YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Blood Blockade Battlefront (T5 et 6)
Yasuhiro Nightow
Kaze Shonen Up

Une journée comme une autre à Hellsalem’s Lot. A un carrefour, un étrange petit personnage à tête de champignon traverse n’importe comment et bien évidemment, il se fait renverser par un camion de livraison. Pourtant, il se relève comme si de rien n’était, obsédé par une seule chose : un burger ! Léonardo est témoin bien malgré lui de l’accident, mais surtout il refuse de donner son déjeuner à ce petit personnage. Le conducteur du camion et son collègue sont embarrassés par ce carambolage, même s’ils ne pouvaient l’éviter, mais ils comprennent rapidement que pour ne pas faire de remous, il leur suffit de lui donner simplement un bon vieux burger. Et cela marche au point qu’ils voient un bon business se profiler car Neji, la tête de champignon, est prêt à payer n’importe quel prix pour de bons burgers. Seulement, ce trafic met Léo hors de lui et notre jeune héros décide alors de fournir lui-même sa dose quotidienne de burgers au petit Neji. Malheureusement, un nouvel accident va provoquer une catastrophe qui alertera jusqu’à la tête de Libra.



Quoi de mieux qu’un déjeuner entre collègues pour nouer des liens ? Bon, certes, les membres de Libra ne sont pas vraiment des collègues mais c’est le seul moyen que Léo a trouvé pour faire connaissance avec Zed, ce disciple du maître de Zapp. Qu’il ait une face de poiscaille ne pose pas vraiment de problème pour Léo, mais c’est une source infinie de moquerie pour Zapp. Et s’il peut pourrir son déjeuner au pauvre Zed, il ne passera certainement pas à côté de l’occasion. Surtout que les premiers restaurants que choisit Zed sont tout sauf adaptés au pauvre estomac d’humain de Léo. Entre le cuisinier qui vomit les plats à servir et la soupe cachant un monstre dévorant le client, Léo devient de plus en plus pessimiste sur ses chances de trouver un coin où déjeuner. Pendant ce temps, la police fait exceptionnellement appel aux membres de Libra pour s’occuper d’un problème de taille, dépassant les capacités des forces de sécurité : 1000 exosquelettes blindés ont été livrés à une mafia de l’alter-monde et il faut les stopper avant qu’ils ne fassent de trop gros dégâts.

JPEG - 94.4 ko

Nous voici de retour à Hellsalem’s Lot, ce New York devenu la zone de transition entre notre monde et l’Alter-monde, peuplé de monstres et autres démons. Toutefois, le 5e tome commence avec une histoire plutôt légère, et les monstres ne sont pas ceux auxquels on aurait pu penser. En fait, les humains ne sont pas épargnés par le mangaka qui nous rappelle que les pires créatures sur notre bonne vieille terre sont nos propres congénères. Dans la première histoire, deux escrocs vont exploiter la naïveté d’un gentil monstre à tête de champignon, Neji, pour le pousser dans ses dernières extrémités. L’appât du gain, l’avidité et surtout le manque totale de scrupule à torturer une créature différente pour obtenir ce qu’ils cherchent, voilà les terribles défauts de la race humaine qui seront malheureusement à l’honneur de cette histoire qui restera évidemment très morale, même si le pauvre Léo ne sera pas épargné lors de cette petite aventure. Je dis petite car l’histoire suivante revient aux choses des plus sérieuses avec l’arrivée d’un véritable danger pour l’humanité ; Ce sera également l’occasion d’en savoir un peu plus sur Zapp grâce à l’arrive impromptue de son maître. Si l’action reprend clairement le pas, l’humour est toujours omniprésente, Zapp étant bien évidemment largement humilié durant tout l’épisode. C’est aussi l’occasion d’introduire un nouveau personnage en le condisciple de Zapp, Zed. Le duo des Z ne va pas engendrer la mélancolie car les deux personnages vont se détester au premier regard. D’un autre côté, Zapp a un tel caractère que cela n’étonnera personne. Difficile de ne pas faire de lien entre Zed et Abe Sapien, tous les deux des demi poiscaille, pour reprendre les termes de Zapp, et surtout le design de Zed fait largement référence au personnage de la série “Hellboy”.

Le tome 6 commence comme son prédécesseur, en douceur, avec une petite histoire dont le but est clairement de nous divertir avant de revenir à du plus sérieux. Deux tomes construits de façon quasiment similaire, façon série télé, enchaînant les épisodes sans leur donner une véritable causalité. La première histoire jouera le rôle de Gault et Millau de Hellsalem’s Lot. Nous découvrons des restaurants aux spécialités des plus étranges : des plats régurgités par le cuisinier, des plats qui dévorent le client, sans parler des restaurants où sont cuisinés les mafieux qui leur cherchent des crosses. Un bon gros délire avec un final aussi décalé que cet épisode proche du grand n’importe quoi, juste là pour nous amuser un bon coup. Nous voilà prêt pour passer à une affaire qui va mettre en avant Chain. Cette dernière est appelée loup-garou même si nous n’avons pas vraiment eu l’occasion de la voir sous une forme vraiment non humaine. Et les pouvoirs qui sont mis en valeur sont plus proches du super soldat que du lycanthrope. Toutefois, notre héroïne qui prend plaisir à torturer Zapp va mettre sa vie en jeu car son pouvoir a un revers qui peut être fatal : si Chain est capable de se dématérialiser, elle peut également perdre définitivement toute consistance et disparaître non seulement matériellement mais dans l’esprit de ceux qui l’ont connu ; Son combat contre une autre louve va la mettre sérieusement en péril et l’obliger à se dévoiler à ses amis de Libra bien plus qu’elle ne n’aurait souhaité. J’avoue que la dernière histoire est un cran largement en dessous, avec même un petit problème de cohérence dans sa conclusion. Mais cela n’enlève rien à la qualité de ce tome.

On lit un tome de “Blood Blockade Battlefront” comme on regarde un épisode de série du style “New York Police Criminelle”.


Blood Blockade Battlefront (T5 et 6)
- Auteur : Yasuhiro Nightow
- Traducteur  : Yann Koffi
- Éditeur français : Kaze Manga
- Collection : Shonen Up
- Format : 115 x 175, noir et blanc - sens de lecture original
- Pagination  : 192 pages
- Date de parution : 14 décembre 2016 et 1er février 2017
- Numéro ISBN  : 9782820325495 ; 9782820327994
- Prix : 8,29€


A lire sur la Yozone :
Blood Blockade Battlefront (T1)
Blood Blockade Battlefront (T3 et 4)


© 2015 Yasuhiro Nightow / Shueisha, Blood Blockade Battlefront Project
© Edition Kaze Manga- Tous droits réservés


Frédéric Leray
24 avril 2017






JPEG - 29.2 ko



JPEG - 14.8 ko



JPEG - 30.3 ko



JPEG - 32.1 ko



JPEG - 29.7 ko



JPEG - 25.4 ko



WebAnalytics