YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Maxime Valmont
Roger Seiter et Giuseppe Manunta
Editions du Long Bec

Après la révolution Russe d’octobre 1917, les Romanov sont en exil en Sibérie. Prisonniers des Bolcheviks, ils sont sous haute surveillance jusqu’à leur exécution en 1918. En se débarrassant des corps, les soldats trouvent des bijoux cousus dans leurs vêtements. Ils en profitent pour les piller et voler ces joyaux, dont une magnifique montre. Dix ans plus tard, un dandy nommé Maxime Valmont tente d’acquérir un œuf de Fabergé dans une vente aux enchères, mais se le fait souffler par une belle rousse.

PNG - 338.1 ko

Le lendemain, il reçoit la visite de cette mystérieuse femme, la comtesse Nina Georgievna. Elle lui offre cet œuf en échange de son aide. Courtier en objets d’art, il a le profil parfait pour partir à la conquête de la belle montre Patek disparue de Nicolas II. Maxime Valmont accepte cette mission. La course au trésor est lancée, mais ils ne sont pas les seuls intéressés par le magot du Tsar.



Maxime Valmont” est un récit policier bien ficelé qui fête de manière particulière les 100 ans de la révolution d’octobre. L’histoire repose sur l’affaire de la disparition du trésor des Romanov, en commençant par l’exécution de la famille et le dépouillement de leurs cadavres. Après un bond de dix ans dans le temps, on suit les aventures de ce beau jeune homme, riche et en plus courageux qui s’appelle Maxime Valmont. Bagarres, surprises, amour, tout y passe et s’enchaîne très vite. Le sujet est intéressant, ce nouveau héros est attachant et plaisant. Entouré de la comtesse Nina Georgievna et d’une pilote d’avion séduisante, l’enquête le conduit jusqu’à Alexandrie.

PNG - 270.9 ko

Roger Seiter est entré dans le monde de la BD en 1989 avec “Après un si long hiver”, dessiné par Johannes Roussel. Historien de formation, il s’intéresse à toutes les périodes de notre histoire, du temps de Louis XIV avec “Les Colombes du Roi Soleil” à la Seconde Guerre mondiale avec “Un été en enfer - Camp de Natzweiler-Struthof 1942”.

PNG - 271.4 ko

Avec Giuseppe Manunta, il a trouvé le dessin qu’il fallait pour donner corps à cette intrigue efficace, et ce avec beaucoup de dynamisme. Les hommes sont beaux et la sensualité des femmes est mise en avant. Les corps féminins nus sont particulièrement réussis, le trait de ce dessinateur italien est très élégant. Giuseppe Manunta aime dessiner les femmes « parce que l’érotisme, comme la nourriture, est l’un des plus grands plaisirs de la vie ».

Maxime Valmont” est un album agréable à lire, dépaysant, qui nous fait voyager dans le temps. Bien que ce soit un récit complet, ce héros pourrait faire l’objet d’une série à part entière, il a encore tant de choses à raconter...


Maxime Valmont
- Scénario : Roger Seiter
- Dessins et couleurs : Giuseppe Manunta
- Éditeur : Editions du Long Bec
- Format : 24,5 x 32 cm
- Pagination : 56 pages couleur
- Dépôt légal : 8 septembre 2017
- Numéro ISBN : 979-10-92499-57-5
- Prix public : 15,50 €


A lire sur la Yozone :
Envols : Saint-Exupéry en Alsace


Illustrations © Giuseppe Manunta et Editions du Long Bec (2017)


Anne Schnebelen
19 janvier 2018






PNG - 156.2 ko



PNG - 117.4 ko



PNG - 149.4 ko



PNG - 142.8 ko



PNG - 149.6 ko



WebAnalytics