YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Ma Vie de Réac (T1)
Morgan Navarro
Dargaud

« On me traite de réac mais je ne le suis pas. Je suis lucide, c’est tout. Est-ce être réactionnaire de voir à quel point le monde court à sa perte ? N’est-ce pas normal d’être atterré par la bêtise crasse de notre époque ? Une époque où les enfants commandent, où l’idiotie est cool, où le savoir est moqué, où on se demande si c’est pas machiste de tenir la porte aux dames ? Bon, je sais, parfois je m’énerve un peu trop, mais c’est plus fort que moi. Attaqué par la connerie, je réagis, c’est tout. Bon ok, je suis réac. »



Morgan Navarro est connu pour son blog dans le journal Le Monde qui met en scène un mec réac, fier de ses opinions tranchées. Bref, un mec lambda qui gave son entourage avec sa science infuse ... en fait, c’est de lui dont il s’agirait. Cet album est une succession d’histoires quotidiennes dans lesquelles il se met en scène avec plus ou moins d’exagération, enfin j’espère.

Son terrain de jeu favori est la société française qui l’exaspère profondément. Tout y passe : le mariage homosexuel qu’il trouve grotesque (ça lui rappelle le mariage de Le Luron et Coluche !), les papa-poules qui s’occupent de leurs petits, les commerces qui n’ont pas assez d’amplitude d’ouverture, le divorce,... Il lui arrive tout de même de se poser des questions existentielles, notamment sur le racisme. Sa femme le rassure en allant dans son sens, le but n’étant pas de trop le contrarier.

PNG - 223.8 ko

Nostalgique du passé, il pense que les parents éduquent mal leurs enfants, que l’école ne fait plus son boulot. Il met donc une pression d’enfer sur ses gamins qui n’en ont rien à faire, ils connaissent leur père. Pour lui, un 14/20 n’a plus aucune valeur, il faut viser la perfection sous peine de privation. Il n’a décidément rien compris au film, ce brave Morgan.

PNG - 190.5 ko

En bon réac, il est bien évidemment contre le progrès, ça va de soi. Cette manie du portable omniprésent l’exaspère et pourtant il en est accro et ne le lâche jamais, même aux toilettes. Il s’indigne de voir ses amis acheter un Smartphone dernier cri à leur progéniture de 11 ans et ne s’en cache pas.

PNG - 275.8 ko

Pour lui, notre époque moderne est malade. De mauvaise foi caractéristique, il détient la vérité ultime et rien ni personne ne peut le faire changer d’avis. Morgan Navarro se met en scène en tant qu’intellectuel réactionnaire qui se moque de notre société. C’est plutôt réussi puisque son personnage ne laisse pas indifférent, on aime ou on déteste. Son blog réunit chaque mois 30 000 visiteurs, ce qui n’est pas négligeable. Cet humour décalé fait réfléchir, son dessin plutôt nerveux est particulièrement efficace et le choix des couleurs flashy tape à l’œil. Chaque planche est différente, ça surprend au début mais au final, c’est assez cohérent.

Morgan Navarro termine son album par des commentaires publiés sur son blog avec des réactions très contrastées, il fallait oser.

Alors, la vie était mieux avant ? Avant quoi finalement ? Ce sera peut-être mieux après ? Mais après quoi ? A vous de juger. Quoi qu’il en soit, cette BD lance des coups de gueule souvent exagérés mais fait passer un agréable moment de détente, on en a bien besoin.


Ma Vie de Réac (T1)
- Scénario et dessin : Morgan Navarro
- Éditeur : Dargaud
- Dépôt légal : 2 septembre 2016
- Format : 26,7 x 19,8 mm
- Pagination : 128 pages en quadrichromie
- ISBN : 978-2-2050-7514-4
- Prix Public : 17,95 €


Illustrations © Morgan Navarro et Dargaud (2016)


Anne Schnebelen
24 mars 2017






PNG - 99.6 ko



PNG - 96.1 ko



PNG - 64 ko



PNG - 84.3 ko



PNG - 108.2 ko



PNG - 75.1 ko



WebAnalytics