YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Takane & Hana (T4)
Yuki Shiwasu
Kaze

On retrouve nos héros dans l’hôtel où on les avait laissés à la fin du tome 3. Leur voyage improvisé prend fin avec une dernière soirée de test de courage dans la forêt, qui les rapproche encore une fois. Mais au retour, le quotidien les rattrape très vite. Hana entame son deuxième semestre au lycée et Takane croule sous la charge de travail. Il explique à sa petite protégée qu’il est contraint de la voir un peu moins pour se concentrer sur son travail, il ne faut pas oublier qu’il est le futur héritier d’un empire. Très vite, sa direction lui confie un assistant pour le soulager un peu. Il tombe bien ce petit jeune, il peut aller retrouver Hana pendant qu’il trime. Pas de doute, c’est un bosseur, il s’investit beaucoup, peut-être même de trop : est-il vraiment honnête ?



L’arrivée de ce nouvel assistant répondant au nom de Kirigasaki tombe vraiment à pic. Travailleur, consciencieux, il connait son métier, rien ne l’arrête. Takane ne se méfie pas, il pense uniquement au fait que ça lui permet de voir Hana à la sortie des cours. Au fil des pages, on sent bien qu’il en fait trop pour être honnête. Il est bel et bien investi d’une mission mais je n’en dirai pas plus, il faut le découvrir.

Takane commence à participer à la vie scolaire de Hana en pointant le bout de son nez à la traditionnelle fête de l’école. Il s’imprègne du quotidien de sa protégée qu’il couve en permanence. Son personnage évolue, on sent une sensibilité qu’il ne veut pas dévoiler puisqu’il continue à être rustre, désagréable et autoritaire. Hana est toujours aussi captivée par Takane, c’est tout à fait compréhensible, il est fascinant et beau de surcroît. Elle est couverte de roses, de cadeaux, invitée au restaurant ... rien de classique pour une jeune fille de 16 ans qui va même à s’intéresser au milieu professionnel de son mentor. Elle n’est pas crucruche comme les héroïnes de shojo, je l’adore cette petite.

PNG - 229.6 ko

Leur relation ne dépasse pas le stade de l’amitié bien qu’elle sorte complètement de l’ordinaire. Elle suscite des questionnements dus à leur différence d’âge, Takane fait attention à ce que leur relation ne s’ébruite pas, ce qui pourrait lui nuire d’un point de vue professionnel.

Le scénario et les dessins de Yuki Shiwasu sont toujours au top : les personnages sont beaux, expressifs, elle explique même comment dessiner un manga avec les différentes phases, c’est intéressant. Toutes les couvertures de “Takane & Hana” sont une réussite et elle ne déroge pas à la règle pour ce quatrième tome. Yuki Shiwasu nous avait habitué à de belles couleurs vives ... eh ben non pas cette fois. Raffinée, très classe avec des couleurs froides et élégantes, tout est dans les détails avec de jolis morceaux de sucre, sans oublier les fameuses roses omniprésentes qui symbolisent Takane.

L’humour est bel et bien présent dans ce tome 4, je me réjouis toujours autant de lire leurs aventures drôles et épiques, je ne m’en lasse pas, je suis fan inconditionnelle des aventures de ces drôles de phénomènes. Rien ne laisse présager de la suite, laissons-nous surprendre !


Takane & Hana (T4)
- Auteur : Yuki Shiwasu
- Traducteur  : Sayaka Okada & Manon Debienne
- Éditeur : Kaze
- Collection : Shojo
- Format : 112x176 mm
- Pagination : 192 pages, sens de lecture original
- Dépôt légal : 14 novembre 2016
- Numéro ISBN : 978-2-82032-541-9
- Prix public : 6,79 €


A lire sur la Yozone :
Takane & Hana (T1)
Takane & Hana (T2)
Takane & Hana (T3)


© Yuki Shiwasu 2016
© Kazé - Tous droits réservés


Anne Schnebelen
17 février 2017






PNG - 159.2 ko



PNG - 82.2 ko



PNG - 62 ko



PNG - 133.7 ko



WebAnalytics