YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Thorgal (T35) Le feu écarlate
Xavier Dorison et Grzegorz Rosinski
Le Lombard

Qu’il est loin le temps où un enfant, tombé des étoiles, était retrouvé en pleine mer par une expédition Viking. Que d’aventures vécues avec Thorgal, Aaricia, Jolan, Louve, Kriss de Valnor, Aniel. Aujourd’hui, c’est pour sauver ce dernier, que Thorgal se trouve bien mal en point dans les sinistres geôles des Magiciens Rouges.



Impuissant, il a assisté au sortilège qui a métamorphosé Aniel, son fils muet, en un adolescent doué de parole qui ne serait autre que la réincarnation de l’ancien prophète. Pour les adeptes de la Magie Rouge, il est la réincarnation de Kahaniel, celui qui pourra maîtriser « Le feu écarlate » et sauver Bag Dadh, de la tyrannie du calife et en chasser les infidèles qui l’assiègent.

JPEG - 183.6 ko

Mais cette guerre n’est pas celle de Thorgal. Pour lui, le temps est venu de sauver un fils qui éprouve tant de ressentiment envers lui. Aidé du guerrier Petrov, de la jeune et courageuse Lehla et de la jolie mais intrigante Salouma, le fils des étoiles va devoir combattre dans un océan de sang et face à un monstre de feu qui gonfle en Aniel et risque d’embraser tout un monde.

Un Thorgal de sang et de feu...

Ce tome 35 des aventures de Thorgal est un moment de rupture, celle avec Yves Sente, remplacé par Xavier Dorison au scénario et celle avec une aventure orientaliste un peu longue au goût de Grzegorz Rosinski. L’homme n’aime tant Thorgal que dans ses territoires nordiques.
Pour le scénariste, deux objectifs clairs : finir ce cycle sur un album qui tienne la route et donner au peintre-dessinateur matière à combler ses envies créatives. L’objectif est clairement atteint, avec une aventure très enlevée, cruelle, assassine, perfide, marquée du sceau de la folie sectaire.

JPEG - 199.6 ko

Bag-Dadh se gorge du sang de ses anciens maîtres avant de s’embraser dans le feu écarlate. Les scènes de guerre, de folie meurtrière sont ahurissantes, celles de ce feu d’apocalypse sont peintes des couleurs d’une lave en fusion que Rosinksi aurait extirpée d’un volcan en pleine implosion. Puissance, désolation, tensions, l’aventure est d’un rythme infernal, même si Dorison offre quelques moments de répits quand un père et son fils arrivent à échanger sur ce qui les partage.

Thorgal parviendra-t-il à retrouver la confiance et l’affection de ce fils qui est devenu un chef religieux cruel et fanatique ? Le sauvera-t-il ou sera-t-il amené à un nouveau choix douloureux pour sauver le monde ?

À vous de le découvrir dans cette bonne première entre Dorison et Rosinski, que je découvre avec plaisir en forme l’un comme l’autre. Ils referment le volet des aventures de Thorgal au Moyen-Orient, laissant Bag-Dadh derrière eux dans l’épais brasier qui la consume pour reprendre le large, dans un ciel bien bleu au-dessus de la mer signifiant clairement que Thorgal retourne dans le Grand Nord.

Et là, messieurs, après cet album de feu, j’attends le très grand retour de Thorgal...

JPEG - 139.6 ko

(T35) Le feu écarlate
- Série : Thorgal
- Scénario : Xavier Dorison
- Dessin et couleurs : Grzegorz Rosinski
- Éditeur : Le Lombard
- Pagination : 56 pages couleurs
- Format : 22.2 x 29.5 cm
- Dépôt légal : 10 novembre 2016
- Numéro ISBN : 9782803635481
- Prix public : 12 €


À lire sur la Yozone :
Thorgal revient dans le Grand Nord
Thorgal (T34) Kah-Aniel
Thorgal (T30) Moi Jolan
Thorgal (T29) Le Sacrifice
Thorgal (T28) Kriss de Valnor


Illustrations © Grzegorz Rosinski et Éditions Le Lombard (2016)


Fabrice Leduc
27 janvier 2017






JPEG - 83.2 ko



JPEG - 114.4 ko



JPEG - 107.6 ko



JPEG - 82.2 ko



JPEG - 79.1 ko



JPEG - 95.7 ko
« Le feu écarlate » en édition Prestige



WebAnalytics