YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Au Royaume de Volaria, tome 2 : Le Destin de Dana
Michael Espinosa
Rageot, romans, roman (France), fantasy, 186 pages, mai 2014, 6,45€

Dana et Lance sont partis avec Klark pour les Terres Inconnues, décidées à dénicher les dragonnets et à délivrer la mère de Dana. Mais ils tombent très tôt dans une embuscade de ronces sauvages, et sont sauvés par des faïs, un peuple entre fées et elfes qui vit là, autour d’un arbre-dryade. La Dryade apprend à Dana qu’une prophétie la concerne, et que son arrivée est le signal pour les faïs de se joindre à eux contre les dragonnets.



L’enthousiaste Jadrian se propose comme guide, tandis la magicienne Kayla, qui s’est rapprochée de Lance, veut également participer.
Hélas, arrivés sur le territoire des dragonnets, ils sont vite repérés par R’hlya. Cela sent la trahison. Mais Klark retient ses deux apprentis : parfois, il faut savoir renoncer, pour mieux surprendre l’ennemi de l’intérieur.

Relire la chronique du tome 1 : Le choix de Dana

Pour cette seconde partie de l’apprentissage de sa Protectrice Dana, Michael Espinosa plonge ses personnages en territoire inconnu. Même Klark n’a jamais mis les pieds en ces terres, aussi ne pourront-ils compter que sur leur entrainement et leurs compétences. Mais les pièges sont nombreux et inattendus, et les voir tomber dans la première embuscade, bien mal armés contre des plantes ensorcelées, ne présage rien de bon : les Protecteurs ne sont pas de taille contre la magie nocive des dragonnets. La rencontre avec des alliés plus au fait des faiblesses de l’ennemi est un soulagement. On ne peut vaincre seul un adversaire qu’on méconnaît.

Cette rencontre est aussi l’occasion de faire tomber des barrière et des préjugés. Lance et Kayla ont une discussion sur la magie, ses origines, son usage. La magicienne faïs répugne à l’employer pour créer un poison, même si c’est pour tuer les ronces. Il lui faudra la vision humaine de l’apprenti Protecteur pour comprendre la notion « d’un mal pour un bien ». A son contact, le garçon va quant à lui gagner en assurance, dans la voie qu’il sait être la sienne. Un début de sentiment naît entre eux, qui renforcera leur détermination le moment venu.

Parmi les « passages obligés » de la fantasy auxquels l’auteur se plie, nous avons la prophétie et la trahison. Mais dans ce volume encore, Michael Espinosa en tire profit pour provoquer la réflexion chez ses jeunes lecteurs : quel poids fait peser le destin sur vos actes ? A-t-on encore un libre arbitre quand tout semble avoir été écrit ? La trahison, elle, repose sur des sentiments violents - jalousie, ambition - et des espoirs trop brillants : le traître, se sentant déçu et méprisé par les siens - parce qu’ils n’abondent pas dans le sens de ses espérances - foule au pied famille, amis, peuple, au profit de celui qui lui fera miroiter tout ce à quoi il aspire, bien égoïstement. S’aveuglant au passage sur la valeur de sa récompense ainsi remportée. Avec des mots simples, l’auteur enseigne une leçon universelle : la colère est mauvaise conseillère, et n’apporte rien de bon.
Enfin, au travers de Dana et de sa famille, l’histoire exhale le sens du sacrifice mais aussi les choix cornéliens que cela suppose, choix qui ne sont jamais sans conséquences et dont on ne pourra jamais prédire toutes les ramifications. Dana apprend les raisons de l’absence de sa mère, le choix de son père... Tout aurait pu être différent, mais aurait-ce été mieux ? L’auteur se permet même, un instant, par la voix enjôleuse de R’lhya, de nous faire douter de la méchanceté des dragonnets, dont les actes seraient contraints, pour leur propre survie, et non volontairement mauvais. Le bien et le mal ne sont que des points de vue...

C’est donc un second volume bien dosé en action et en réflexion que ce « Destin de Dana ». La fin ouverte laisse envisager que nous puissions retrouver la jeune Protectrice. Il ne tient qu’à l’auteur de nous exaucer !


Titre : Le destin de Dana
Série : Au Royaume de Volaria, tome 2
Auteur : Michael Espinosa
Couverture : Krystel
Éditeur : Rageot
Collection : Romans
Site Internet : page roman (site éditeur)
Pages : 153
Format (en cm) : 18 x 12,5 x 1,5
Dépôt légal : janvier 2016
ISBN : 9782700247831
Prix : 6,45 €


Tome 1 : Le choix de Dana


Nicolas Soffray
12 septembre 2017






JPEG - 32.2 ko



WebAnalytics