YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Blueberry (T26) Geronimo l’Apache et (T27) OK Corral (Version N&B)
Jean Giraud
Dargaud

C’est en 1995 que Jean Giraud initie son plus personnel voyage en compagnie de Blueberry. C’est qu’il est seul maintenant depuis le décès de Jean-Michel Charlier, et qu’il veut pourtant poursuivre et, sans doute, clore la formidable épopée d’un des plus grands westerns qu’ait connu la bande dessinée. Alors il imagine un récit à multiples tiroirs, lui, le dessinateur qui porte la double identité Giraud/Mœbius, il va porter loin le mystère de son mythique héros en créant le cycle de “Mister Blueberry”.



Loin de son passé aventureux et tumultueux, Blueberry veut vivre, méconnu, titillant la bouteille et le cigare autour d’une table de poker dans un bon bar où il prend pension, dans la cité minière de Tombstone.
Il sait qu’il a perdu à jamais Chihuahua Pearl et, nanti du trésor des Confédérés que lui a laissé le président Grant, il pense couler quelques longues journées peinardes autour d’une bonne bouteille, contant son passé à un journaliste de Boston venu écrire ses mémoires. Las, l’esprit de vengeance d’un père le laissera pour mort, truffé de plombs dans “Mister Blueberry”.

JPEG - 261.2 ko

Extrait de “Géronimo l’Apache”

L’album suivant le verra peu à peu reprendre pied, souffle après souffle, dans “Ombres sur Tombstone”. Giraud l’a malicieusement cloué au lit, dorloté par la délicieuse Doree Malone, mais faible comme un nourrisson alors que des événements tragiques se précisent. Blueberry doit panser ses plaies alors que l’Histoire se met en mouvement, propulsant les célébrités locales sur le devant de la scène : les frères Wyatt, Virgil et Morgan Earp, défenseurs notoires de la loi avec leur ami Doc Holliday face aux sournoises et fétides manipulations d’un homme d’affaires, Strawfield, de son homme de main, tueur froid et serial killer en puissance et du clan Clanton-McLawry, prêts à tout pour mettre la main sur la ville. L’avenir semble devoir se jouer, dramatiquement, sans que Blueberry ne puisse intervenir. Dans ce temps d’immobilité obligée, il conte peu à peu son histoire, à un journaliste ébahi par les vérités qu’il lui assène sur “Géronimo l’Apache” avant que peu à peu ne se précise le célèbre duel à “OK Corral”. Giraud donne alors une vraie leçon de scénariste, utilisant un récit choral qui joue sur plusieurs histoires qui s’entrecroisent entre présent et passé. Du grand art.

Habilement, Jean Giraud a placé Blueberry face à sa légende, se permettant de tirer un habile coup de chapeau à Jean-Michel Charlier, sans qui l’aventure n’aurait pu être aussi belle. Il se permet, en auteur complet et complexe - puisque toujours avec un esprit double - de rendre hommage au scénariste et à l’œuvre, tout en s’emparant totalement de son héros pour lui donner une véritable nouvelle identité. Toujours pareil notre Blueberry, oui, mais aussi devenu Mister Blueberry.

JPEG - 187.6 ko

Extrait de “OK Corral”

À partir de ce phénoménal cycle en cinq albums (il s’achèvera avec l’album “Dust”), les éditions Dargaud ont décidé de publier un édition inédite et collector qui donne toute la dimension de l’immense dessinateur qu’était Giraud. Cinq albums en noir et blanc, en très grand format, à un prix restant attractif, forgés à partir des originaux de Jean Giraud scannés en très haute définition. “Mister Blueberry” et “Ombres sur Tombstone” sont sortis en décembre 2015, “Géronimo l’Apache” et “OK Corral” en décembre 2016, quand “Dust” est sans doute prévu pour fin 2017. Bien sûr Dargaud vise chaque fois la frénésie de Noël, proposant ces véritables cadeaux que sont ces ouvrages où le dessin de Giraud montre toute sa virtuosité, sa force, son intensité, son art de la dramaturgie, sa formidable lisibilté, sa précision dans des scènes d’une incroyable densité en personnages, et ce sens inouï de la mise en scène. On apprécie le travail du trait, des niveaux de gris aux noirs intenses, cette vivacité incroyable qui donne vie aux personnages et démontre toute la maturité d’un dessinateur d’exception.

JPEG - 139.9 ko

Extrait de “OK Corral”

« On est dans l’Ouest, ici. Quand la légende dépasse la réalité, alors on publie la légende ! » entend-on dans “L’homme qui tua Liberty Valance” que revisite magnifiquement Giraud dans ce cycle d’une formidable modernité qui devait mettre la touche finale aux aventures de Blueberry .

C’est une légende de la bande dessinée et un grand Mister qu’il faut absolument redécouvrir dans cette version splendide et imparable des dernières aventures d’un certain Mike S. Blueberry.


(T26) Geronimo l’Apache
(T27) OK Corral

- Série : Blueberry
- Scénario et dessin : Jean Giraud
- Éditeur : Dargaud
- Pagination : 56 pages Noir et Blanc
- Format : 30 x 40 cm
- Dépôt légal : 2 décembre 2016
- Numéro ISBN : 9782205076295 et 9782205076301
- Prix public : 19,99 €


Illustrations © Jean Giraud et Éditions Dargaud (2016)


Fabrice Leduc
28 février 2017






JPEG - 74 ko
Blueberry (T26) Géronimo l’Apache, version N&B



JPEG - 74 ko



JPEG - 68.6 ko



JPEG - 80.6 ko
Blueberry (T27) OK Corral, version N&B



JPEG - 69.4 ko



JPEG - 68.9 ko



JPEG - 67.2 ko



JPEG - 40.3 ko



WebAnalytics