YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Harmony (T2) indigo
Mathieu Reynès
Dupuis

Dans le tome 1 “memento”, nous avions découvert Harmony, jeune fille recluse au fond d’une cave et totalement amnésique. Nous découvrions en même temps que l’adolescente, l’étendue de ses pouvoirs, mais il restait beaucoup à apprendre pour comprendre la situation explosive de la fin d’album.
Avec “indigo”, nous partons vers ce qui a produit Harmony, se plaçant avant le tome 1, 6 ans plus tôt, pour comprendre ce qui a entraîné sa fuite et sa provisoire amnésie.



Au sein d’un laboratoire, la jeune orpheline est soignée pour des symptômes de dégénérescence neuronale, elle a été intégrée dans le programme de recherche du docteur William Torres.

JPEG - 137.1 ko

S’il a perdu sa petite fille Maggie, le professeur a sauvé Harmony, mais ses recherches ont abouti à d’étonnants développements de capacités chez certains de ses jeunes malades. Eden est clairvoyante, Payne est télépathe (souvenez-vous du contact avec Harmony dans le tome 1), Harmony est télékinésiste... Rapidement, des intérêts privés s’intéressent aux phénomènes, notamment une société militaire. Il suffit d’écarter le bon professeur Torres, et Harmony et ses amis de devenir propriété de Sigmacorp, une société aux fonctionnements paramilitaires et qui souhaite des résultats en mode très accéléré. Vite le laboratoire devient un camp d’entraînement épuisant, sous l’autorité aveugle et sans état d’âme de Thomas Baines. Après un temps d’incompréhension et de souffrance, les enfants se révoltent et utilisent très violemment leurs pouvoirs. Un chaos démentiel qui montre à Sigmacorp les possibilités qu’ils souhaitent développer mais permet à Harmony de s’échapper. Avec sans doute l’aide du professeur Torres...

JPEG - 242.9 ko

Et là, toute l’intelligence du scénario de Mathieu Reynès fait merveille puisque nous découvrons, des pages 44 à 56, la gestion de crise au sein du laboratoire, période de temps dans lequel s’enchâsse l’histoire du premier tome. C’est passionnant de bout en bout, “indigo” en vient à bonifier encore l’avis que j’avais sur memento. Avec ce dessin très punchy, une ligne moderne et très dynamique, qui souligne l’action mais sait aussi définir de jolis personnages, Reynès emporte l’adhésion et impose sa jolie Harmony, comme une héroïne qui peut devenir une icône au sein des aventures pour jeunes adolescents dont est friand le journal Spirou.
En cela, Reynès a réussi son pari, “ago” bouclera un premier triptyque en 2017 mais sans nul doute reverrons-nous “Harmony” quelques années de plus. Une saga est née, qui ne demande qu’à s’installer près d’un succès comme Seuls chez le même éditeur.


(T2) indigo
- Série : Harmony
- Scénario et dessin : Mathieu Reynès
- Couleurs : Valérie Vernay et Mathieu Reynès
- Conception graphique : Franck Achard
- Éditeur : Dupuis
- Pagination : 56 pages couleurs
- Format : 21,8 x 30 cm
- Dépôt légal : 2 septembre 2016
- Numéro ISBN : 9782800165844
- Prix public : 12 €


Liens utiles :
Les curieux pourront découvrir la musique de Thomas Kubler inspirée par la série “Harmony”, accessible gratuitement sur le site officiel Harmony
La page Facebook Harmony

JPEG - 88.4 ko

À lire sur la Yozone :
Harmony (T1) memento
Harmony, la nouvelle BD de Mathieu Reynès
Alter Ego (T0) Camille
Alter Ego (T0) Darius
Alter Ego (T0) Fouad
Alter Ego (T0) Park
Alter Ego (T0) Ultimatum
La Mémoire de l’eau (T1), réalisé par Valérie Vernay, sur scénario de Mathieu Reynès.


Illustrations © Mathieu Reynès et Éditions Dupuis (2016)


Fabrice Leduc
12 décembre 2016






JPEG - 86.6 ko



JPEG - 85.1 ko



JPEG - 84.3 ko



JPEG - 85.6 ko



JPEG - 84.4 ko



JPEG - 76.4 ko



WebAnalytics