse prendre au jeu rapidement. Le décalage permanent entre Tanya (qui n’a que 9 ans) et ses supérieurs adultes est très bien fait, on en oublie presque son jeune âge. Les récits de guerre sont animés par un graphisme de grande qualité de Chika Tojo et Shinobu Shinotsuki. La couverture attire le regard, ce manga est de bonne facture.

Tanya the Evil” mérite le détour même pour les lecteurs qui ne sont pas fans de récits de guerre. Je suis curieuse de lire la suite de cette histoire a fort potentiel.


Tanya the Evil (T1)
- Auteur : Carlos Zen
- Dessins : Chika Tojo et Shinobu Shinotsuki
- Traducteur  : Patrick Alfonsi
- Éditeur : Delcourt
- Collection : Seinen
- Format : 128x182 mm
- Pagination : 160 pages, sens de lecture original
- Dépôt légal : 2 novembre 2017
- Numéro ISBN : 978-2-413-00271-0
- Prix public : 7,99 €


© Delcourt Tonkam - Tous droits réservés


Anne Schnebelen
14 février 2018






PNG - 77.4 ko



PNG - 55.9 ko



PNG - 155 ko



PNG - 52 ko



PNG - 55.7 ko



WebAnalytics