YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Animaux Fantastiques (Les)
Film americano-britannique de David Yates (2016)
Le 16 novembre 2016

****



Genre : Fantastique
Durée : 2h13

Avec Eddie Redmayne (Norbert Dragonneau), Katherine Waterston (Porpentina « Tina » Goldstein), Alison Sudol (Queenie Goldstein), Dan Fogler (Jacob Kowalski), Colin Farrell (Percival Graves), Jenn Murray (Chastity Bellebosse), Ezra Miller (Croyance Bellebosse ), Faith Wood-Blagrove (Modesty Bellebosse), Samantha Morton (Mary Lou Bellebosse), Ron Perlman (Gnarlak), Jon Voight (Henry Shaw, Sr)…

JPEG - 23.5 ko

1926.
Norbert Dragonneau rentre à peine d’un périple à travers le monde où il a répertorié un bestiaire extraordinaire de créatures fantastiques. Il pense faire une courte halte à New York mais une série d’événements et de rencontres inattendues risquent de prolonger son séjour. C’est désormais le monde de la magie qui est menacé.



Souvenez-vous lors des sorties des tomes d’Harry Potter, deux petits livres ont été publiés en 2001, écrit par J.K. Rowling : « Les Animaux fantastiques » (Titre original : Fantastic Beasts and Where to Find Them) et « Le Quidditch à travers les âges ». Le livre qui nous intéresse, dans le cas présent, est un dictionnaire des animaux fantastiques apparaissant dans les livres de la saga Harry Potter. Il est censé être une copie conforme d’un manuel scolaire dont les élèves ont besoin durant leurs études à Poudlard. Il aurait ainsi été écrit par un certain Norbert Dragonneau (Newton Artemis Fido Scamander en version originale) et édité par Obscurus Books.
Ce film relate comment Norbert, éthologue, amoureux des animaux fantastiques à collecter des informations pour écrire ce fameux ouvrage.

Nous nous trouvons dans les années 20. L’action se déroule 70 ans avant Harry Potter. Albus Dumbledore n’est que professeur à Poudlard. Pour prendre à contre-pied, les amoureux d’Harry Potter, « Les Animaux « Fantastiques » ne se déroulent non pas en Grande-Bretagne mais sur un nouveau continent. Le décor se place dans la bouillonnante New York.

JPEG - 23 ko

Malgré la mise en place un peu lente, le film est une merveille. Des clins d’œil aux lecteurs fidèles d’Harry Potter permettent d’avoir rapidement une passion pour ce film.
Le casting est parfait et les effets spéciaux sont fantastiques.

Au contraire de la saga Harry Potter, nos héros n’évoluent pas dans un univers magique. Ils vivent en ville, entourés de non’maj (les moldus chez les Britanniques).
Il est plus que plaisant de découvrir tout cela grâce à un personnage débonnaire, ressemblant un peu à Orson Welles, Jacob Kowalski. Ce non maj’ deviendra un peu notre avatar et posera les questions qui nous brûlent les lèvres.
La force du film est la découverte des animaux fantastiques et de leurs spécificités. On ne peut que craquer en découvrant Picckles et Niffleur.

Au-delà de cette histoire bestiale, le monde se trouve devant une montée de forces obscures. Les heures sont troubles. Grindelwald terrorise l’Europe.

Les Animaux Fantastiques n’est que la première préquelle de cet univers vaste créé par J.K. Rowling.
C’est avec une grande joie qu’elle a annoncé que Les Animaux Fantastiques comporteront 5 films. Il ne pouvait en être autrement, lorsque l’on découvre le guest de folie à la fin du film.

JPEG - 34.9 ko

****** SPOILZONE ******

Eh oui !!! Il est marrant de constater que ce n’est pas la première fois que Colin Farell et Johnny Depp partagent le même personnage. Souvenez-vous de L’Imaginarium du docteur Parnassus de Terry Gilliam.
Revenons à notre spoil, Johnny Depp, vous m’avez bien lu les amis. Ce dernier endosse les traits de Grindelwald ! Ce nom vous dit quelque chose ? Souvenez-vous Gellert Grindelwald est « terriblement » présent dans Harry Potter.
Ami de jeunesse d’Albus, le sorcier le plus dangereux de son époque a tué entre autres le grand-père de Victoir Krum. Passionné par les reliques de la mort, il se sert de leur symbole pour en faire sa signature. Il sera même le possesseur de la baguette de Sureau. Cette apparition ouvre le champ des possibles et pose des questionnements pour les films à venir. Verrons nous le duel mythique et historique qui confrontera, en 1945, Albus et Gellert, les deux anciens amis ?
D’autres théories se soulèvent lorsque l’on découvre que Norbert a eu une romance avec une certaine Lea Lestrange. Découvrons-nous enfin les méandres de la famille Lestrange et de leurs cousins les Black ? Verrons-nous la jeunesse de Tom Jedusor ?

****** SPOILZONE ******

Ce film est une ode à la magie et à la Faune. Un bijou qui s’inscrit dans l’univers complexe d’Harry Potter. A découvrir sans plus attendre !


FICHE TECHNIQUE

Réalisation : David Yates
Scénario : J. K. Rowling, d’après son livre Les Animaux fantastiques
Chef opérateur : Philippe Rousselot1
Direction artistique  : Stuart Craig
Décors : James Hambidge
Costumes : Colleen Atwood
Photographie  : Philippe Rousselot
Son  : Glenn Freemantle
Montage : Mark Day
Effets spéciaux : David Watkins
Musique : James Newton Howard
Production : David Heyman, Steven Kloves, J. K. Rowling et Lionel Wigram
Production déléguée : Neil Blair, Tim Lewis et Rick Senat

LIENS YOZONE

=> Harry Potter : les photos
=> Harry Potter et les reliques de la mort (T7)
=> Harry Potter et les Prince de Sang-Mêlé (T6)
=> Harry Potter et l’ordre du Phénix (T5)
=> Harry Potter et la coupe de feu (T4)
=> Harry Potter - Le Grand livre des créatures

=> Harry Potter à l’école des sorciers
=> Harry Potter et la chambre des secrets
=> Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban
=> Harry Potter et la Coupe de Feu
=> Harry Potter et l’ordre du Phénix
=> Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé

=> Exposition Harry Potter


Images © WarnerBros



Ingrid Etienne
17 novembre 2016






JPEG - 12 ko



JPEG - 15.5 ko



WebAnalytics