YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Orgueil et Préjugés
King Stacy et Po Tse
Soleil

Dans le petit village de Longbourn sous le règne de Georges III ...
Les Bennet ont 5 filles dont 3 en âge de se marier. La plus jolie, c’est Jane l’ainée, puis Elisabeth qui ne manque pas de charme non plus et enfin Lydia. Leur vie est assez paisible jusqu’à ce qu’un nouveau voisin riche emménage. Mr Bennet s’empresse d’aller inviter ce gentilhomme afin qu’il fasse connaissance avec ses filles et pourquoi pas en marier une, enfin c’est le but de cette invitation. La date du bal approche enfin, les filles s’apprêtent, Mr Bingley doit avoir le coup de cœur pour Jane ou Elisabeth. Il arrive accompagnée de ses 2 sœurs, de son beau frère et d’un mystérieux homme riche. Ce fameux Mr Darcy est son meilleur ami, difficile à croire, ils sont tellement différents. Mr Bingley est si charmant, séduisant, gentil alors que son ami semble être un rustre solitaire et bougon. Le premier flashe sur la jolie blonde Jane, tandis qu’Elisabeth ne semble pas déplaire à Mr Darcy.



Je précise d’emblée que je n’ai pas lu l’œuvre originale de Jane Austen, je ne vais donc pas faire de comparaison et c’est pas plus mal. Après tout, on lit bien un manga, donc parlons de ce magnifique livre que j’ai adoré.

Dès l’arrivée de nos deux riches célibataires, on sent bien que l’intrigue principale va se tourner autour de Mr Darcy et Elisabeth. L’attirance est sous-jacente, elle plane en permanence mais entre l’orgueil masculin et les préjugés féminins, c’est compliqué.
A travers les histoires des sœurs Bennet, on découvre que les filles de l’époque ne sont pas aussi naïves qu’on pourrait le croire. Elisabeth se permet même de refuser la demande en mariage de Mr Collins, s’attirant les foudres de sa mère. Comment peut-on aller contre les conventions sociales ? L’humour est présent dans ce manga, j’ai passé un très bon moment de lecture en découvrant des femmes à fort caractère. Bien que la fin soit prévisible, les 368 pages sont passionnantes.

PNG - 287.7 ko

Stacy King est auteure et créatrice de mode. Elle travaille pour la maison d’édition canadienne Udon sur la collection Manga Classics, composée d’adaptations de romans occidentaux emblématiques façon manga. Les dessins de Tse Po sont très réussis, les personnages sont beaux, les décors somptueux. Le livre est épais c’est indéniable, mais c’est tellement plaisant de lire une histoire d’une traite plutôt que de devoir attendre 3 ou 4 tomes pour connaitre enfin la fin. La couverture violette ornée de dorures en font un très bel ouvrage un peu « old school » qui met de suite dans l’ambiance, j’adore. La lecture classique à l’occidentale chagrinera quelques puristes mais élargira surtout le public qui a envie de lire une adaptation différente de “Orgueil et Préjugés”, c’est donc une excellente idée.

Par contre, je ne comprends pas pourquoi le nom de Stacy King et Tse Po sont relégués au dos tout en bas à droite, il faut presque prendre une loupe pour voir leur nom. On sait bien que l’œuvre originale est de Jane Austen, mais le mérite de l’adaptation manga revient à Stacy King.

Bravo pour cette belle adaptation qui nous permet de revivre de grands classiques en manga !


Orgueil et Préjugés
- Auteur : Stacy King
- Illustrateur : Tse Po
- Traducteur  : Studio Charon
- Éditeur : Soleil
- Collection : Classiques
- Format : 150 x 210 mm
- Pagination : 368 pages
- Dépôt légal : 23 novembre 2016
- Numéro ISBN : 978-2-3020-5614-5
- Prix public : 14,99 €


PRIDE AND PREJUDICE © 2014 UDON Entertainment Inc. And Morpheus Publishing Ltd
© Soleil - Tous droits réservés


Anne Schnebelen
5 mars 2017






PNG - 68.4 ko



PNG - 152.6 ko



PNG - 67.7 ko



PNG - 76.5 ko



PNG - 59.4 ko



WebAnalytics