Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Re:Zero, deuxième arc (T2)
Tappei Nagatsuki et Makoto Fugetsu
Ototo

Subaru a subi une nouvelle mort réversible. Mais contrairement aux fois précédentes, il ne sait pas comment il est mort et surtout qui l’a tué. Il s’est juste réveillé ce matin-là en étant revenu quatre jours plus tôt. Le jeune homme pensait pourtant que son séjour au manoir se passait très bien, surtout que sa relation avec Emilia prenait un tour qui lui plaisait fortement, avec un rendez-vous... qu’il n’a donc en fait jamais pu avoir. Mais maintenant, la suspicion porte sur tout le monde. Les deux sœurs jumelles Rem et Ram sont-elles réellement ses amies ? Ou serait-ce Roswaal qui aurait commandité son assassinat mais pour quelle raison ? Où s’est-il trompé ? Subaru reprend donc son séjour en tentant de s’améliorer comme majordome. Le point positif se trouve peut-être sur l’enseignement de ce qu’est la magie dans cet univers par Roswaal... pour lui apprendre qu’il ne possède quasiment pas de mana et que ses pouvoirs seraient liés aux ténèbres. Pas très positif en fait tout cela.



Lentement mais surement, la nuit fatale arrive, mais cette fois, Subaru reste sur ses gardes. Il compte bien rester réveillé le temps qu’il faudra pour connaitre le fin mot de l’histoire et surtout vérifier que les autres habitants du manoir ne risquent rien, en particulier, évidemment, sa chère Emilia. Mais soudain, Subaru se sent mal comme s’il avait été empoisonné, une grande terreur le prend et le pousse à alerter Emilia et les autres du danger. Rampant dans le couloir, il pense pouvoir réussir quand un choc brutal lui foudroie les côtes. En fait, tout son côté gauche a été arraché et Subaru ne garde comme dernière vision qu’une chaîne. A son réveil, il n’est guère plus avancé, mais il est clair que reproduire une nouvelle fois ces quatre jours ne servira à rien. Au contraire, il doit profiter de cette réinitialisation pour l’utiliser afin de découvrir qui est derrière tout cela en lui tendant un piège. Mais pour y parvenir, il va d’abord choisir d’être traité comme un invité et non un serviteur.

JPEG - 70.3 ko

Ce deuxième arc tranche avec le premier dans la manière dont notre héros doit gérer sa mort réversible ; Dans le premier arc, il était tué ou bêtement ou par des ennemis dont il n’avait pas grand chose à faire. Le cas du manoir est plus compliqué pour lui car, dans un premier temps, il ne connait ni la cause ni l’auteur de son meurtre. Si cette ignorance l’interpelle et le met mal à l’aise, il n’en demeure pas moins extrêmement motivé pour avoir le fin mot de l’histoire et comprendre ce qu’il lui arrive. Il va alors utiliser son pouvoir de réversibilité de sa mort pour sacrifier plusieurs vies afin de connaitre l’identité du coupable. Il va d’abord chercher à reproduire le déroulé des événements car une autre motivation le pousse dans ses recherches : il était enfin parvenu à obtenir un rendez-vous avec Emilia. C’est certainement ce qui le chagrine le plus en réalité. Sa relation avec la jeune femme s’avère cruciale pour bien des raisons qui nous sont explicitées au cours de ce tome. Nous avons également peu à peu un contexte politique de cet univers, même s’il n’est vraiment que sous forme d’ébauche. Il n’en demeure pas moins que, lentement mais sûrement Tappei Nagatsuki étoffe son récit pour ne pas rester trop collé à son personnage principal et lui ouvrir un peu plus ce monde qui lui est en fait des plus étrangers.

Sa deuxième mort sera extrêmement violente, pour ne pas dire gore dans le dessin, qui tranche littéralement durant ce genre de scènes avec le reste des dessins très soft pour ne pas dire pudique. Toutefois, cela ne va que motiver encore plus notre héros qui retient tout de même une leçon : il lui faut changer de méthode pour avoir ce fameux fin mot de l’histoire. Il s’attache également un peu plus aux habitantes du manoir. Seul son propriétaire lui apparaît encore comme hostile et surtout des plus bizarres. Il lui aura pourtant enseigné les bases de la magie régissant ce monde. D’ailleurs, les indications données par Roswaal aurait dû alerter un peu plus Subaru qui laisse le lecteur dubitatif sur ses qualités de joueur de RPG. Le mangaka n’est vraiment pas tendre avec ce pauvre Subaru, surtout que la découverte de l’identité de son assassin lui sape totalement le moral au point de se replier sur lui-même, tout le contraire de ce qu’il doit faire pour pouvoir sortir de cette boucle. Malheureusement, il semble que les moyens de contrer son destin apparaissent très limités et la fin de ce tome laisse le lecteur sur un suspens total et plus important que dans le cas du premier tome du premier arc.

Oui, “Re:Zero” est un vrai plaisir, sortant de la revisite classique et souvent bourrine du RPG pour nous offrir une série réellement originale, prenante et qui demeure mystérieuse sur bien des aspects dont le premier est tout simplement : que Subaru vient-il bien faire dans cette galère ?


Deuxième arc : Une semaine au manoir (T2)
- Série : Re:Zero, Re:Life in a different world from zero
- Scénario : Tappei Nagatsuki
- Dessin : Makoto Fugetsu
- Character Design : Shinichirou Otsuka
- Traducteur  : Yoan Giraud
- Éditeur français : Ototo
- Format : 125 x 180, noir et blanc - sens de lecture original
- Pagination  : 208 pages
- Date de parution : 6 octobre 2017
- Numéro IBSN : 9782377170630
- Prix : 6,99 €


A lire sur la Yozone :
Re:Zero, Premier arc : Une journée à la capitale (T1 et 2)
Re:Zero, Deuxième arc : Une semaine au manoir (T1)


© Tappei Nagatsuki 2014 Licensed by KADOKAWA CORPORATION © 2015 Makoto Fugetsu / SQUARE ENIX
© Edition Ototo - Tous droits réservés



Frédéric Leray
26 novembre 2017




JPEG - 28.2 ko



JPEG - 30.4 ko



JPEG - 27.8 ko



JPEG - 24.7 ko



WebAnalytics