YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Blood Blockade Battlefront, l’intégrale
Coffret 4 DVD - Kaze3
31 août 2016

La ville de New York n’est plus. Lors du premier effondrement, un portail vers un autre monde s’est ouvert et la cité est devenue une zone frontière entre l’Alter-monde et notre monde. Depuis, New York est devenu Hellsalem’s Lot, une cité où les deux mondes coexistent, recouvert d’un brouillard permanent et protégé par une créature tentaculaire dormant dans l’Hudson River. Maintenant, les démons et autres monstres vivent avec les humains capables de supporter le chaos permanent qu’est Hellsalem’s Lot. Leonardo espère être l’un de ces humains, en tout cas, il n’est pas venu par hasard dans cette cité en-dehors de la normalité. Il est à la recherche d’une société secrète qui pourrait lui venir en aide. Mais les choses vont aller bien au-delà de ses espérances. Car non seulement un membre de Libra va le confondre avec un de ses contacts, mais le chef du groupe lui propose d’entrer à leur service. Car Leonardo n’est pas un humain comme les autres. Suite à une sinistre rencontre avec un démon de l’Alter-monde, Léo est pourvu des Yeux de Dieu.



Avoir des yeux divins n’est pas une sinécure. Ils peuvent voir ce que les êtres normaux ne peuvent percevoir, par exemple, ce que cache une camionnette aux airs les plus anodins. C’est ainsi que notre pauvre Léo découvre un trafic de corps humains organisé par des êtres de l’Alter-monde. Seulement avec ce boulet de Zapp, surveiller la camionnette tourne au fiasco et voilà le pauvre Léo kidnappé à son tour par les trafiquants, et Zapp laissé à moitié mort. Notre jeune héros est en bien mauvaise posture car ses kidnappeurs ne mettent pas longtemps à se rendre compte des capacités hors du commun du jeune homme. Il devient un produit de choix pour les commanditaires. Mais encore faut-il que leur camionnette parvienne dans l’Alter-monde. Et Zapp ne s’est pas laissé tabasser sans rien faire. Avec sa technique de manipulateur de sang, il a laissé un fil d’Ariane permettant de suivre le trajet du camion et les autres membres de Libra comptent bien intervenir rapidement pour sauver leur jeune recrue. Car si Zapp est si pot de colle, c’est aussi parce que Klaus lui a ordonné de surveiller Léo.

JPEG - 118.4 ko

“Blood Blockade Battlefront” est l’adaptation en animé du manga éponyme de Yasuhiro Nightow. Pour ceux qui ne connaîtraient pas cette série, nous nous retrouvons dans une ville de New York, devenue un croisement entre notre monde et un monde peuplé de démons, dénommé l’Alter-monde, suite à l’ouverture d’un portail, événement appelé le premier effondrement. Donc bienvenue à Hellsalem’s Lot ! Si le manga n’avait pas les moyens de trop développer le design de cette nouvelle ville, l’animé va nous offrir un véritable déluge d’images d’un New York, baignant dans un brouillard telle une Londres démoniaque, car au détour d’une fenêtre il n’est pas rare de voir surgir un monstre gigantesque passant tranquillement. L’ambiance issue du travail des studios Bones est tout simplement magique, avec une remarquable réalisation par ordinateur aussi bien sur les extérieurs que sur les intérieurs. Il est rare que je commence une critique en parlant des décors mais ici, vu le contexte de l’histoire, il était important que Hellsalem’s Lot soit idéalement représenté, reprenant les lieux emblématiques de New York en leur donnant un aspect plus étrange sans tomber dans le malsain ou le glauque. Car la série est certes fantastique mais également humoristique par ses personnages hauts en couleurs.

Nous retrouvons tous les héros du manga dans une version qui apparaît encore plus délirante que dans le manga. Il faut dire que les effets visuels de l’animé jouent parfaitement avec le comique de situation de l’histoire et les versions caricaturées des personnages sont également présentes. Zapp oscille toujours entre énervant et ridicule, Leonardo est toujours aussi naïf et Klaus toujours aussi classe. Si les épisodes suivent ceux du manga jusqu’à l’épisode 10, ils vont prendre une autre orientation par l’introduction de deux nouveaux personnages majeurs : White et Black. Alors que le manga suit, jusqu’à présent, une logique façon série télé du type “New York Police Criminelle” façon humoristique, l’animé introduit rapidement un fil rouge inédit : celui du second effondrement. Leonardo va se prendre d’amitié pour une jeune fille se faisant passer pour un fantôme et son frère, qui est possédé par le roi du désespoir. Cette nouvelle intrigue nous mène peu à peu vers un final devant être apocalyptique et surtout vers un dernier épisode faisant 45 minutes, soit bien plus qu’un épisode normal ce qui posa un petit problème lors de sa diffusion au Japon. Toutefois, j’avoue que ce final est quelque peu décevant. L’affrontement entre Leonardo et le roi du désespoir est d’une fadeur extrême et laisse un goût d’inachevé dans la bouche du spectateur, qui se dira peut-être comme moi : « tout ça pour ça ? ». La version manga sera peut être moins bateau pour ne pas dire tirée par les cheveux, espérons-le, Kaze ayant pour le moment publié six des dix volumes composant la série.

Côté bonus, ce coffret intégrale comprend un excellent livret officiel, très complet avec des interviews variés allant du réalisateur aux comédiens, en passant par des fiches techniques et des screenshots de toute beauté.

Malgré une fin bancale, cette adaptation de “Blood Blockade Battlefront” n’en demeure pas moins une belle réussite.


Blood Blockade Battlefront, l’intégrale
- Réalisation : Rie Matsumoto
- Studio : Bones
- Scénario : Kazunao Furuya
- D’après l’oeuvre originale de : Yasuhiro Nightow
- Musique : Taisei Iwasaki
- Directeur artistique : Shinji Kimura
- Character design : Koji Sugiura

Coffret DVD
Épisodes 1 à 13 + bonus
DVD 9- Zone 2- pal
- Format image : 16/9
- Audio : Stéréo 2.0
- Langue : Japonais
- Sous-titres : Français
- Navigation  : lecture des épisodes en bloc ou au choix
- Éditeur : Kaze
- Sortie : 31 août 2016
- Prix public conseillé : 39,95 €

Bonus
- Livret collector (144 pages couleur)
- Entretiens
- Making-of
- Crayonnés
- Épisode Digest 10.5
- Opening
- Ending


A lire sur la Yozone :
Blood Blockade Battlefront (T1)
Blood Blockade Battlefront (T3 et 4)
Blood Blockade Battlefront (T5 et 6)


© 2015 Yasuhiro Nightow / Shueisha, Blood Blockade Battlefront Project
© Edition Kaze Manga - Tous droits réservés


Frédéric Leray
2 mai 2017






JPEG - 33.5 ko



JPEG - 18.9 ko



JPEG - 14.3 ko



JPEG - 16.3 ko



JPEG - 18.5 ko



JPEG - 18 ko



JPEG - 16.6 ko



JPEG - 19 ko



JPEG - 55.9 ko



JPEG - 11.9 ko



JPEG - 124.5 ko



JPEG - 130.9 ko



JPEG - 79.3 ko



JPEG - 19.7 ko



JPEG - 19.9 ko



WebAnalytics