Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Chant des Souliers Rouges (Le) (T4)
Mizu Sahara
Kaze

En dépit des conseils de son entourage, Yuzu persiste à sortir avec un garçon manipulateur qui profite de ses sentiments. Seul Tsubura, lui-même très amoureux de la lycéenne, comprend son abnégation. Poussé par Hana et Kimitaka, il va tenter de se rapprocher d’elle en se faisant embaucher pour le même job d’été...



Les vacances ont démarré. Yuzu travaille durant l’été au bord de la mer, pour subvenir aux besoins de son copain qui lui réclame de l’argent. Il ne se préoccupe pas d’elle, la traite comme une moins que rien, mais elle est accro à lui et fait tout ce qu’il lui demande.Tsubura n’a d’yeux que pour elle, il la comprend. Complexé par son surpoids, il a aussi été rabaissé. Il se rapproche de Yuzu, tout naturellement sans forcer le destin.

Bonne nouvelle, Madame Morino est de retour. Takashi, son petit-fils, demande à nos trois larrons de nettoyer le vieux tabléo décrépit pour que tout soit nickel pour le retour de sa mamie chérie. Ils s’exécutent sans rechigner, ils ont hâte qu’elle revienne parmi eux. Pour rappel, seul Kimitaka la connait, les autres se sont greffés aux cours de Takashi. Kimitaka a redonné du goût à la vie de Madame Morino. Il s’entraîne sans relâche, jusqu’à ce que ses pieds soient en sang.

PNG - 194.4 ko

Ce quatrième tome est sans conteste le plus abouti. On continue l’exploration du quotidien de ces trois lycéens, mal dans leur peau qui essayent de changer malgré les difficultés. Chacun cherche sa voie : l’un dans le chant, l’autre dans la danse, et le dernier comme soutien. Ils doivent vaincre leur timidité, s’affirmer, ou perdre du poids pour mieux se sentir. Le flamenco fait un retour en force avec le retour tant attendu de Madame Morino qui donne du sens à la vie de Kimitaka. Les danses sont magnifiquement dessinées, elles nous font tourbillonner de plaisir. Le sujet de la maltraitance est très bien évoqué et donne à réfléchir auprès des adolescents : il ne faut pas tout accepter par amour, personne ne mérite ce traitement. Le copain de Yuzu est odieux, mais elle ne s’en rend pas compte, aveuglée par ses sentiments non partagés.

Seinen en six tomes, il n’en reste plus que deux pour connaitre la fin. “Le Chant des Souliers Rouges” se dévoile au fur et à mesure avec des personnages très attachants. Je ne pensais pas que je prendrai autant de plaisir en conitunant cette série qui me faisait beaucoup douter, mais je dois l’avouer : le coup de cœur est bel et bien présent !


Le Chant des Souliers Rouges (T4)
- Auteur : Mizu Sahara
- Traducteur  : Géraldine Oudin & Raphaëlle Lavielle
- Éditeur : Kaze
- Collection : Seinen
- Format : 112x176 mm
- Pagination : 224 pages, sens de lecture original
- Dépôt légal : 15 novembre 2017
- Numéro ISBN : 978-2-82032-933-2
- Prix public : 8,29 €


A lire sur la Yozone :
Le Chant des Souliers Rouges (T1)
Le Chant des Souliers Rouges (T2)
Le Chant des Souliers Rouges (T3)


TETSUGAKU LETRA © 2011 Mizu SAHARA/SHOGAKUKAN
© Kazé - Tous droits réservés



Anne Schnebelen
21 février 2018




PNG - 126.7 ko



PNG - 58.4 ko



PNG - 49.1 ko



PNG - 141.7 ko



WebAnalytics