YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Cheeky Love (T1)
Miyuki Mitsubachi
Delcourt Tonkam

Yuki est devenue la manager du club de basket de son lycée dans le seul et unique but de rester auprès du capitaine de l’équipe, le beau Kido dont elle est folle amoureuse. Un jour, Naruse, nouveau membre du club, finit par apprendre le secret de Yuki. Le jeune homme tombe amoureux de sa manager et passe son temps à l’asticoter, ce qui a le don de la rendre furieuse... ou amoureuse ?



Notre héroïne Yuki est l’ainée d’une fratrie de 6 enfants, des jumeaux et des triplés. Elle a appris par la force des choses à être patiente ce qui fait qu’elle reste imperturbable quoiqu’il arrive. Elle reste de marbre, elle s’est endurcie et ne panique jamais. Connue pour son sérieux, elle est manager du club de basket de son école et est secrètement amoureuse du beau Kido, le capitaine de l’équipe. Naruse, un des joueurs, l’a compris très rapidement et lui fait savoir. Rien ne semble atteindre Yuki, il essaye de la pousser à bout et c’est ainsi qu’il en tombe très vite amoureux. Il lui déclare sa flamme, il va tout faire pour que ce soit réciproque mais ce n’est pas aussi simple. Elle reste campée sur ses positions, elle ne veut pas se laisser aller alors qu’elle a de plus en plus de mal à lui résister. Il ne faut pas oublier qu’elle est toujours secrètement amoureuse de Kido qui sort déjà avec quelqu’un. On sent un triangle amoureux palpable dans les futurs tomes.

Cheeky Love” s’amuse avec les codes du shojo, les terrains connus et les contre-pieds se succèdent. Toute l’histoire se passe dans le monde du basket, sans être un manga axé sur le sport. Le jeune Naruse est mimi et profite de la situation en l’embrassant à l’improviste ou en l’énervant pour la faire réagir.

PNG - 205.6 ko

Yuki essaye de lutter contre ses sentiments contradictoires. Les situations s’enchaînent vite mais je n’ai pas réussi à accrocher à l’histoire : je n’ai pas aimé ce shojo. Les personnages sont sympas mais je n’ai pas été charmée. J’ai eu beaucoup de mal à terminer le livre, j’ai dû m’y reprendre à plusieurs fois. On peut déjà imaginer la suite sans grande surprise. J’ai été déçue par “Cheeky Love”, le tome 2 peut me faire changer d’avis, qui sait ...

Malgré tout, les dessins de Miyuki Mitsubachi sont assez plaisant avec de grands yeux émerveillés pour les filles et des garçons aux belles chevelures.
La belle Yuki sortira avec Naruse dans le tome 2 ou se rapprochera t-elle de son amour secret ?


Cheeky Love (T1)
- Auteur : Miyuki Mitsubachi
- Traducteur  : Lucie Bourgeois
- Éditeur français : Delcourt Tonkam
- Collection : Shojo
- Format : 115 x 175 mm, noir et blanc - sens de lecture original
- Pagination  : 192 pages
- Date de parution : 8 février 2017
- Numérotation ISBN : 978-2-7560-8665-1
- Prix : 6,99 €


NAMAIKI ZAKARI © 2014 by Mitsubachi Miyuki / HAKUSENSHA Inc.
© Delcourt Tonkam -Tous droits réservés


Anne Schnebelen
30 avril 2017






PNG - 168.2 ko



PNG - 25.4 ko



PNG - 182.7 ko



PNG - 85 ko



PNG - 60 ko



WebAnalytics