YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Death Note, drama l’intégrale
Coffret 4 DVD - Kaze
29 mars 2017

Qui ne connaît pas la série culte de ce duo magique de mangakas, Ohba et Obata ? “Death Note” a déjà eu droit à toute sorte d’adaptation dont un animé et trois films. Mais les films n’avaient pu reprendre fidèlement l’oeuvre originale et, s’ils étaient de bonne qualité, “Death Note” attendait son drama, avec un nombre d’épisodes permettant de rester fidèle au manga. C’est en 2015, près de 10 ans après la fin du manga que la série se voit enfin adaptée en drama « live », sous forme de 11 épisodes de 55 minutes. Voici donc le retour de Ryuk, le shinigami amateur de pommes et son terrible Death Note...



L’HISTOIRE

Light Yagami est un étudiant comme les autres, travaillant dans un restaurant pour payer ses études pour devenir fonctionnaire de police. Mais un jour, alors que la petite frappe de son lycée revient demander des comptes à Light et un de ses amis, un étrange cahier semble tomber du ciel. Le titre de ce livre n’est guère rassurant : Death Note. Mais surtout, une série de règles est énumérée en première page : si le nom d’une personne est inscrite dans le Death Note, cette dernière mourra d’une crise cardiaque dans les 40 secondes qui suivent sauf à préciser un autre mode pour sa mort. Comme pour tester le cahier, Light écrit le nom de son harceleur, mais regrette aussitôt et le barre. Seulement le lendemain, la police vient lui annoncer la mort du jeune homme. Le Death Note serait donc réellement un cahier pouvant donner la mort ? Si Light hésite à utiliser le cahier, une prise d’otages va le pousser à tuer à nouveau, faisant de lui un bras impitoyable de la justice : Kira ! De quoi rendre fou de joie le véritable propriétaire du cahier, le shinigami Ryuk. Seulement, même si Light ne tue que des criminels, il finit par inquiéter la police et même le FBI qui décide de faire appel à leur meilleur profiler, le mystérieux L.

JPEG - 51.3 ko

CE QUE L’ON EN A PENSÉ

“Death Note” avait déjà fait l’objet de trois adaptations en film live. Seulement, les scénaristes avaient totalement modifié la fin de la série pour mettre en avant le personnage de L sur celui de Light. Les fans du manga se retrouvaient donc avec une sensation contradictoire : celle d’avoir vu deux bons films reprenant les grandes lignes de la série mais qui finalement avaient fini par trahir l’oeuvre de Ohba et Obata. L’adaptation en drama de 11 épisodes de près d’une heure chacun se devait donc de respecter au plus près l’oeuvre originale afin de donner à “Death Note” l’adaptation tant attendue par les fans.

J’avoue que dans un premier temps, j’ai eu un peu de mal avec non seulement les choix des deux acteurs jouant Light et L mais également avec un premier choix scénaristique qui s’éloignait un peu du manga. Light n’est pas le génie assez froid, possédant un sens des plus aigus de la justice que Ohba et Obata nous avaient dépeint dans le manga. Celui du drama est plus naïf, un lycéen normal même qui va se retrouver plongé dans une situation anormale et changer totalement sa notion de justice. Il n’a pas l’intelligence et le côté calculateur à l’extrême du manga, ce qui le rend d’un autre côté plus abordable, plus humain. Cela ne durera évidemment pas pour ne pas trop s’écarter du récit original. Pour L, c’est l’inverse, il apparaît moins sympathique, plus machiavélique. Il n’a pas ce côté autiste sympathique du manga, pour devenir plus tordu, voire même méprisant. Avec en plus un choc profond : L porte des chaussures ! Bon, dit comme cela, ça peut paraître bizarre, mais une des caractéristiques atypiques du personnage du manga était justement son besoin d’être toujours pieds nus.

