YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Born to be on Air ! (T3)
Hiroaki Samura
Pika

La troisième émission radio de Minare Koda résonne en pleine nuit. Elle n’a peur de rien, elle s’attaque à un scénario complexe, inédit et complètement déjanté puisqu’elle enterre son ex qui l’a trahie. Elle doit trouver un nouveau concept avec un sujet précis pour ses prochaines émissions. Elle ne peut pas continuer à tuer et à enterrer son ex ! Ce nouveau sujet ne va pas tarder à faire son apparition. La rédaction de la radio reçoit un étrange fax d’un garçon qui se prénomme Shinji Oki. C’est le début d’une sombre histoire...



Le fax reçu est bizarre : appel au secours ou canular ? Ça ressemble à un appel au secours, il se dit maudit. Sa compagne est morte mais elle ne veut pas lui pardonner. Le fax se termine par un « j’ai trop peur (...) ». Est-ce un délire occulte ou un traquenard ? Elle décide de se rendre chez lui avec Mizuho son assistante, pour l’aider. Même pas peur Minare, elle a un aplomb à toute épreuve. En fait, il habite dans la même résidence qu’elle, ils se sont déjà croisés, sans le savoir. Dès son arrivée, elle est prise par une odeur nauséabonde, quelque chose suinte du plafond, c’est de la chair en décomposition !

PNG - 247.3 ko

J’étais un peu perplexe en lisant le premier tome, puis le tome 2 m’avait passionné. Le troisième tome me laisse sans voix, je n’ai pas de mot pour décrire ce que j’ai ressenti lors de ma lecture, j’ai été surprise jusqu’à la fin. La machine est en marche, Minare est vraiment cinglée mais attachante, comme tous les personnages qui ont une forte personnalité. Tout va très vite, c’est déroutant, c’est l’univers de Hiroaki Samura. Les couleurs girly de la couverture laissent à nouveau penser qu’on va lire un shojo, mais il n’y a aucun doute possible, il s’agit d’un seinen. En trois tomes, aucune histoire d’amour à l’horizon, même pas l’ombre d’une éventuelle passion amoureuse. Minare n’a pas le temps, entre ses émissions glauques et violentes, ses rencontres avec des gens louches,... rien n’est fait pour qu’elle puisse avoir une vie sentimentale, même pas une toute petite aventure.

Born to be on Air !” a été nommé au 9ème Manga Taisho Awards en 2016, ce n’est pas pour rien ; l’histoire sort de l’ordinaire. Les dessins sont réussis, surtout les gros plans de visages haineux très expressifs. Hiroaki Samura, auteure de “L’Habitant de l’Infini”, interpelle avec ce manga dans l’univers de la radio, média vieillissant qui ne fait plus rêver, bien au contraire. Je ne sais toujours pas où Hiroaki Samura nous emmènera dans les prochains épisodes, tout est possible. A la fin de l’album précédent, Hiroaki Samura regrettait de ne pas avoir laissé plus de place à la romance et à la radio. A l’aide d’une pirouette, elle explique que personne n’est intéressé par les histoires d’amour, elles ne sont donc pas (encore) au programme.

Born to be on Air !” a un gros potentiel, ça se sent dès le début ! Minare Koda, c’est de la bombe, on ne sait jusqu’où elle est capable d’aller et c’est ce qui fait tout son charme.

Reviens-vite Minare !


Born to be on Air ! (T3)
- Auteur : Hiroaki Samura
- Traducteur  : Anaïs Koechlin
- Éditeur français : Pika
- Format : 130 x 180mm, noir et blanc
- Pagination  : 176 pages, sens de lecture original
- Date de parution : 17 mai 2017
- Numérotation ISBN : 9782811634940
- Prix : 8,05 €


A lire sur la Yozone :
Born to be on Air ! (T1)
Born to be on Air ! (T2)


Namiyo Kiitekure © 2015 Hiroaki Samura / Kodansha ltd.
© Pika-Tous droits réservés


Anne Schnebelen
27 septembre 2017






PNG - 147.6 ko



PNG - 50.2 ko



PNG - 38.3 ko



PNG - 85.4 ko



WebAnalytics