YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Black Prince & White Prince (T1)
Makino
Soleil Manga

Comme toutes les filles, la jolie Yû est amoureuse de Shirakawa, surnommé le « White Prince ». Jeune et affirmée, elle a beaucoup travaillé sur elle pour être devenue ce qu’elle est aujourd’hui. Suite à la mutation de ses parents, elle intègre l’internat où réside sa coqueluche. Elle pense pouvoir se rapprocher de son beau prince, mais c’est sans compter sur Kurosaki, le copain inséparable de Shirakawa.



Pour son entrée au lycée, Yû s’est métamorphosée physiquement pour se faire accepter plus facilement et surtout pour séduire le prince blanc Takumi Shirakawa. Elle a envie de l’aborder mais son ami d’enfance le colle tout le temps. Lui, c’est le démon noir au regard qui tue, personne n’ose l’approcher. Un beau jour, les parents de Yû lui annoncent qu’ils partent s’installer à Tokyo suite à une mutation. Etant donné qu’ils vivaient dans un appartement de fonction, Yû doit quitter les lieux pour intégrer l’internat de son lycée ce qui ne l’enchante pas ... jusqu’à ce qu’elle se rende compte que son beau prince est interne. Youpie, elle va enfin pouvoir le côtoyer au quotidien et le séduire - c’est quand même le but, ne l’oublions pas. Mais qui dit prince blanc, dit démon noir. En effet, ce dernier loge également à l’internat, il est même responsable adjoint des dortoirs et ce n’est pas un cadeau car il fait respecter le règlement à la lettre. Quand il reçoit malencontreusement un chewing-gum dans sa tignasse noire, il pête un plomb et Yû a la bonne (ou mauvaise ?) idée de lui couper une mèche de ses cheveux pour régler le problème. Qu’est-ce qu’il lui a prit ? Elle est prévenue : ça va lui coûter cher, il est rancunier et ne supporte pas qu’on lui tienne tête. A la suite de cet incident, Kurosaki coupe sa chevelure et là, toutes les filles découvrent un beau gars attirant. Exit le démon noir, bienvenue le prince noir ! Il s’intéresse de plus en plus à Yû, normal elle lui résiste. Elle n’est pas insensible à son charme mais ne veut pas se l’avouer puisqu’elle a des vues sur le prince blanc. Elle est bien loin de s’imaginer qu’elle échangera son premier baiser avec le prince noir ...

PNG - 387.7 ko

Il faut avouer que le titre et la couverture ne sont pas très engageants. Le titre a évoqué chez moi un dédoublement de personnalité et la couverture un peu vieillotte ne m’a pas inspiré non plus. Par contre, j’ai adhéré de suite à l’histoire dès les premières pages et j’ai dévoré ce manga. L’héroïne n’est pas nunuche, elle a du caractère et n’est pas prête à faire tout et n’importe quoi pour séduire son amoureux. Elle a pris son avenir en main en faisant des efforts sur son apparence en se maquillant, en changeant son look et c’est plutôt réussi. Elle admire un garçon, elle rêve de sortir avec lui, bienvenue dans l’univers des shojos ! Mais ce n’est jamais aussi simple, la vie est faite de rebondissements, surtout au lycée. Le démon noir est sadique, démoniaque, tout le monde le craint, jusqu’au jour où... il coupe ses cheveux ! Incroyable non ? Tout à coup, les filles s’intéressent à lui, le trouvant trop beau. Comment sont-elles passées à côté de ce beau gosse durant toutes ces années ? Il n’a plus rien d’un démon, c’est un vrai prince.

Makino nous embarque dans une intrigue sympa qui se laisse lire avec grande facilité, un bon moment de lecture. Ce titre a déjà fait l’objet d’une adaptation au Japon à la télévision en 2 épisodes en 2015 puis en long-métrage avec les mêmes acteurs début 2016. On comprend dès les premières pages que l’histoire va tourner autour de ce trio de choc. Dans ce premier tome, tout est axé sur les débuts de la relation houleuse (ou pas) entre Yû et de Kurosaki, le prince noir. Le prince blanc devrait refaire surface dans le prochain tome, enfin je suppose. Nous sommes donc bien dans un shojo avec une belle romance latente mais sans savoir encore avec qui. Le prince noir a de l’avance pour le moment mais ça ne peut que s’inverser, sinon il n’y a aucune raison d’en faire une série. De nouveaux personnages vont sans doute se rajouter au fur et mesure. Quoi qu’il en soit, les personnages sont bien dessinés, les deux prétendants sont mimis à souhait, on les croquerait !

J’ai hâte de découvrir comment nos héros vont évoluer. Tout est ouvert, c’est bien fait, j’ai beaucoup aimé ce manga malgré mes aprioris. Qui va être choisi par Yû : le beau gosse blond ou le bad boy ténébreux ? Les paris sont lancés !


Black Prince & White Prince (T1)
- Auteur : Makino
- Traducteur  : Julie Gerriet
- Éditeur français : Soleil Manga
- Collection : Shojo
- Format : 115 x 175mm, noir et blanc
- Pagination  : 192 pages, sens de lecture original
- Date de parution : 11 janvier 2017
- Numérotation ISBN : 978-2-3020-5622-0
- Prix : 6,99 €


KUROSAKI-KUN NO IINARI NI NANTE NARANAI © MAKINO / KODANSHA LTD.
© Soleil Manga-Tous droits réservés


Anne Schnebelen
9 avril 2017






PNG - 147.2 ko



PNG - 35.7 ko



PNG - 61.7 ko



PNG - 61.7 ko



PNG - 62 ko



PNG - 74.6 ko



PNG - 147.4 ko



WebAnalytics