YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Présences d’Esprits n° 89
Le zine des mondes de l’imaginaire
Fanzine, n°89, articles - critiques - entretiens - nouvelle, été 2017, 48 pages, 5€

Abandonnant l’espace d’un numéro le traitement d’un thème précis, ce 89ème « Présences d’Esprits » se veut décousu, collant ainsi à une période estivale synonyme de service minimum.



François Manson dans son éditorial revendique un peu ce flottement et s’auto amnistie en précisant que le but de cette revue n’est pas de coller à l’actualité.

Ce numéro s’ouvre sur un long entretien avec Estelle Faye. Cette auteure explique son parcours depuis le théâtre jusqu’à l’écriture de romans fleuves (« La Voie des Oracles » cumule plus de 900 pages...). Elle parle de ses débuts, de ses personnages, de son expérience avec clarté et concision. N’ayant jamais rien lu de cette dame, sa découverte à travers cette interview m’a donné envie d’entrer dans son univers, même si je suis un peu rebuté par la fantasy.

La rubrique “Lectures” passe en revue quelques titres, dont certains anciens, corroborant ainsi les propos de son rédacteur en chef. Georges Bormand dans une rubrique qui mérite d’être étoffée (“Ansible”) nous livre un éventail d’informations sur le monde de la SF. Un rédacteur anonyme nous parle ensuite d’une revue geek, Breeks, coéditée par Bragelonne. Malgré (ou à cause ?) de son originalité, il semblerait que son avenir ne soit pas des plus radieux.

Une importante rubrique BD, sous la houlette de Michelle Gagnère traite de titres qui me semblent être un peu à côté de l’actualité.
Second entretien de ce numéro, une rencontre avec Diane Lecerf des Editions Akiléos, plutôt orientées comics.
La nouvelle de Bernard Amade, “Ce matin le soleil ne s’est pas levé” est sans grande consistance.
Marie-Christine Bussière et André Borie, infatigables interviewers, assistaient à une conférence de Christophe Champclaux sur la machine à remonter le temps dans le cinéma. Pas de grandes révélations, mais un tour d’horizon bienvenu sur le traitement de ce thème dans le cadre du 7ème art.
Ce numéro s’achève par un article de Christophe Colin sur le « Docteur Strange ». Christophe Colin connaît son sujet et cela se sent, ses articles ne déçoivent jamais.

Sans fil directeur réel, ce numéro de « Présences d’Esprits » est en demi-teinte. Nous retiendrons essentiellement l’interview d’Estelle Faye et la chronique de Christophe Colin.


Titre : Présences d’Esprits
Numéro : 89
Couverture : Agill
Rédacteur en chef : François Manson
Directrice de publication : Evelyne Beuzit
Type : fanzine
Genres : SF, articles, critiques, entretiens, etc.
Site Internet : le club Présences d’Esprits
Période : été 2017
Périodicité : trimestrielle
ISSN : 1291-2689
Format : 21 x 29,7 cm
Pages : 48
Prix : 5 €



Didier Reboussin
30 août 2017






JPEG - 42.7 ko



WebAnalytics