YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Puzzle en BD - Entretien illustré avec Franck Thilliez
Quatre questions autour de l’adaptation en BD du roman “Puzzle”
Sortie le 2 décembre 2016 - Ankama

Franck Thilliez adapte en bande dessinée son roman “Puzzle”.
Si vous aussi, vous voulez retrouver les joueurs de Paranoïa, un jeu qui permet de gagner 300 000 euros, rejoignez la partie dans un lieu lugubre à souhait, un ancien hôpital psychiatrique.

JPEG - 140.4 ko

L’auteur vous explique, autour de quatre questions comment l’idée de la BD est née, avec Mig au dessin, aux éditions Ankama.



“Puzzle” est votre roman adapté en bande dessinée. Comment est né le projet ?

Franck Thilliez : Ankama m’avait contacté, car la maison d’édition était intéressée pour développer des projets BD autour de l’univers des thrillers. Cela m’a immédiatement séduit, l’écriture pour la BD était complètement nouvelle pour moi. Le roman Puzzle était sorti, et j’ai immédiatement pensé à cette histoire, car elle est très visuelle, très marquée graphiquement (un hôpital psychiatrique désaffecté, l’hiver, la neige, etc.) et se prêtait, à mon sens, parfaitement à l’univers de la bande dessinée. J’ai donc suggéré qu’on en fasse une adaptation. La maison d’édition m’a suivi à cent pour cent, et l’aventure a démarré avec Mig au dessin et moi-même au scénario.

JPEG - 98.3 ko

Êtes-vous vous-même lecteur de bandes dessinées ? Quels albums vous ont particulièrement marqué, en tant que lecteur ?

FT : Quand j’étais plus jeune, je lisais pas mal de BD « classiques » : Tintin, Astérix, Lucky Luke. J’ai également découvert l’univers de “XIII” que j’ai adoré. Ensuite, j’ai eu ma période romans d’horreur/thrillers, puis les études m’ont un peu éloigné de tout cela. Je suis revenu vers la BD il y assez peu de temps finalement, et j’y trouve des univers incroyables, très sombres, complexes, avec des scénarios pointus, tout ce que j’aime ! Celles qui m’ont le plus marqué ces derniers temps sont les histoires de Julius Corentin Acquefacques, comme “Prisonnier des rêves”, la série Alter Ego, un thriller en six volets dont on peut lire les tomes dans le désordre, et aussi Walking Dead, dont je suis absolument fan !

Vous avez vous-même écrit le scénario de l’adaptation BD de “Puzzle”. Quelles sont les contraintes et quels sont les choix qu’impose un tel exercice ?

FT : Cela a été un projet passionnant ! Je suis habitué à l’écriture scénaristique, car j’écris des fictions pour la télé, et la trame de tous mes romans est finalement basée sur un « squelette » que j’habille ensuite avec les mots. Mes histoires sont très sensorielles, peu de pensées, pas mal d’actions, de décors, et juste ce qu’il faut de dialogues. Ainsi, l’écriture pour la BD, à la différence de la télé, c’est qu’il n’y a aucune contrainte budgétaire dans les décors ! La liberté est totale, cela permet de créer des univers très forts sans brider l’imagination, il y a quand même quelques contraintes, mais qui découlent simplement du bon sens : il faut être efficace, savoir « ellipser » habilement pour laisser libre cours à l’imagination du lecteur et dans le cas de l’adaptation d’un roman qui fait plus de 400 pages, ne garder que les éléments les plus forts, en se disant qu’une case bien illustrée peut résumer trois pages de roman !

JPEG - 230.2 ko

Comment avez-vous travaillé avec Mig,le dessinateur ?

FT : La collaboration avec Mig a été parfaite. Dès le début, avant même que le premier mot soit posé, il avait une idée très précise de l’univers graphique qu’il allait développer, tant dans les personnages que dans les décors. J’ai vraiment senti qu’il allait prendre beaucoup de plaisir à créer cette histoire avec moi. Pour ne pas brider son imagination, je lui livrais plutôt des actions par page que par case, ce qui lui permettait d’organiser l’espace comme il le souhaitait. Il a fait des trouvailles qui sont fantastiques, en accord avec le « puzzle » de cette histoire, invitant presque à une seconde lecture. De multiples indices ou clins d’œil sont dissimulés dans le dessin, c’est une sorte de mise en abyme puisque les personnages participent à un jeu, comme le lecteur de la BD finalement qui se retrouve lui-même totalement immergé dans ce labyrinthe et en devient l’un des personnages !

JPEG - 93.1 ko

“Puzzle”, je vous en avais fait une petite présentation à retrouver ici... mais sur cet entretien, vous y trouverez beaucoup plus d’images et déjà pas mal des intentions de Mig. Le “Puzzle” est loin d’être complet, il faudra attendre le 2 décembre, avec sa sortie chez Ankama, pour en savoir encore plus.
Je suis très tenté d’en assembler les pièces...


Puzzle, par Franck Thilliez et Mig
Sortie le 2 décembre 2016 aux Éditions Ankama
Prix conseillé : 19,90 €


À lire sur la Yozone :
Puzzle, le roman de Franck Thilliez adapté en BD
Puzzle, la critique du roman de Franck Thilliez
Frank Thilliez sur la Yozone, c’est aussi :
Atom[ka]
Vertige
L’anneau de Moebius
Une interview de Frank Thilliez
Mig sur la Yozone :
Le Messager : fin du premier cycle
Mig, le Sketchbook Comix Buro


Nos remerciements aux Éditions Ankama qui nous ont autorisé à reprendre cet entretien.

Illustrations © Mig et Éditions Ankama (2016)


Fabrice Leduc
26 novembre 2016






PNG - 107.8 ko



JPEG - 73.3 ko



JPEG - 63.6 ko



JPEG - 89 ko



JPEG - 85.2 ko



JPEG - 87.5 ko



JPEG - 57.2 ko



JPEG - 58 ko



WebAnalytics