YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Airboy
James Robinson et Greg Hinckle
Jungle Comics

James Robinson, britannique ayant jeté son dévolu sur les comics américains, est un auteur à succès avec “Starman”, “Justice Society of America” ou “Leave It to Chance”. Mais lorsqu’il est embauché pour relancer le super-héros des années 40, Airboy, il est à court de jus, en a marre de bosser pour DC et hésite à se lancer sur un nouveau reboot d’une série de l’âge d’or. Eric Stephenson, directeur de publication d’Image Comics, va trouver les bons arguments...
En fait, le scénariste se pose beaucoup de questions sur sa carrière, son mariage, sa vie...
Après une nuit de débauche en compagnie du dessinateur Greg Hinkle, histoire de voir si les idées viennent, le projet “Airboy” commence à prendre forme. Littéralement d’ailleurs, puisque le véritable Airboy vient de se matérialiser devant eux pour les remettre sur le droit chemin : une tache qui va s’avérer être très difficile, même pour un super-héros !



“Airboy”, c’est vraiment le titre inattendu, tombé sous nos yeux via Jungle Comics en juin 2016, un titre que de nombreux libraires BD indépendants ont affiché en coup de cœur. James Robinson y traite d’une partie de sa vie plus que chaotique marquée par des abus d’alcool, une créativité en berne et la séparation avec sa femme. Et il décide d’utiliser, en forme de catharsis, cette période plus que nébuleuse pour en faire une création sur sa passion : écrire des scénarios de comic books. Se lançant sur le projet de remettre au goût du jour la carrière d’un super-héros oublié de tous, Airboy, il se met en scène avec son dessinateur, Greg Hinkle, dans un univers plus que délirant, avec un héros qui vient se perdre dans notre monde avant de les entraîner dans son propre univers. Il réussit le tour de force de se mettre en mode méta, d’aborder un héros de l’äge d’or et de livrer une aventure totalement barrée.

Messieurs... ce comportement doit cesser !

C’est dans une chambre miteuse, au bout d’une nuit d’excès d’alcools et de drogues en tous genres, et après une corrida sexuelle des plus débridée que les deux lascars se font sermonner par Airboy.

JPEG - 165.6 ko

Après une fuite tels deux adolescents pris en faute, ils font connaissance de David Nelson, que tous appellent « Airboy ». Lui aussi est paumé, parce qu’il ne sait pas ce qu’il fout dans ce monde qu’il ne comprend pas, devenant de plus en plus dépité par ce qu’il y découvre. Avec cette génialissime scène où Airboy, totalement égaré, traine avec nos deux auteurs dans un bar gay. En perte de repères le super héros, moi je vous le dis...
L’album est plus que couillu (on y court pas mal en slip ou la bite à l’air !), désopilant, superbement mis en scène, avec un gros courage des deux auteurs pour l’auto-dérision et des scènes vraiment inattendues et poilantes. James Robinson appuie même là où ça lui fait mal dans l’univers des comics (en gros, le boulot qui le fait chier chez DC !) quand Greg Hinkle nous gratifie de scènes véritablement « héroïques » entremêlant la plongée sidérante des deux créateurs dans la luxure et la dope et celle de la guerre contre les nazis dans le monde d’Airboy. Il est juste impressionnant dans la gestion de sa narration entre deux univers très différents.

JPEG - 202.2 ko

Oui, “Airboy” est un comic book jouissif ou réjouissant, selon le mode dans lequel on évolue, et un moment de franche déconnade qui se pare d’un bel élan créatif plus subtil qu’il n’apparaît au premier regard.
C’est un bel avis de naissance pour Jungle Comics qui a eu la bonne idée d’aller piocher cette Bd en mode halluciné chez Image Comics.


Airboy
- Scénario : James Robinson
- Dessin et couleurs : Greg Hinkle
- Éditeur : Jungle Comics
- Pagination : 120 pages couleurs
- Format : 17 x 26 cm
- Dépôt légal : 1er juin 2016
- Numéro ISBN : 9782822214025
- Prix public : 17 €


Illustrations © Greg Hinkle et Éditions Jungle Comics (2016)


Fabrice Leduc
28 décembre 2016






JPEG - 104 ko



JPEG - 81 ko
James Robinson en mode dubitatif !



JPEG - 98.2 ko



JPEG - 107.4 ko
Airboy, un rien paumé en notre monde...



PNG - 127.6 ko
Airboy #3 chez Image Comics



WebAnalytics