YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Schtroumpfs, l’intégrale (Les) (T4)
Peyo
Dupuis

Il se trouve qu’une intégrale regroupant quelques bonnes pages d’aventures des Schtroumpfs fait l’objet de la chronique ci-dessous. Intéressé ou pas ?
Oui ! Bon, ben j’y vais alors.
Donc, ce nouveau tome de l’intégrale des Schtroumpfs regroupe une dizaine d’histoires reprises dans l’ordre chronologique de leur parution dans le journal de Spirou dont une inédite en album.
Plus ou moins longues, plus ou moins drôles, plus ou moins intéressantes, plus ou moins importantes, ces histoires ont chacune leurs qualités et leurs défauts.
Je ne vais pas les énumérer ici. Juste signaler que certaines vont avoir un écho important sur l’avenir de la série et de ses protagonistes. Je pense au « bébé Schtroumpf » ou aux « p’tits Schtroumpfs » que l’on retrouvera par la suite en personnages récurrents.



JPEG - 62.3 ko

Mais ce qui est surtout très intéressant dans cette intégrale, comme d’ailleurs dans toutes les séries de la collection Patrimoine, ce sont les nombreuses pages d’introduction. Une bonne cinquantaine de pages en tout. De quoi en apprendre beaucoup plus sur l’histoire de la série.
Sur la série, mais surtout sur ces héros, qui connaissent un succès grandissant. Avec un long métrage inspiré de l’album de “Johan et Pirlouit”, “La flûte à six schtroumpfs”, les produits dérivés, les supports publicitaires et surtout les dessins animés « made in Hanna-Barbera », c’est une véritable vague bleue qui va submerger le monde entier ou presque (47 pays dixit l’auteur de l’introduction, Hugues Dayez).
C’est déjà pas mal non ? Bref, avec tout cela, notre dessinateur n’a plus trop le temps de s’occuper des bandes dessinées et c’est une des explications au fait que ce volume regroupant au final que peu d’histoires s’étale sur une période de plus de dix ans.

JPEG - 54.6 ko

Peyo était un auteur de bande dessinée qui voulait tout superviser, tout contrôler. Mais en pratiquant de la sorte, et avec des travaux de commandes publicitaires de plus en plus nombreux, il ne trouve plus de temps à consacrer à ses bandes dessinées. Et c’est ainsi, que la plupart des pages que vous aurez entre les mains et sous les yeux dans ce volume ne sont pas dessinées par lui. Plusieurs assistants, collaborateurs, amis…
Entre Wasterlain, Walthéry et Peyo, c’est le trio magique.
Les deux premiers n’hésitant pas à répondre présents aux appels à l’aide du troisième.

JPEG - 51.3 ko

Cela n’ôte rien au talent de conteur de Peyo, il arrive à divertir son public. Certes les moins jeunes auront peut-être un peu de mal à appréhender à la fois le scénariste et le dessinateur et trouveront cela un peu désuet. Et alors, il n’empêche que les Schtroumpfs connaissent encore à l’heure actuelle un succès énorme et retentissant dans le monde. Tout cela par la volonté d’un homme qui s’est usé la santé pour ses personnages. Mais Peyo a créé son univers, et il est devenu une marque de fabrique, tout comme Disney qu’il admirait tant.

JPEG - 57.3 ko

Alors profitez donc de ce quatrième volume qui vous conduira à l’époque où tout a basculé pour cet auteur. Un volume qui vous fera surfer au début de cette vague de Schtroumpf(Smurf)mania qui en a bousculé plus d’un et qui continue encore.


(T4) 1975 - 1988
- Série : Les Schtroumpfs, l’intégrale
- Scénario : Peyo
- Dessin : Peyo
- Editeur : Dupuis
- Collection : Patrimoine
- Format : 21,8 x 30 cm
- Pagination : 272 pages couleurs
- Dépôt légal : 2 septembre 2016
- Numéro ISBN : 978-2-8001-6720-6
- Prix public : 28,00 €


A lire sur la Yozone :
Johan et Pirlouit (Intégrale 1)
Les Schtroumpfs et l’Amour Sorcier
Le Petit livre bleu, analyse critique et politique de la société des schtroumpfs


Illustrations © Peyo et Dupuis (2016)


Peps37
4 juin 2017






JPEG - 24.7 ko



JPEG - 40.7 ko



JPEG - 39.3 ko



JPEG - 39.1 ko



JPEG - 42.3 ko



WebAnalytics