YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Trolls de Troy (T21) L’Or des Trolls
Christophe Arleston, Jean-Louis Mourier et Claude Guth
Soleil

Des chercheurs d’or pataugent dans la rivière proche du village troll, en quête de précieuses pépites... Ayant réussi à s’emparer de Gnondpom et Tyneth, ils exigent du village de les laisser travailler tranquilles.
Mais très vite, la fièvre de l’or s’empare de la région et des hordes avides déferlent sur le village, creusant partout…
Réfugiés dans la montagne, les Trolls doivent trouver un moyen de récupérer leur village. Et c’est l’or lui-même qui va leur apporter la solution : ils vont en distribuer à profusion, jusqu’à ce qu’il ne vaille plus rien et que l’économie d’Eckmül s’écroule...



Un vingt-et-unième tome qui, une fois de plus, ne nous déçoit nullement. Et c’est un plaisir qui date. Pensez donc, le premier album est paru en 1997. La recette est certes toujours la même, mais elle reste terriblement efficace car parfaitement orchestrée par le créateur de cet univers imaginaire et pourtant si proche du nôtre.

JPEG - 225.1 ko

Ce coup-ci, Christophe Arleston s’attaque à la fièvre de l’or qui, dans notre histoire, a toujours poussé les Homo sapiens au-delà de toutes leurs limites. Dans l’aveuglement de cette frénésie, rien ni personne n’a jamais pu les détourner de ce métal si précieux.
Nos pauvres amis Trolls, eux si terre-à-terre et si peu psychologues, vont avoir énormément de mal, cette fois, à écarter ces quidams de leur village qui, de par sa situation, est en grand danger. En effet, comment lutter contre quelque chose que l’on ne comprend pas.
« Allons les humains l’or ne se mange pas ! Ça n’a aucun intérêt, vous êtes complètement chtarbés. »

JPEG - 165.6 ko

Christophe Arleston au travers de ses multiples références à d’autres grands classiques, comme “Le Hobbit” pour n’en citer qu’un, nous livre une BD des plus agréables. L’humour reste le maître-mot de cette aventure rondement menée. Dialogues et situations font toujours mouche au fil des pages. En arrière-fond, divers thèmes autour de la folie des hommes envers la nature ou envers leurs semblables sont abordés, certes de manière ludique, mais avec un impact non négligeable sur les jeunes lecteurs, du moins souhaitons-le.

JPEG - 259.5 ko

Aux pinceaux, Jean-Louis Mourier, qui lui aussi officie depuis le tout début de la série, fait des merveilles. Son style dynamique et très riche, ravit nos pupilles tout au long de la lecture. Son interprétation de l’univers des Trolls n’est pas étrangère au succès de la saga. Ses images respirent la vitalité et la dérision sans jamais tomber dans la caricature.

JPEG - 156.1 ko

Du haut de mon presque demi-siècle, je me sens encore comme un enfant après la lecture de chacun des volumes de cette série. Cet excellent « L’or des Trolls » ne déroge pas à la règle et m’a fourni un agréable moment de détente lors de sa découverte.

JPEG - 207.1 ko

(T21) L’or des Trolls
- Série : Trolls de Troy
- Scénario : Christophe Arleston
- Dessin : Jean-Louis Mourier
- Couleur : Claude Guth
- Éditeur : Soleil Prod
- Collection : Lanfeust-univers de Troy
- Dépôt légal : 22 juin 2016
- Pagination : 48 pages couleurs
- ISBN : 978-2-3020-5207-9
- Prix public : 14,50 €


A lire aussi sur La Yozone :
Trolls de Troy (T10) Les Enragés du Darshan (II)
Trolls de Troy (T12) Sang Famille
Trolls de Troy (T15) Boules de poils


Illustrations © Jean-Louis Mourier et Éditions Soleil (2016)


Bison 13
31 janvier 2017






JPEG - 104.7 ko



JPEG - 118.1 ko



JPEG - 89.5 ko



JPEG - 107.4 ko



JPEG - 69.9 ko



JPEG - 149.7 ko



JPEG - 93.6 ko



WebAnalytics