YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Guide mondial des records (Le)
Tonino Benacquista et Nicolas Barral
Dargaud

Type moyen par excellence, Paul Baron à un métier rare puisqu’il travaille pour “Le Guide mondial des records” et passe son temps à vérifier des performances pour le moins saugrenues. Chaque matin, il se réveille en se demandant combien de performances débiles il va devoir expertiser. Il est adulé de ceux qu’il fait entrer dans cette « bible » des records les plus farfelus, mais détesté par ceux, bien plus nombreux, qui n’auront pas ce moment de gloriole après quoi ils courent souvent avec une absurde frénésie.

JPEG - 159.6 ko

Spécialisé dans les records humains et animaliers, parce qu’il est le plus psychologue de ses collègues, il en a marre de s’appuyer des séances d’avalement de hot-dogs en moins d’une minute, de lecture de lettre la plus longue du monde, de pesage de chou le plus lourd...



Seule Rita, cette centenaire qui établit le record du premier cent mètres nage libre en catégorie + de 100 ans lui donne un petit contentement. Et puis, il y a Agnès, cette jolie jeune femme capable de jongler avec sept bâtons de majorette, mais qui perd tous ses moyens dès qu’on la filme ! Il va lui demander de devenir son amie, histoire de faire tomber peu à peu le stress... un petit rayon de soleil dans sa vie, et sans doute un record pour la prochaine édition.

JPEG - 258.3 ko

Mais surtout, il y a cette lettre anonyme annonçant le très prochain record du nombre de crapules éliminées en une année. Une volonté de « lutter contre la vilenie généralisée... afin de rendre ce monde moins injuste qu’il ne l’est ». Le signataire promet une grande efficacité en battant chaque année son précédent record. En gage de bonne foi, il donne les coordonnées géographiques pour retrouver le corps de sa première victime !
La vie de Paul Baron prend alors une tournure délicate, car l’enquête policière qui tourne en rond mais remonte plusieurs cadavres à la surface, démontre rapidement que le tueur, s’il n’est pas arrêté dans l’année, aura tué 283 personnes. Un score digne d’entrer dans le GMR... Paul Baron s’y refuse, mais doit très vite se mettre à enquêter, quand le tueur, frustré de sa non-reconnaissance, lui promet d’en faire sa prochaine victime. Warhol a dit qu’au XXe siècle, tout le monde aurait son quart d’heure de gloire... et tout le monde l’a cru. C’est bien ce qui agace Paul Baron et ce qui est le moteur de cette fable moderne signée Tonino Benacquista.

JPEG - 119.2 ko

L’écrivain célébré pour de nombreux polars aime se frotter au monde de la BD et ne déteste pas l’humour qu’il soit noir ou figure de proue d’une critique sociale. Il aime poser un regard un brin « moralisateur » mais surtout goguenard plutôt que désespéré sur l’évolution sociétale du XXIe siècle. Déjà acoquiné avec Nicolas Barral (“Dieu n’a pas réponse à tout” et “Les Cobayes”), il offre à son dessin expressif et finement caricatural l’occasion d’une enquête aussi simple qu’originale où l’humain montre plusieurs de ses pires défauts - narcissisme, bêtise, méchanceté - mais prouve qu’il peut évoluer où se racheter, à condition de trouver l’oreille attentive où l’épaule qui soutient. Sans sociabilité, point de secours. Les auteurs le prouvent aisément en cette BD gorgée de petites saynettes amusantes et de pirouettes salvatrices.

C’est un album doucement drôle à lire absolument en fumant un des meilleurs cigares du monde. Car ici, on intrigue, on tue, on pique... et on se remet splendidement de ses échecs. « Les échecs fortifient les forts », disait Saint-Exupéry. Paul Baron va s’en inspirer jusqu’au bout du bout de cette aventure...


Le Guide mondial des records
- Scénario : Tonino Benacquista
- Dessin et couleurs : Nicolas Barral
- Éditeur : Dargaud
- Pagination : 64 pages couleurs
- Dépôt légal : 14 avril 2017
- Numéro ISBN : 9782205075182
- Prix public : 14,99 €


Illustrations © Nicolas Barral et Éditions Dargaud (2017)


Fabrice Leduc
24 octobre 2017






JPEG - 62 ko



JPEG - 76.2 ko



JPEG - 57.2 ko



JPEG - 86.5 ko



JPEG - 84.1 ko



JPEG - 91.2 ko



JPEG - 25 ko



WebAnalytics