YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Itinéraire d’une mort annoncée
Fabrice Barbeau
Hugo et Compagnie, Hugo Thriller, roman (France), polar/noir, 288 pages, octobre 2017, 18€

La quarantaine passée, Anthony a tout perdu : son boulot, sa femme, la garde de sa fille, sa maison, même sa dignité, car il a plongé dans l’alcool et les psychotropes.
Heureusement une âme charitable en la personne de Mélanie, policière de son état, lui offre une seconde chance en l’accueillant chez lui. Pour son anniversaire, elle a décidé de faire les choses en grand, elle l’emmène dans la ferme de ses grands-parents à la campagne et le temps du week-end y invite tous ses copains d’enfance. Elle a même réussi le tour de force de convaincre l’ex-femme d’Anthony de lui confier leur fille Agathe.
Une fois tout le monde réuni, la situation s’envenime vite, il faut dire qu’il y a un lourd passif entre eux.



« Itinéraire d’une mort annoncée », le titre est révélateur en soi, même si les pages du roman sont jalonnées de nombreux cadavres et non d’un seul. Dès le début, ces retrouvailles ressemblent à un traquenard : lieu isolé, saison froide, maison à l’allure abandonnée... Le cadre du huis clos est dressé et n’annonce rien de bon. Même le temps est de la partie avec une pluie glaçante. Fabrice Barbeau ne fait pas dans la dentelle, il force le trait, ce qui ne sert pas forcément le récit. Il faut déjà accepter que des personnes qui s’évitaient soigneusement depuis des années tolèrent de se revoir alors qu’elles possèdent un lourd différend entre eux.
Il s’agit d’une connerie de jeunesse aux lourdes conséquences et qui pèse encore entre eux, surtout entre Anthony et Paul devenu avocat et dont le père a tout arrangé à l’époque. Une bonne partie des lecteurs aura rapidement compris les tenants et aboutissants, ni plus ni moins qu’une vengeance.
Malgré une construction ingénieuse, Fabrice Barbeau ne parvient pas à entretenir un grand suspense. De plus, Anthony n’est pas de ces personnages auxquels on s’attache. Son passé ne plaide pas en sa faveur et, même quand les choses ont commencé à mal tourner, il a préféré tricher plutôt qu’affronter la réalité, ne donnant jamais le sentiment de vouloir s’en sortir. Son sort indiffère pour le moins, malgré la présence de sa fille qu’il n’a plus vue depuis des années et qui est bien vite isolée dans une chambre, sans qu’il s’en préoccupe avant un moment.
Les ficelles s’avèrent plutôt grosses et pas besoin de se creuser la tête pour comprendre qui est dans le coup ni les motifs.

Rapidement le lecteur devient spectateur d’un récit dont il connaît les grandes lignes, ainsi que le coupable. C’est dommage, d’autant que la construction s’avère intéressante. Fabrice Barbeau commence par une scène choc mettant en scène Anthony dans une situation désespérée, puis il alterne entre deux trames : une débutant 24 heures plus tôt et l’autre révélant le passé d’Anthony et expliquant, entre autres, sa déchéance. Par de courts chapitres, le lecteur découvre le présent mouvementé et le passé depuis le drame servant de déclencheur, ce qui donne un rythme nerveux. « Itinéraire d’une mort annoncée » fait moins de 300 pages et se lit rapidement.
En-dehors d’Anthony, les personnages ne sont guère creusés, ils servent surtout de faire-valoir dans le jeu de piste mortel du livre. Même en connaissant les désaccords entre les protagonistes, il est difficile d’adhérer au déroulement, chacun ressemblant par trop à un animal conduit à l’abattoir.

De par sa construction, « Itinéraire d’une mort annoncée » se lit très vite, mais il est regrettable que Fabrice Barbeau n’ait pas su mieux entretenir le suspense autour de l’intrigue. Dès le départ, les indices s’avèrent suffisants pour tout comprendre. Les ficelles sont grosses et le lecteur risque rapidement de se transformer en simple spectateur d’une histoire dont les grandes lignes ne surprennent guère. C’est un constat rageant, d’autant que le bandeau Coup de cœur RTL annonçait bien mieux.
Ce dernier montre aussi que le livre ne sera pas accueilli de la même manière par tout le monde, car les attentes diffèrent selon chacun.


Titre : Itinéraire d’une mort annoncée
Auteur : Fabrice Barbeau
Couverture : © Margaret M Stewart/Shutterstock
Éditeur : Hugo et Compagnie
Collection : Hugo Thriller
Site Internet : page roman (site éditeur)
Pages : 288
Format (en cm) : 14 x 21
Dépôt légal : octobre 2017
ISBN : 9782755633436
Prix : 18 €


Pour écrire à l’auteur de cet article :
francois.schnebelen[at]yozone.fr


François Schnebelen
11 octobre 2017






JPEG - 29.4 ko



WebAnalytics