YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Star Wars - Tout Dark Vador
Ryder Windham & Peter Wilmur
Huginn & Muninn

Quel est le personnage le plus populaire de la saga Star Wars ? Dark Vador bien évidemment !
Ce livre le montre et le démontre même si tout ne fût pas évident pour cet attractif anti-héros de fiction qui, pour toute une génération,est le plus jouissif de tous les méchants. C’est ainsi que le définit Stephan J. Sansweet dans la préface de ce très beau livre empli d’ombres noires, de casques sombres et de toute l’inventivité du merchandising américain lorsqu’il s’empare d’une icône.
Vous saurez tout et plus encore sur Dark Vador...



Les origines de Vador (Darth Vader en langue anglaise) se situent entre 1973 et 1976. George Lucas est dans son concept de film qui serait un space-opera teinté de fantasy et d’éléments puisés dans la mythologie classique, les films samouraïs et les westerns. Il a déjà affublé les noms de beaucoup de personnages d’un Dark (Darth en VO) jusqu’au Seigneur noir des Sith. Il crée alors une combinaison qui donnera la première version du nom, Dark Water (eau sombre), et finira en associant Darth qui est une variante de Dark et Vader, variante de father (père). Darth Vader est né, qui signifie le « père sombre ». En France, ce sera Dark Vador.

JPEG - 129.1 ko

Les recherches de Lucas, c’est l’illustrateur Ralph McQuarrie qui les met en images. Il sait que Dark Vador est un être très grand (2,13 m), sombre, donnant l’impression de flotter dans le vent grâce à sa grande tunique noire. Et qu’il porte aussi un casque évoquant les armures flamboyantes des samouraïs japonais. McQuarrie a aussi remarqué dans le script que Vador a brièvement été exposé au vide de l’espace... très vite l’idée lui vient de lui faire porter une sorte de combinaison spatiale et un appareillage qui lui permette de respirer. Lucas est d’accord. McQuarrie imagine alors pour Vador ce masque fabuleux, à l’allure d’un chien hargneux, face baissée et gueule ouverte, avec de petites fentes qui évoquent les dents. L’idée est géniale, elle va en entraîner une seconde par l’effet sonore qu’elle implique à la respiration de Vador. On approche de la déclinaison finale du Seigneur noir.
C’est par les novellisations de « Stars Wars », en 1976, avant le film prévu pour l’été 1977, que le public fit connaissance avec le méchant de la saga. Ecrite par Dean Foster, c’est un des rares éléments de promotion que la Twentieth Century Fox avait bien voulu valider en avant-première. « Star Wars » n’est alors qu’un pari osé, pour les cadres de la firme, même après le demi-million d’exemplaires du premier tirage du roman vendu en trois mois ! Les premiers convertis découvrent avec ferveur les « aventures de Lucke Skywalker » mais, surtout, se singularisent avec la figure du méchant, magnifiquement mise en valeur par McQuarrie. L’illustrateur écrase les héros de l’immense figure de Vador, penchée sur eux, signifiant cette emblématique menace sombre magnifiée par le casque.

JPEG - 161.8 ko

Pour le fan, il reste à découvrir la stature impressionnante et la voix si particulière de celui qui personnifie les maléfices de l’Empire galactique. Dans tout ce qui est présenté, puis après la projection du film, ce sont les fans qui sont tout de suite convaincus de la place énorme que va prendre Dark Vador dans la saga Star Wars. La presse et l’industrie du merchandising américains auront toujours un temps de retard, préférant s’attarder sur les héros positifs, les gadgets et les robots. Mais ils corrigeront toujours le tir, ce livre montrant la place incroyable qu’a pu prendre Dark Vador, dans l’industrie de l’image, du jouet, de la figurine.... jusqu’aux parodies dont il est sujet d’abondance. « Star Wars » est une série entrée dans la mémoire collective et Dark Vador en est devenu le personnage principal.

PNG - 276.7 ko

Le superbe livre, magnifiquement illustré de pièces originales et rares, raconte toute son histoire, de manière chronologique, et démontre qu’il est l’un des plus grands méchants de la fiction jamais inventé et que nous ne sommes pas prêts de l’oublier.
« Star Wars – Tout Dark Vador », est un édition simplifiée du premier ouvrage paru en 2011. Doté d’un prix plus attractif, il est une pièce évidente pour tout fan de l’œuvre de George Lucas.


Star Wars – Tout Dark Vador
- Auteurs : Ryder Windham & Peter Wilmur
- Éditeur : Huginn & Muninn
- Pagination : 180 pages couleurs
- Format : 21x27,5 cm
- Dépôt légal : 21 octobre 2016
- Numéro ISBN : 9782369810698
- Prix public : 34,95 €


À découvrir aussi chez Huginn & Muninn :
- Tout l’Art de Rogue One - A Star Wars Story


Illustrations © Éditions Huginn & Muninn et ayants droits (2016)


Fabrice Leduc
31 août 2017






JPEG - 10 ko



JPEG - 53.8 ko
Esquisse préliminaire de Ralph McQuarrie



JPEG - 82.1 ko



JPEG - 89.3 ko



JPEG - 101 ko



JPEG - 65.6 ko



WebAnalytics