YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Projet Bleiberg (Le) (T2) Deep Zone
Serge Le Tendre, David S. Khara et Frederic Peynet
Dargaud

C’est en Belgique que l’on retrouve Jeremy et ses deux anges-gardiens, Jacky et Eytan. Ils cherchent à rejoindre Zaventem, à une adresse précise retrouvée pointée sur une carte dans les archives secrètes du père de Jeremy. Ils savent aussi que de nombreux laboratoires ont négocié, dans le monde, deux milliards de produits spécifiques à la production d’un vaccin. Alors qu’au Mexique, une étrange épidémie de choléra se développe, faisant plusieurs centaines de victimes.
À Zaventem, ils découvrent le repaire du lieutenant Corbin, la librairie Deep Zone, où forcément il a dû cacher ses effrayantes découvertes.



Les souvenirs d’enfance de Jeremy le servent alors, c’est forcément un exemplaire de “La Chevauchée des Justes”, livre de chevet de son père, qu’il faut trouver. Dans ce livre, que Jacky découvre, au chapitre XIII (déjà que Jeremy me faisait un peu penser à Largo Winch, là il me semble que les auteurs se sont encore un peu amusés !) débute le journal du lieutenant Corbin, agent de la CIA, lancé à la poursuite des monstrueux secrets du consortium !

JPEG - 204.9 ko

Dans ce road-movie haletant, le puzzle se met peu à peu en place, les pièces s’ajoutent une à une. Andreï Planic, un ancien agent du consortium planqué dans cette librairie perdue, a beaucoup à apporter aux révélations de Corbin, sur les trafics de matières radioactives qu’il a mis à jour, ainsi que sur les disparitions d’avions militaires US impliquant la Russie ou la présence d’un curieux laboratoire pharmaceutique en Amérique du Sud, le BCI, émanation de l’omniprésent consortium. BCI, comme Bleiberg Chemical Incorporated, créé en 1945, alors qu’un attentat, en 1942, laissait pour mort le professeur Bleiberg dans son laboratoire secret du camp de Stutthof, près de Danzig. Il venait d’annoncer à Himmler la réussite de son projet d’übermensh, et lui présentait le patient 302 !

Mais d’autres pièces disparaissent, brutalement, comme Bernard Dean de la CIA, assassiné par une tueuse implacable, celle qui a déjà éliminé la mère de Jeremy, celle qui tuera Planic, peu après le départ du trio. Il faut faire vite, car si certaines vérités apparaissent, le consortium resserre toujours plus son étreinte. Et à regarder le diable droit dans les yeux, notre trio commence à s’épuiser...

JPEG - 174.8 ko

Captivant de bout en bout, ce second tome du “Projet Bleiberg” ouvre toujours plus sa boîte à secrets nauséabonds. Les complots émergent, les faux-semblants se multiplient, les mensonges s’accumulent, les révélations qu’ils entraînent sont effrayantes. Serge Le Tendre utilise cette fois moins de flash-backs, mais plutôt des personnages ou des découvertes (comme ce fameux livre) qui sont des clés dans l’intrigue. Dans ce scénario toujours très rythmé, il se penche aussi un peu sur les failles de nos héros, notamment Eytan, dont on sait peu de choses. C’est un peu moins fourni en pages (48 au lieu de 56) et en scènes très spectaculaires (l’un impliquant sans doute l’autre !), même si les amateurs d’action explosive sont plus que servis !

JPEG - 316.3 ko

Et c’est toujours fort bien mis en scène par Frédéric Peynet, au dessin aussi précis que nerveux et aux couleurs qui cherchent l’intensité. Du super boulot !
Le dénouement sera attendu avec grand intérêt. Ce sera le temps pour “Le Patient 302” de nous révéler l’abominable réalité qui se trame dans l’ombre du consortium.

Paranoïaques et amateurs de théories du complot, ce thriller est vraiment fait pour vous !


(T2) Deep Zone
- Série : Le Projet Bleiberg
- Scénario : Serge Le Tendre, David S. Khara
- Dessin et couleurs : Frederic Peynet
- Éditeur : Dargaud
- Pagination : 48 pages couleurs
- Format : 24 x 32 cm
- Dépôt légal : 15 septembre 2017
- Numéro ISBN : 9782205076448
- Prix public : 13,99 €


À lire sur la Yozone :
Le Projet Bleiberg (T1) Les Fantômes du passé


Illustrations © Frederic Peynet et Éditions Dargaud (2017)


Fabrice Leduc
2 novembre 2017






JPEG - 61.9 ko



JPEG - 112.8 ko



JPEG - 46.2 ko



JPEG - 82.5 ko



JPEG - 122.2 ko



JPEG - 94.5 ko



JPEG - 85.9 ko



WebAnalytics