Toutefois, le scénario de Ohba est d’une telle qualité qu’il peut absorber ce genre de libertés et les intégrer sans la moindre difficulté. Et tout comme pour le manga, je me suis pris au jeu et j’ai suivi avec beaucoup d’intérêt le duel entre L et Kira. Car la suite du récit sera très fidèle et les petites modifications scénaristiques pour s’adapter au format drama live ne s’avèrent aucunement préjudiciables. Pourtant un autre duo de personnages a subi une transformation notable : Near et Mello. Ils étaient totalement absent des premiers films, mais cette fois, ils interviennent bien plus tôt sous le format drama. Je vous laisse découvrir comment Mello a été transposé, mais finalement, ce choix scénaristique est plutôt bienvenu et ne paraît pas tellement saugrenu. La relation compliquée entre L et Light est finalement bien rendue et le suspens sur « qui gagnera ce duel » très bien géré, ajoutant même un rebondissement supplémentaire qui n’est pas désagréable.

Mais qui dit “Death Note” dit évidemment shinigami. Les deux personnages, Ryuk et Rem, avaient été parfaitement gérés pour les deux premiers films et le drama a pris l’excellente initiative de garder la même gestion de ces deux personnages. Ryuk et Rem, toujours gérés par ordinateur, s’intègrent parfaitement. Il faut soulever le côté un peu casse-gueule des effets spéciaux liés aux deux shinigamis, aussi bien par leur design que leur nature même. Et encore une fois, leur gestion est parfaite, même si on pourrait reprocher au personnage de Ryuk d’avoir un rictus un peu trop figé. Mais je pinaille.

Avec 530 minutes, “Death Note” possède enfin une adaptation digne de ce nom, avec des acteurs s’étant plutôt bien fondu dans leur personnage, en particulier l’actrice jouant Misa Misa, avec toute l’exubérance que l’on pouvait attendre d’elle.

L’EDITION DVD

L’édition DVD propose uniquement la version originale sous-titrée en français. Les bonus se composent de chansons du groupe de Misa Misa.


Death Note, drama l’intégrale
Avec Masataka Kubota (Light), Kento Yamazaki (L), Mio Yuki (N), Yutaka Matsushige (Soichiro Yagami), Hinako Sano (Misa Amane),...
- Réalisation : Ryūichi Inomata, Ryō Nishimura, Marie Iwasaki
- Scénario : Yoshihiro Izumi
- D’après l’oeuvre originale de : Tsugumi Ohba, Takeshi Obata
- Compositeur : Takayuki Hattori
- Producteur : Katsu Kamikura, Akino Suzuki, Yoshitaka Ōmori, Yoshinori Shigeyama

Coffret DVD
Épisodes 1 à 11 + bonus
DVD 9- Zone 2- pal
- Format image : 16/9
- Audio : Stéréo 2.0
- Langue : Japonais
- Sous-titres : Français
- Éditeur : Kaze
- Sortie : 29 mars 2017
- Prix public conseillé : 29,95 €

Bonus
- BerryLive (2 min 06)
- DanceCG (2 min 04)
- KesuNote (5 min 27)


A lire sur la Yozone :
Le phénomène Death Note

Death Note (film 1)
Death Note 2 : The Last Name
L change the World

Death Note R : Relight
Death Note, Black Edition (T1)
Death Note, Black Edition (T2)
Death Note, Black Edition (T3)
Death Note, Black Edition (T4)
Death Note, Black Edition (T5)
Death Note, Black Edition (T6)


@Tsugumi Ohba, Takeshi Obata / Shueisha @NIPPON TV



Frédéric Leray
7 juin 2017






JPEG - 21.9 ko



JPEG - 6.9 ko



JPEG - 8.8 ko



JPEG - 7.5 ko



JPEG - 8.8 ko



JPEG - 7.1 ko



JPEG - 7.8 ko



JPEG - 9 ko



JPEG - 9 ko



JPEG - 6.8 ko



JPEG - 6.1 ko



WebAnalytics