YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Brune du Lac, tome 7 : La Dernière Epreuve
Christelle Chatel
Nathan, premiers romans, roman (France), avril 2017, 60 pages, 6,90€

Grâce aux informations récoltées à Saint-Pierre-de-Vours, Brune, sa famille et ses amis savent désormais que sa mère est vivante, mais retenue par un vilain et méchant seigneur, Arnaldur, féru de monstres. Tandis qu’Enguerrand et son frère moine veulent entrer par la force ou le dialogue, les enfants fomentent une ruse, qui leur ouvre les portes du château. Las ! Mère et fille ont à peine le temps de se reconnaître que l’astuce est éventée par un autre triste sire, Iktar, le chef des Loups Noirs et fils d’Arnaldur ! Voilà les enfants jetés dans les cavernes inondées où vit le dragon captif du seigneur Arnaldur...
Dame Isabeau, trompant la garde, viendra les secourir... mais les choses ne se passent pas comme prévu, et il faudra tout le courage de Brune pour que cette histoire finisse bien !



Conclusion épique de la série. Brune a appris des précédentes épreuves, qui ont déjà demandé courage, intelligence et ruse. Ce chemin initiatique lui aura donné les qualités nécessaires au sauvetage de sa mère, ainsi que les compagnons dont la fidélité et les compétences l’auront soutenu en cours de route. Il est ainsi bien naturel de terminer sur une fin heureuse, d’autant que les derniers rebondissements auront fait frémir les plus jeunes.

Face à un seigneur Arnaldur au physique ridicule mais à la réputation effrayante, leur ruse est éventée par un non moins déplaisant personnage, qui a de qui tenir, le jeune chef des Loups Noirs qui leur avait déjà causé bien du souci et fait craindre pour leur vie ! (voir « Dans la Gueule des Loups Noirs ») C’est que l’affreux ne se laisse pas prendre deux fois au même piège !
La réapparition d’Iktar est une bonne idée, qui lie davantage chaque épisode de cette histoire. On regrettera qu’Oldaric, dont la présence était également un fil rouge depuis « Prête pour le tournoi ! » n’apparaisse pas davantage, et que sa dernière scène ne bénéficie pas d’une illustration de Sébastien Pelon...
Les illustration jouent cependant un rôle déterminant, comme lorsque après avoir affronté le dragon et sauvé Arnaldur, Brune et ce dernier sont couverts de sang, nous laissant craindre le pire ! Ouf, non. Mais pour l’autrice Christelle Chatel, c’est l’occasion de glisser encore quelques miettes de science médiévale en conclusion de cette aventure.

En guise de conclusion générale, l’on pourra (re)dire que « Brune du Lac » est une série très agréable pour initier les jeunes lecteurs au Moyen Âge, évoquant les images les plus évidentes (les tournois...) mais enseignant avec régularité une multitude de petits détails quotidiens qui rendent vivante cette époque, la vie au château, les métiers de chacun, les plantes, les divertissements, etc. La place des femmes est mise en avant au travers de Brune, qui refuse sa condition, et Béatrice de Beauregard. Thibaud, le jeune garçon qui les accompagne, n’outrepasse son rang inférieur que lorsque ses amies sont en danger, réflexe révélateur des codes sociaux qui sont inculqués dès le plus jeune âge, tandis qu’à l’autre extrême, Iktar, fils de seigneur, se permet de terroriser les environs et rançonner les voyageurs.
Une série à lire et relire pour aimer le Moyen Âge dès ses premières lectures.


Titre : La dernière épreuve
Série : Brune du Lac, tome 7
Auteur : Christine Chatel
Couverture et illustrations intérieures : Sébastien Pelon
Éditeur : Nathan
Collection : Premiers romans
Site Internet : page roman (site éditeur)
Pages : 60
Format (en cm) : 19 x 14,5 x 0,8
Dépôt légal : avril 2017
ISBN : 9782092574058
Prix : 6,70 €


Brune du Lac sur la Yozone :
1 - Le Chevalier Inconnu
2 - Frayeur au château
3 - Prête pour le tournoi !
4 - Au voleur
5 - Dans la Gueule des Loups Noirs
6 - Une Mystérieuse Disparition
7 - La Dernière épreuve


Nicolas Soffray
14 mai 2017






JPEG - 22.3 ko



WebAnalytics