YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Manifest Destiny (T1) La Faune et la Flore
Chirs Dingess, Matthew Roberts & Owen Gieni
Delcourt, collection Contrebande

En 1804, le Président américain Jefferson charge la capitaine Merriwether Lewis et le lieutenant en second William Clark de monter un Corps expéditionnaire pour explorer les territoires inconnus et encore sauvages des États-Unis. À bord de trois bateaux, des militaires volontaires mais aussi des mercenaires qui sont souvent des repris de justice engagés comme chair à canon en cas de combats. Car Jefferson a insisté sur un point essentiel : ce Corps devra détruire les monstres rencontrés et dégager la voie pour l’expansion des États-Unis.



Pourtant, à part quelques oiseaux et de petits animaux que Lewis se charge de dessiner pour les répertorier, peu de rencontres dignes de ce nom, même d’indiens, sont à leur actif. À bord, l’ennui règne, les hommes parlent, s’étonnent d’être tous sans famille et imaginent vite que leur présence est dictée par le fait qu’ils peuvent disparaître sans que qui que ce soit s’en rende compte. Mais alors, où sont donc les dangers ?

JPEG - 226.4 ko

C’est en approchant du petit fort de La Charrette, qu’ils vont se préciser, car là, c’est clair, ce sont bien des monstres, des hybrides de guerriers et de minotaures qui les assaillent. Et en s’abritant dans le fortin, c’est une autre épreuve épouvantable qui les guette, un virus végétal qui transforme les humains en une sorte de zombie verdâtre avide de répandre son infection sur toute vie. Les monstres, la terreur, la mort sont bien au rendez-vous et la petite troupe n’est pas au bout de ses mauvaises surprises.

À partir d’un fait historique, cette fameuse expédition dont la mission est de faire avancer les « bienfaits » de la civilisation américaine, le scénariste Chris Dingess crée un univers diablement intéressant en intégrant une tournure fantastique au fameux voyage.

JPEG - 176.5 ko

D’un récit où on pressent le souffle de l’aventure dès la couverture de l’album, on plonge vers une tornade d’expériences toutes plus terrifiantes les unes que les autres, un véritable accélérateur de tension horrifique de très haute intensité. L’angoisse, la folie, la peur la plus aiguë envahiront tous les acteurs de cette incroyable épopée. On est au cœur d’un récit de genre bien infecté auquel le dessin de Matthew Roberts et les couleurs de Owen Gieni donnent une dynamique formidablement spectaculaire.

JPEG - 220.7 ko

Le dessin multiplie les tours de force, les moments d’anthologie dans un enfer végétal, dans cette féroce course à la survie, avec des variations de cadrages et d’ambiances entre les climats d’attente et ceux de bestiale et végétale agressivité. Quand tout devient dangereux, Roberts et Gieni font de petites merveilles de montage.

Vous le comprenez aisément, je suis bien tombé dans cette aventure, le rythme est parfois si enlevé que je m’y suis cru... déconnez pas les mecs, je n’ai plus beaucoup de souffle ! “Manifest Destiny” est une sacrée aventure, qui n’évite pas quelques traits caricaturaux mais qui relie différentes thématiques de l’horreur pour les dynamiser dans une intrigue où l’humain est poussé dans ses derniers retranchements par “La Faune et la Flore” d’une région véritablement « fantastique ». J’ai hâte d’en découvrir les “Amphibiens et Insectes” promis par le titre du prochain tome 2.


Publiée dans le label Skybound d’Image Comics, la série en est déjà à son épisode 24 quand nous n’en avons abordé que 6 dans cet album.
Quelques images US illustrent cet article.


(T1) La Faune et la Flore
- Série : Manifest Destiny
- Scénario : Chirs Dingess
- Dessin : Matthew Roberts
- Couleurs : Owen Gieni, Matthew Roberts
- Éditeur : Delcourt
- Colection : Contrebande
- Pagination : 160 pages couleurs
- Dépôt légal : 15 juin 2016
- Numéro ISBN : 978-2-7560-8103-8
- Prix public : 15,95 €


Illustrations © Matthew Roberts et Éditions Delcourt (2016)


Fabrice Leduc
14 janvier 2017






JPEG - 102.6 ko



JPEG - 102.6 ko



JPEG - 101.9 ko



JPEG - 113 ko



JPEG - 106.1 ko



JPEG - 105 ko
Couverture de l’épisode 12, qui fera celle du T2 “Amphibiens et Insectes”



WebAnalytics