YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Fortress of Apocalypse (T9 et 10)
Yu Kuraishi, Kazu Inabe
Pika

Maeda et ses amis ont atteint l’île de la médecin. Cette dernière est convaincue de pouvoir réaliser un vaccin grâce au gène père contenu dans l’organisme du jeune homme. Seulement, Sakagami n’a pas été vraiment franche avec ses visiteurs et les drogués pour provoquer une hypoglycémie n’est pas exactement un acte de grande amitié. En fait, les cellules dont à besoin Sakagami se situent dans le cerveau de Maeda et avec les outils à sa disposition, la jeune femme n’a pas un choix infini de méthodes pour extraire ces cellules : elle doit lui fracasser le crâne. Mais ce ne sont pas des enfants de cœur qui accompagnent Maeda et Sakagami a surtout mis un beau bazar. Toutefois, la guerre interne qu’elle a déclenchée va trouver une autre source d’animosité. Un nouveau bokor fait son apparition avec sa horde de zombies. Pour Hitotsukabuto, ce monstre est inaccessible et seul le cerveau de Maeda lui permettra de ramener une antidote à la prison et ainsi sauver celle qu’il aime.



Les deux bokors ont fini par fusionner et la créature gigantesque obtenue avec les corps des zombies à leur disposition possède également le visage de Maeda... mais avec plusieurs mètres de plus. Toutefois, les pouvoirs de la créature dépassent simplement la force physique. Les capacités psychiques du nouveau bokor lui permettent d’infiltrer les pensées de Maeda et lui parler pour le convaincre de ne faire plus qu’un avec eux. Ils se considèrent comme l’avenir de l’humanité et ceux qu’ils appellent les anciens se doivent de disparaître pour leur laisser la place. Le monde change et les humains ne sont plus qu’une race obsolète. Seulement Iwakura ne peut accepter d’abandonner son ami et quitte à risquer sa vie, il part extraire Maeda du corps du bokor. Toutefois, comment se cacher d’une créature de plusieurs mètres de haut ? Mais surtout Iwakura ne veut plus perdre un ami. Il a déjà du payer le prix fort quand il était le prisonnier d’un groupe de rebelles. Et comme aujourd’hui, il avait tenté une évasion avec son meilleur ami. Malheureusement, ils n’avaient pu se mettre à l’abri de leurs poursuivants dans les temps et Iwakura avait vu son ami être abattu devant lui. Plus jamais cela.

JPEG - 84 ko

Grand final de la série “Fortress of Apocalypse”, ces deux tomes s’annonçaient toutefois mystérieux pour leur contenu. Car en fait, à la fin du tome 8, il était bien difficile de savoir ce que nous réservait Yu Kuraishi et le début du tome 9 nous montre surtout les conflits internes aux survivants. Car un espoir naît avec le docteur Sakagami, se disant capable de créer le vaccin qui pourra sauver l’humanité, seulement pour cela elle doit fracasser le crâne de Maeda. Un cas de conscience intolérable pour ses amis qui refusent de le sacrifier pour la science. Nous voici face à ce dilemme des plus classiques : la vie d’une personne vaut-elle autant que celles de millions ? Doit-on sacrifier une personne pour en sauver des millions ? Les amis de Maeda ne semblent pas tous être prêts à cela mais des intérêts divergents viennent également polluer la réflexion car Hitotsukabuto a besoin du vaccin pour sauver celle qu’il aime... mais qui pourrait le rejeter si elle est guérie. Décidément, Yu Kuraishi ne fait pas dans la simplicité quand il s’agit de poser une question qui peut être qualifiée de philosophique sous certains aspects. Mais surtout, le mangaka va également botter en touche d’une façon assez astucieuse car il va soudainement offrir une alternative mais loin d’être également très simple avec l’arrivée d’un nouveau bokor. Toutefois, nos héros sont-ils prêts à choisir la solution la plus difficile plutôt que la facilité que représente Maeda ? Ce sera en réalité un faux problème car la suite du tome nous démontrera que même s’ils avaient choisi Maeda, ils n’auraient pu éviter l’affrontement avec le nouveau bokor.

Yu Kuraishi va pousser jusqu’au bout sa version très personnelle des zombies avec ces êtres très particuliers que sont les bokors. Et comme il les a créés asexués, il va tout simplement utiliser la fusion cellulaire comme mode de reproduction chez ces êtres. Ils vont donc évoluer par fusion et évidemment, afin de parfaire cette évolution, il leur faut le corps de Maeda. L’ultime combat de nos héros ne sera pas tant de vaincre le bokor fusionné que d’empêcher Maeda d’être intégré dans leur nouveau formatage de l’être humain. Le combat sera tout autant physique que psychologique pour notre héros qui devra résister à la tentation, mais il peut évidemment compter sur ses amis. Ce sera donc ce thème central des shonen qui forgera la victoire de nos héros : l’amitié. Et Iwakura en sera la parfaite incarnation. Ce colosse silencieux va nous révéler le terriblement secret qui a fait de lui un guerrier taciturne mais qui cache en réalité une horrible blessure qu’il refuse de voir se rouvrir, quitte à donner sa vie pour cela : la perte d’un ami. Finalement, Yu Kuraishi finit par dévoiler le passé d’une bonne partie de ses personnages, même si il en aura fallu du temps pour que tous ces curieux personnages se dévoilent sans limite. Le rôle de Iwakura sera crucial dans la prise de conscience et de position de Maeda qui lutte également contre le virus P qui le dévore insidieusement. Mais le message de Yu Kuraishi se veut positif et on ne peut que l’en remercier dans ces temps où le monde devient fou et où un discours positif, aussi naïf soit-il, nous fait tout de même le plus grand bien.

“Fortress of Apocalypse” aura su tenir toutes ses promesses jusqu’à la dernière page et on espère retrouver bientôt Yu Kuraishi et Kazu Inabe pour une autre aventure.


Fortress of Apocalypse (T9 et 10)
- Scénario : Yu Kuraishi
- Dessin : Kazu Inabe
- Traducteur  : Soizic Schoonbroodt
- Éditeur français : Pika
- Format : 130 x 180, noir et blanc - sens de lecture original
- Pagination  : 192(T9) et 224(T10) pages
- Date de parution : 30 novembre 2016 et 1er février 2017
- Numéro IBSN : 9782811631802 ; 9782811634001
- Prix : 7,50 €


A lire sur la Yozone :
Fortress of Apocalypse (T1 et 2)
Fortress of Apocalypse (T3 et 4)
Fortress of Apocalypse (T5 et 6)
Fortress of Apocalypse (T7 et 8)


APOCALYPSE NO TORIDE © 2012 Yu KURAISHI / Kazu INABE / Kodansha Ltd. 150825_
© Edition Pika - Tous droits réservés



Frédéric Leray
5 juin 2017






JPEG - 32.2 ko



JPEG - 26.9 ko



JPEG - 31.8 ko



JPEG - 19.8 ko



JPEG - 30.3 ko



JPEG - 27.1 ko



WebAnalytics