Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Genius
Marc Bernardin, Adam Freeman et Afua Richardson
Delcourt

Destiny est née, a grandi et vit dans les ghettos pauvres de Los Angeles. Elle a vécu baignée dans une violence quotidienne, devant s’adapter constamment à des hordes de prédateurs de toutes sortes. Mais Destiny est aussi le plus grand stratège militaire de notre époque, du niveau d’un Alexandre le Grand, d’un Napoléon ou d’un Patton. Lorsqu’elle décide de faire sécession avec les États-Unis, qui peut la ramener à la raison ?



Commençons par le commencement.
Une couverture très attractive : une fille nue, armée et entourée de rubans de police. Une image très accrocheuse au trait marqué et puissant, avec des couleurs sombres de toute beauté.

JPEG - 224.7 ko

Malheureusement dès le début de la lecture, on se rend vite compte, que le visuel ne sera pas à la hauteur de cette dernière. Des couleurs pastels peu contrastées. Un manque cruel de puissance dans le trait. Une retranscription des scènes d’action plus dans la volupté que dans l’impact. Et une précision plus qu’aléatoire.
Vous l’aurez compris, grosse déception pour la mise en images de Afua Richardson. Et cela ne fait que s’accroître en fin de volume tant le scénario de Marc Bernardin et d’Adam Freeman aurait mérité un traitement plus dynamique et tranchant.

JPEG - 153.2 ko

L’histoire a pour héroïne une jeune fille de 17 ans à l’intelligence hors du commun qui veut faire de son quartier une zone de non-droit où la vraie justice régnerait. Finie la loi de la jungle des gangs, finie la police corrompue qui ne fait que compter les points. Ce qu’elle veut, c’est une sorte de royaume dont elle serait la reine et qu’elle gouvernerait en toute équité. Pour cela, une seule solution : une révolution sanglante ! Un postulat très intéressant mené, sur le plan scénaristique, tambour battant par les plumes virevoltantes de notre duo.
Tout est présent dans cette intrigue : stratégie, violence, amour, loyauté et sacrifice. Le tout bien entendu voué à l’échec dans un monde civilisé moderne.
Mais difficile de s’empêcher de penser en fin de lecture : « ça valait le coup d’essayer ».

JPEG - 155.5 ko

“Genius” reste la belle découverte d’une aventure attachante, mal servie par un dessin sans consistance.


Genius
- Scénario : Marc Bernardin, Adam Freeman
- Dessins et couleurs : Afua Richardson
- Éditeur : Delcourt
- Collection : Contrebande
- Format : 17 x 27 cm
- Pagination : 160 pages couleurs
- Dépôt légal : 31 août 2016
- Numéro ISBN : 978-2-7560-3419-5
- Prix public : 15,95 €


Illustrations © Afua Richardson et Éditions Delcourt (2016)



Bison 13
6 janvier 2018






JPEG - 90.1 ko



JPEG - 83.5 ko



JPEG - 63.7 ko



JPEG - 79.2 ko



JPEG - 72.3 ko



JPEG - 64.1 ko



WebAnalytics