Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Re/member (T8 et 9)
Welzard et Katsutoshi Murase
Ki-oon Seinen

Miyuki n’est pas vraiment une jeune fille entourée d’amis. En fait, elle n’en a qu’une seule dans son lycée : Asuka. Alors quand cette dernière s’approche d’elle et lui demande de retrouver son corps, elle ne comprend pas vraiment sur le coup. Ce qui n’est pas le cas de Takahiro. Le jeune homme se rappelle parfaitement de la précédente chasse au corps et il est prêt à tout pour sauver celle qu’il aime de cette terrible malédiction. Comme la fois précédent, ils seront six à participer à la chasse dont deux anciens chasseurs de corps : Shota et Rumiko. Si ces derniers ne se rappellent pas leur précédente épopée, ils s’avèrent bien plus sympa qu’il n’y parait... ce qui n’est pas le cas des deux autres personnes choisies : Takeshi, la brute du lycée, et sa petite amie, Yuko. Alors que les quatre premiers se démènent pour trouver les morceaux du corps d’Asuka, Takeshi choisit de ne rien faire. Pire ! Découvrant que la même journée se répétera tant que la chasse n’est pas finie, il décide de mettre des bâtons dans les roues des autres participants afin de profiter à l’infini d’une totale liberté.



Takeshi s’est glorifié d’avoir détruit le bassin d’Asuka, empêchant ainsi Miyuki et ses amis de progresser, mais la nouvelle apparition d’Asuka semble vouloir les rassurer sur le risque de ne pouvoir achever la chasse. Tromper la Rouge-Sang et ses règles ne se fait pas aussi facilement et la chasse suivante va les leur confirmer. Toutefois, le groupe d’amis sait maintenant qu’ils doivent absolument se méfier du couple, ne leur faire aucune confiance et les fuir comme la peste... sauf dans un cas : leur amener la Rouge-Sang. Mais, si le bassin n’est pas détruit, il ne se trouve pas non plus au même endroit, remettant les recherches du groupe un peu en cause. Pourtant la ténacité de Miyuki lui permet de découvrir un autre morceau d’Asuka. Mais sa recherche l’amène à faire une rencontre inattendue. Takahiro leur a tout raconté sur l’identité de la Rouge-Sang et c’est une petite Miko tout de blanc vêtue qu’elle croise dans une salle. Toutefois, le temps presse et elle doit impérativement amener le morceau au rez-de-chaussée. La course contre la montre et la Rouge Sang commence...

JPEG - 95 ko

Nous voici donc avec le début d’une seconde chasse au corps, mais cette fois, celle qui a été dépecée par la Rouge Sang nous est connue : c’est tout simplement la survivante du jeu précédent, Asuka. La malédiction ressemble à une boucle sans fin et pour ce deuxième arc, la quête de nos héros pourrait bien être non seulement de reconstituer le corps d’Asuka mais également de rompre définitivement la malédiction. Notre nouvelle héroïne se prénomme Miyuki et une grande partie de ses souvenirs semblent totalement fabriqués puisqu’elle pense qu’Asuka est son amie d’enfance. C’est elle qui va vouloir rompre la malédiction et empêcher qu’une autre personne devienne le corps à reconstituer. Contrairement à la première chasse, le groupe comprend un membres se souvenant parfaitement de son expérience durant cette première chasse : Takahiro. Quoi de plus normal que le petit ami d’Asuka n’ait pu oublier ce qu’ils ont vécu ensemble. Shota et Rumiko n’ont pas cette chance et doivent réapprendre les règles de ce maudit jeu. Toutefois, leur caractère sera bien plus coopératif que lors de la première chasse. S’ils ont perdu la mémoire, ils sentent en eux l’importance de la chasse et coopère sans la moindre hésitation avec Takahiro, et surtout se lient immédiatement avec Miyuki. Cette chasse partait donc sur de bons auspices, et puis arrivent Takeshi et Yuko.

Sous une allure de Bonnie & Clyde, ce duo, difficile d’appeler cela un couple, repose sur un leurre. Takeshi joue les petits amis aimants mais ce n’est qu’une racaille utilisant Yuko comme objet sexuel et, en découvrant le mécanisme de la chasse au corps, souhaite en profiter le plus longtemps possible. C’est la première fois qu’un participant non seulement se satisfait du jeu mais tente par tous les moyens de bloquer la progression des autres, quitte à les tuer. Katsutoshi Murase exploite ici des aspects de la chasse au corps qu’il avait laissé de côté, ses personnages n’étant pas propice à ce genre de développement. Le personnage de Takeshi est du pain béni pour le mangaka qui a en lui le salopard dans toute sa splendeur, le salaud que l’on se plait à haïr, mais que l’on craint car il est capable de tout. Certes, tuer un participant durant la journée ne l’empêche pas de renaître le jour suivant mais durant la chasse, c’est une toute autre affaire et nos héros vont l’apprendre à leur dépend. La chasse se complique ainsi fortement. Le personnage de Yuko est plus ambigu même si Katsutoshi Murase ne fait rien pour la rendre particulièrement sympathique, comme s’il obligeait le lecteur à rester sur ses gardes vis-à-vis de ce personnage. Le suspens est encore une fois parfaitement entretenu et même si l’on connait de nombreux règles de la chasse, celle-ci n’en demeure pas moins flippante que la précédente.

La nouvelle chasse au corps se complique et les dangers se multiplient pour les participants. Pourront-ils stopper la malédiction ?


Re/member (T8 et 9)
- Auteur : Katsutoshi Murase
- D’après le roman original de : Welzard
- Traducteur  : Jean-Benoit Silvestre
- Éditeur français : Ki-oon
- Format : 130 x 180, noir et blanc - sens de lecture original
- Pagination  : 208 pages
- Date de parution : 22 juin et 21 septembre 2017
- Numéro ISBN  : 979-10-327-0090-7 ; 979-10-327-0136-2
- Prix : 7,65 €


A lire sur la Yozone :
Re/member (T1)
Re/member (T2 et 3)
Re/member (T4 et 5)
Re/member (T6 et 7)


KARADASAGASHI © 2014 by Welzard, Katsutoshi Murase / SHUEISHA Inc.
© Edition Ki-oon - Tous droits réservés


Frédéric Leray
20 octobre 2017






JPEG - 20 ko



JPEG - 25.2 ko



JPEG - 30.9 ko



JPEG - 24.1 ko



JPEG - 25.2 ko



JPEG - 28.4 ko



WebAnalytics