YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Born to be on Air ! (T2)
Hiroaki Samura
Pika

Minare Koda débarque à la radio, la gueule enfarinée, pour souhaiter l’anniversaire de sa collègue. Après un rapide moment convivial, les choses sérieuses commencent enfin. Mr Matô le directeur de radio MRS explique le concept de sa future émission qui commence cette nuit. Basée sur de la semi fiction, ça démarre à 3H32 sans annonce, sans générique, sans sponsor ni publicité, comme une interruption de programme. Le premier thème choisi par la radio est l’histoire d’une femme qui a tué l’homme qui l’a trahie. C’est du sur mesure pour Minare, n’oublions pas qu’elle s’est fait larguer par Mitsuo.
Elle prend l’antenne comme prévu et raconte le crime de son ex en enfonçant la lame dans sa chair sans aucune pitié pour cette crevure. Mitsuo entend l’émission en direct sur les ondes alors qu’il est en plein ébat sado-maso avec sa nouvelle conquête. Minare se déchaîne violemment avec haine, ça plait à son auditoire. Après l’émission, son ex la contacte alors qu’il l’avait larguée en lui piquant de l’argent. Interloquée, elle se rend au rendez-vous et redécouvre son ex qui semble avoir changé. Il lui rend la moitié de l’argent volé et lui fait passer une belle journée en montagne sur le mont Moiwa. Sa rage s’éloigne, il l’apaise finalement. Mais que lui arrive t-il ? Est-elle encore amoureuse de ce joli cœur ? Se remet-elle en cause ?



J’étais perplexe après avoir lu le tome 1, et là ... surprise, dès la première page, je suis rentrée dans l’histoire qui, enfin, décolle, une vraie révélation ! Les 8 chapitres s’enchaînent très vite, aucun répit, la machine est en marche. Les couleurs girly de la couverture laissent à nouveau penser qu’on va lire un shojo, mais non, il s’agit bien d’un seinen. L’expression de Minare Koda semble apaisée sur la couverture contrairement au tome précédent. Peut-être le début d’un changement pour les prochains épisodes. Pour l’heure, Minare frappe fort, ses idées noires font mouche. A partir de quelques mots griffonnés sur une feuille, elle part très loin dans son délire.

Rappelons que “Born to be on Air !” a été nommé au 9ème Manga Taisho Awards en 2016. Les dessins vintage sont très réussis, surtout les gros plans sur le visage de Minare Koda, toute la haine sort de son expression.

PNG - 521.1 ko

Hiroaki Samura, auteure de “L’Habitant de l’Infini”, se lance dans un registre différent avec ce manga, avec une héroïne au langage agressif aux coups de gueule qui interpellent. Les dialogues et les péripéties s’enchaînent à un rythme soutenu. Au-delà des déboires sentimentaux, on ne sait pas où Hiroaki Samura nous emmènera dans les prochains épisodes, le suspense est à son comble. A la fin de l’album, l’auteure regrette de ne pas avoir laissé plus de place à la romance et à la radio. Cela laisse présager une montée en puissance des heures de radio de Minare dans les prochains albums.

Born to be on Air !” a un gros potentiel, Minare Koda, c’est de la bombe ! Complètement dingue, elle déchire et ça ne fait que commencer.

Reviens-vite Minare !


Born to be on Air ! (T2)
- Auteur : Hiroaki Samura
- Traducteur  : Anaïs Koechlin
- Éditeur français : Pika
- Format : 130 x 180mm, noir et blanc
- Pagination  : 192 pages, sens de lecture original
- Date de parution : 18 janvier 2017
- Numérotation ISBN : 978-2-8116-3379-0
- Prix : 8,05 €


A lire sur la Yozone :
Born to be on Air ! (T1)


© Pika-Tous droits réservés


Anne Schnebelen
12 mars 2017






PNG - 146.4 ko



PNG - 72.3 ko



PNG - 51 ko



PNG - 109.9 ko



JPEG - 33.6 ko



WebAnalytics