YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Savants (Les) (T1) Ferrare, 1512 - Du plomb en or
Luca Blengino et Stefano Carloni
Soleil - Collection Quadrants

Premier volet d’une série d’intrigues policières destinées à être dénouées par de grands noms du « cinquecento » (mais peut-être pas que...), “Les Savants” nous plonge au cœur de la Renaissance italienne, en compagnie de quelques-uns de ses illustres représentants.



Dans cet album, Copernic – le théoricien de l’héliocentrisme – et Paracelse, philosophe et médecin, mènent de concert une enquête visant à élucider deux meurtres survenus à Ferrare, dans le petit monde fermé de son université.

JPEG - 145.7 ko

Le scénario de Luca Blengino est bien ficelé, même s’il ne réserve pas de surprises majeures. Il est dommage qu’il n’ait pas joué davantage avec le personnage de Paracelse, adepte du Grand Tout, pourfendeur de la médecine galénique et bien plus complexe et mystérieux que celui de Copernic. Il est dépeint ici comme un mauvais garçon, plus enclin à fréquenter les tavernes douteuses que les salles de cours, ce qui correspond en effet à son état d’esprit puisque, grand voyageur, il préférait selon ses dires « les routes et les chemins aux universités où l’on n’apprend rien ». Nous tenons donc là un personnage particulièrement haut en couleur et il est dommage que cette figure n’ait pas été plus exploitée.
Copernic, venu pour donner des conférences auprès du public le plus averti de l’époque, est le héros principal de cet album. Il nous semble plus distant et froid en comparaison de Paracelse, même si c’est lui qui mène en premier chef l’enquête. Les auteurs ont-ils voulu marquer ainsi la différence entre le maître et le disciple ? Quoi qu’il en soit, l’énigme sera résolue dans une ambiance très réussie où l’alchimie et la religion subissent les coups de la science et de la logique, donnant ainsi tout son sens à la Renaissance.

JPEG - 266.8 ko

Les dessins de Stefano Carloni sont superbes, en particulier les costumes, merveilleusement évoqués. L’action se situe souvent à l’intérieur de bâtiments ou d’abbayes, à la fin de l’hiver. Ceci explique peut-être le choix des couleurs dû à Franck Isambert, un peu sombres à mon goût.

“Les Savants” est une série dont on peut espérer de nouvelles enquêtes menées par d’autres célébrités, sur le rythme bien enlevé de ce premier tome.
Le second, “Uraniborg, 1594 - La Bête de l’île” est déjà annoncé pour le 25 janvier 2017.


(T1) Ferrare, 1512 - Du plomb en or
- Série : Les Savants
- Scénario : Luca Blengino
- Dessins : Stefano Carloni
- Couleurs : Franck Isambert
- Adaptation des textes et dialogues : Jean-Marc Lainé
- Éditeur : Soleil
- Collection : Quadrants
- Directrice de collection : Corinne Bertrand
- Format : 24 x 32 cm
- Pagination : 56 pages couleur
- Dépôt légal : mars 2016
- Numéro ISBN : 978-2-302-05052-5
- Prix public : 14,95 €


Illustrations © Stefano Carloni et Éditions Soleil/Quadrants (2016)


Didier Reboussin
9 décembre 2016






JPEG - 41.2 ko



JPEG - 84.4 ko



JPEG - 44.6 ko



JPEG - 46.1 ko



JPEG - 79.7 ko



WebAnalytics