YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Ralentir
Delphine Le Lay et Alexis Horellou
Le Lombard

"Ralentir ?
Ralentir avant de se prendre le mur ou ralentir pour ne pas se le prendre ?
Ralentir, finalement, serait le mieux avant de s’arrêter.
S’arrêter, se poser, pour mieux réfléchir...
Réfléchir à l’essence même de la vie...
Comment ne pas la perdre, à la gagner ? "
Extrait de la préface de Kenavo Deoc’h.



PNG - 267.6 ko

« Vous travaillerez dur et vous y arriverez » : ces paroles résonnent encore dans la tête de David, commercial hyper connecté qui vient d’être promu.
En rentrant chez lui pour profiter d’un week-end bien mérité, il arrête sa voiture sur le bas-côté pour se reposer un peu. Emma, une auto-stoppeuse marginale, le repère et monte dans sa voiture, pensant qu’il s’est arrêté pour elle. Il pleut fort, il peut difficilement refuser de l’emmener.

PNG - 192.4 ko

Après tout, ça lui fait de la compagnie, c’est toujours plus sympathique de faire la route à deux. Au cours du trajet, ils discutent de tout et de rien et se rendent très vite compte que leurs vies sont diamétralement opposées. Emma n’a pas de téléphone portable et considère que le temps passé au travail est du temps perdu. Elle travaille uniquement pour la compensation financière, n’y trouvant aucun plaisir. David, quant à lui, est un homme pressé, à l’affût de toutes les opportunités pour évoluer et prendre toujours plus de responsabilités. Il se sent obligé d’être joignable à tout moment, il ne vit presque que pour son travail, sa famille étant secondaire.

PNG - 338.5 ko

La route est longue, les péripéties s’enchainent. Ils font la connaissance de personnes atypiques vivant dans un hameau sans connexion internet... David commence à se remettre en question : mais qu’est ce qui est donc important dans la vie ?

Dans le monde actuel, la pression est omniprésente poussant souvent au burn-out, à l’épuisement professionnel. “Ralentir” rappelle qu’on a le droit de vivre différemment, sans être hanté par sa carrière professionnelle. Delphine Le Lay et Alexis Horellou sont des habitués de récits sociaux tels que “Plogoff” et “100 Maisons”.
Dans un récit très fluide auquel on accroche de suite, on se laisse guider en mode road trip avec grand plaisir. Concernant le dessin, j’ai eu un peu de mal à accrocher au début. Un peu de difficulté avec ces visages qui ne me plaisaient pas mais je me suis habituée au style graphique, au fil de la lecture.

“Ralentir” ne donne pas de leçon de vie, ne cherche pas à culpabiliser, mais la lecture de ce roman graphique peut nous donner des pistes de réflexion. Il nous faut juste nous poser la question suivante : sommes-nous heureux dans notre vie ?
Car il n’est pas jamais trop tard pour se poser les bonnes questions.

« Ensemble nous devons ralentir pour mieux repartir, tranquillement et intelligemment, sur d’autres chemins. »


Ralentir
- Scénario : Delphine Le Lay
- Dessin et couleurs : Alexis Horellou
- Éditeur : Le Lombard
- Pagination : 104 pages couleurs
- Format : 20,2 x 26,8 cm
- Dépôt légal : 24 mars 2017
- Numéro ISBN : 9782803636303
- Prix public : 16,45 €


Illustrations © Alexis Horellou et Éditions Le Lombard (2017)


Anne Schnebelen
7 juillet 2017






PNG - 149.2 ko



PNG - 114.7 ko



PNG - 67.9 ko



PNG - 114.8 ko



PNG - 125.1 ko



WebAnalytics