YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Attaque des Titans (L’) (T15 et 16)
Hajime Isayama
Pika

L’opprobre est jetée sur le bataillon d’exploration. Accusés d’avoir tiré sur des civils et de semer le chaos, tous ses membres sont recherchés pour trahison. Les forces spéciales patrouillent partout pour retrouver les fugitifs. De leur côté, Livai et ses hommes ont perdu la trace d’Eren et d’Historia. Les savoir entre les mains du véritable souverain ne les rassure pas vraiment ne sachant trop ce que ce dernier leur réserve réellement. Dans une situation désespérée, les actes le sont tout autant et la moindre information a son importance, quelle que soit l’origine de celle-ci. Seulement les deux soldats qui leur tombent en premier sous la main ne leurs sont pas vraiment d’un grand secours, ne sachant pas où sont détenus leurs amis. Toutefois, l’un des deux semble vouloir collaborer avec le bataillon d’exploration, ne pouvant croire en leur culpabilité. Mais peuvent-ils faire confiance à des soldats des forces spéciales ? Kirschten lui s’est déjà fait son idée et les tuer est la meilleure des solutions.



Dans une grotte secrète, cachée sous une petite chapelle, Eren est retenu prisonnier, emprisonné de façon à l’empêcher de se transformer en titan. Rhodes Reiss, le père d’Historia et véritable souverain, raconte à la jeune fille la terrible tragédie dont a souffert leur famille à cause du père d’Eren. Le scientifique leur a volé le pouvoir que possédait tous les descendants royaux capables de se transformer en titan : la mémoire du passé. Car si personne ne se souvient de ce qu’était l’humanité avant de se cacher derrière les murs de la cité, c’est tout simplement parce que les héritiers royaux effaçaient la mémoire du petit peuple. Leur ignorance et leur confiance sans borne en la monarchie étaient la garantie de préserver la paix. Mais en volant se pouvoir et en le donnant à son fils, le père d’Eren a rompu l’équilibre du monde et risque de plonger l’humanité dans le chaos, surtout que l’armée a mis en oeuvre son coup d’état et la monarchie semble peu à peu s’effondrer. Et pour attendrir la jeune fille, Reiss lui apprend que le père d’Eren a tué la sœur aînée qu’Historia avait appris à tant aimer. C’est elle qui avait hérité de la mémoire collective et qui a été assassinée pour ce savoir.

JPEG - 75.1 ko

Hajime Isayama a laissé un peu de côté le conflit avec les titans pour s’attaquer au passé de l’humanité et aux secrets que cache la royauté au petit peuple. Le mangaka montre une noblesse de cour ne pensant qu’à ses intérêts personnels et prête à sacrifier tous ceux qui osent se mettre sur leur chemin ou voulant contrecarrer leurs plans. C’est un peu la caricature de la noblesse telle que l’on pouvait l’imager en France du temps de la monarchie. Le mangaka ne passe à côté d’aucun cliché mais il ne donne pas non plus une belle image des rebelles car le coup d’état de l’armée vire rapidement à ce qui pourrait ressembler à la Terreur de notre Révolution Française. Les prisonniers sont traités pires que des bêtes et les échafauds pourraient bien servir finalement. Le coup d’Etat n’est pourtant pas l’épisodes le plus détaillé même pour le tome 15 car la libération d’Eren et d’Historia reste l’objectif premier du bataillon d’exploration. En fait, ce dernier est mêlé à l’insurrection un peu contre sa volonté. S’ils prennent au piège les troupes spéciales c’est avant tout pour redorer leur blason et que la vérité soit racontée au peuple, aveuglé par une monarchie qui se croit de droit divin. Même Erwin ne contrôle plus rien et se laisse déborder par un état major préparé depuis bien longtemps à prendre le pouvoir. La presse en prend aussi pour son grade, propageant les fausses nouvelles et pliant devant la dictatures de la noblesse. Elle n’en sort pas grandie même si la presse sera aussi une aide cruciale pour le coup d’état. Une position très ambiguë d’un quatrième pouvoir qui n’a plus aucune crédibilité après ce tome.

Et pour comprendre le véritable rôle des monarques dans “L’Attaque des Titans”, il faut attendre le tome 16 qui lève le voile sur une partie de la vérité sur la cité et la raison propre de son existence. Toutefois, Hajime Isayama laisse planer un certain doute sur la véracité de toute l’histoire racontée par Reiss car ce dernier l’enjolive évidemment pour rallier Historia à sa cause et ponctue l’histoire de petits mensonges ou des faits déformés, ce qui n’est guère étonnant de sa part. Le lecteur ne sait donc trop ce qu’il doit retenir de la belle histoire de Reiss et de l’acte du père de Eren. Là aussi, l’histoire de Reiss ne tient pas vraiment, d’ailleurs la première à le lui signaler n’est autre qu’Historia. En tout cas, l’histoire des titans et de l’humanité est loin de s’être vraiment clarifiée hormis le fait que les monarque ont lavé le cerveau du peuple pour lui faire oublier pourquoi il se retrouve prisonnier derrière des murs et surtout pourquoi ceux qui le gouvernent ont le pouvoir de se transformer en titan. D’ailleurs, cela commence à faire beaucoup de monde qui peut devenir un de ces titans sans que cela ne traumatise plus que cela l’espèce humaine. L’attitude de tous les protagonistes est d’un attentisme désespérant et il faut espérer que Hajime Isayama change cet état de fait rapidement avant de perdre toute crédibilité dans son récit.

Quel sera l’impact de ce nouvel équilibre des forces ? Et surtout, les titans à l’extérieur des murs vont-ils encore attendre bien patiemment qu’on leur adresse de nouveau la parole ?


L’Attaque des Titans (T15 et 16)
- Auteur : Hajime Isayama
- Traducteur  : Sylvain Chollet
- Éditeur français : Pika
- Format : 120 x 180, noir et blanc - sens de lecture original
- Pagination  : 192 pages
- Date de parution : 9 septembre et 12 novembre 2015
- Numéro IBSN : 9782811620943 ; 9782811620950
- Prix : 6,95 €


A lire sur la Yozone :
L’Attaque des Titans (T1 et 2)
L’Attaque des Titans (T3 et 4)
L’Attaque des Titans (T5 et 6)
L’Attaque des Titans (T7 et 8)
L’Attaque des Titans (T9 et 10)
L’Attaque des Titans (T11 et 12)
L’Attaque des Titans (T13 et 14)


SHINGEKI NO KYOJIN © 2010 Hajime ISAYAMA / Kodansha Ltd.
© Edition Pika - Tous droits réservés


Frédéric Leray
25 septembre 2017






JPEG - 48 ko



JPEG - 32.3 ko



JPEG - 30.3 ko



JPEG - 41.7 ko



JPEG - 34.2 ko



JPEG - 24.3 ko



WebAnalytics