YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Les chiffres 2016 et 2015 des éditions Çà et Là
Serge Ewenczyk
Janvier 2017

Les éditeurs de bandes dessinées sont très rares à communiquer les chiffres de vente de leurs albums.
Dans le milieu, Serge Ewenczyk, le directeur des éditions Çà et Là fait figure d’exception . Depuis quatre années, chaque mois de janvier, il indique les ventes des sorties des deux années passées.



Ces rapports annuels s’avèrent d’autant plus intéressants qu’ils montrent la disparité entre les titres. Alors que certains dépassent les 10 000 exemplaires vendus depuis 2015, d’autres n’ont même pas atteint les 500 !
Dans le rapport en date, Serge Ewenczyk reconnait que 2016 était compliquée, sans regretter les choix éditoriaux. En cela, les éditions Çà et Là mène une vraie politique d’auteurs, ne déterminant pas son catalogue en terme de chiffres mais en plaisir de lecture, d’ouverture sur le monde et de découverte pour les lecteurs, ce qui est tout à son honneur.

Ce qui est aussi à retenir, c’est qu’il faut des titres se vendant bien, des auteurs à fort potentiel comme Derf Backderf ou Marcello Quintanilha, même si ses deux albums 2015 ont connu des fortunes diverses, pour permettre des parutions plus risquées qui ne trouveront pas forcément le public escompté.
Cela est vrai pour chaque éditeur quel qu’il soit. Il est dommage qu’ils ne communiquent que sur leurs succès, gardant le silence sur leurs flops, ce qui remettrait en situation la réalité du marché de la Bande Dessinée.

Les rapports annuels des éditions Çà et Là, une initiative courageuse et à encourager en achetant par exemple des ouvrages de cet éditeur atypique.


Liens utiles :
Le site de Çà et Là
Le blog de Çà et Là
Bilan 2016, une année compliquée pour les nouveautés
Bilan 2015, une année mouvementée
Bilan 2014, plus ça change, plus c’est la même chose
Bilan 2013, mi-figue mi-raisin



François Schnebelen
22 janvier 2017






JPEG - 33.4 ko



JPEG - 7.7 ko



JPEG - 24.2 ko



WebAnalytics