YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Tribune des Amis d’Edgar Rice Burroughs (La) n°94
Mangani
Fanzine, n°94, articles – roman, fantasy - science-fiction, novembre 2016, 60 pages, 8€

Michel Vannereux apporte sa pierre à l’article “D’Edgar Rice Burroughs à Philip José Farmer” en s’attardant sur la trilogie de Lord Grandrith, constituée de « La jungle nue » et de ses suites « Le seigneur des arbres » et « The Mad Goblin ». Le premier est sorti en France dans sa version hard, le second dans une version soft et le troisième est inédit en français.
À juste titre, Maurice Le Borgne fait remarquer que ce dernier roman se déroule en parallèle avec le second mais s’attache au personnage de Doc Caliban, avant que les trames des deux ne se rejoignent.



Le rédacteur en chef donne son avis sur les livres en question, trouvant « La jungle nue » surestimé, « Le seigneur des arbres » plutôt pénible à lire et « The Mad Goblin » plus intéressant. Effectivement, le premier affiche une débauche de sexe, peu en accord avec l’œuvre originale. En comparaison, le second est trop lisse, il manque cette dimension sexuelle exacerbée et, à la suite de l’autre, il fait pâle figure, car plus du tout dans le ton. Quant au dernier, je ne l’ai pas lu, donc serais bien en peine de donner un quelconque avis.
Il n’empêche que « La jungle nue » appartient à ces livres qui, une fois lus, ne s’oublient plus !

Edgar Rice Burroughs n’est revenu au cycle de Carson Napier se passant sur Vénus qu’en 1937, soit 5 années après les deux premiers volets publiés dans un laps de temps très court. Il y réagit, entre autres, aux événements agitant l’Europe. C’est ainsi qu’y figurent des références aux Nazis et à Mussolini. Toutefois, l’ouvrage manque de souffle, étant assez pauvre point de vue imaginaire.

Michel Vannereux est allé voir le film « Tarzan » et partage son expérience avec les lecteurs de « La Tribune des Amis d’Edgar Rice Burroughs ». Il met l’accent sur ce qui lui a plu et mérite d’être mentionné : le film débute avec un Tarzan adulte vivant à Londres et son passé est rappelé au moyen de flashbacks. Le spectateur rentre donc directement dans le vif du sujet. De plus, le personnage se bat contre l’exploitation des noirs, une manière de contrebalancer le racisme qui lui est souvent associé, et pas à tort. Même s’il ne s’agit pas d’une adaptation fidèle, le film est jugé bon par le chroniqueur.

Au rang des ouvrages inspirés par l’œuvre burroughsienne, le fanzine revient sur le cycle « Tellucidar » - au titre transparent ! -, de Jean-Luc Marcastel chez Scrinéo.
Thierry Marcaille ressort de l’oubli « Skull, le prisonnier du temps », une série Marvel publiée en 1975/76. Elle est passée par des hauts et des bas, mais les aventures du héros ont perdu de leur intérêt, lorsqu’elles ont rejoint l’univers Marvel, noyées parmi celles de personnages bien plus populaires.

« La fille d’Hollywood » revient le temps de trois chapitres. Ce roman inédit en français d’Edgar Rice Burroughs paraissant par épisodes ne nous plonge pas sur une planète exotique ou dans des aventures folles, mais dans l’univers de la drogue, de l’alcool... Pas toujours facile à suivre, car d’un côté, on assiste au départ de Grace Evans pour Hollywood et la gloire, et de l’autre, il semble que Gaza de Lure soit ce qu’elle est devenue, bien loin de ses ambitions de départ. Toutefois, dans cette livraison, le parallèle est plus aisé à faire.

« La Tribune des Amis d’Edgar Rice Burroughs » continue à explorer le vaste univers imaginaire de cet écrivain et il est tout à fait légitime de s’intéresser aussi à ses émules, au premier rang desquels figure Philip Jose Farmer.


Titre : La Tribune des Amis d’Edgar Rice Burroughs
Numéro : 94
Rédacteur en chef : Michel Vannereux
Type : fanzine
Genre : articles, critiques, roman
Site Internet : La Tribune des Amis d’Edgar Rice Burroughs ; le numéro 94
Parution : novembre 2016
Périodicité : quadrimestrielle
ISSN : 1767-8609
Format : A5
Pages : 60
Prix : 8 € frais de port compris



Pour écrire à l’auteur de cet article :
[email protected]


François Schnebelen
28 décembre 2016






JPEG - 37.8 ko



WebAnalytics