YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Plessix et Clérisse primés à Quai des Bulles 2016
Festival BD Quai des Bulles - Saint Malo
29 octobre 2016

Comme tous les ans, les Prix du Festival de la bande dessinée Quai des Bulles, à Saint Malo, sont décernés le samedi en soirée.
Michel Plessix, Alexandre Clérisse, Catherine Meurisse, Néjib sont les heureux lauréats pour cette année 2016.



Le Grand Prix de l’Affiche est décerné à Michel Plessix.
Il salue le parcours d’un auteur reconnu pour son talent d’illustrateur. Malouin d’origine, défenseur de l’identité bretonne et fidèle depuis de nombreuses année au Festival Quai des Bulles, il reçoit une récompense amplement méritée tant son travail sur l’adaptation du roman de l’anglais Kenneth Grahame, “Le Vent dans les Saules” (Delcourt) mettait en avant la précision de de son dessin et la virtuosité de sa mise en couleur à l’aquarelle. Un bijou de délicatesse.

JPEG - 53.6 ko

À découvrir également les séries “Julien Boisvert” et Le Vent dans les Sables (Delcourt), ou encore son arrivée dans l’univers jeunesse de La Famille Passiflore (Dargaud) de son ami Loïc Jouannigot, avec La Chasse au Trésor.
Il réalisera l’affiche du Festival 2017, que je vois malicieuse, avec un goût prononcé pour l’envie de voyager sous les embruns maritime de l’incomparable Cité malouine.

Le prix Ouest-France Quai des Bulles, décerné par un jury composé de lecteurs du quotidien breton, âgés de 18 à 35 ans, a été décerné à “L’Été Diabolik” (Dargaud) du duo Thierry Smolderen et Alexandre Clérisse, un récit d’espionnage situé dans la France des années 60. C’est tout à fait étonnant et réussi, pop et coloré, décalé et virtuose.
Ils avaient déjà signé “Souvenirs de l’empire de l’atome”, dans ce style d’album où le scénariste entraine son dessinateur dans une époque passée dont il veut que dessin et couleurs ancrent fortement son histoire.
Le duo travaille déjà à un troisième album, cette fois situé dans les années 80. Réjouissant...

PNG - 186.4 ko

Le prix Coup de Cœur a été attribué à Catherine Meurisse pour “La légèreté” (Dargaud), album d’une femme emportée par le souffle tragique de l’attentat de Charlie Hebdo, le 7 janvier 2015, qui y a perdu des amis, des mentors, le goût de dessiner, la légèreté. Un ouvrage pudique et poignant sur le long cheminement d’une reconstruction.

Le prix Révélation ADAGP (Associations des Droits des Artistes Graphistes et Plasticiens) est décerné à Néjib. Un tout nouveau prix qui salue un jeune talent ayant publié de 1 à 3 albums, dont 1 dans l’année 2015.
Néjib reçoit ce prix pour son album “Stupor Mundi” paru chez Gallimard.

Félicitations aux talents de cette édition 2016.

Place à celle de 2017, avec une magnifique affiche signée Michel Plessix. Je m’en délecte par avance !


À lire sur la Yozone :
Le Vent dans les Sables
La Chasse au Trésor de Loïc Jouannigot



Fabrice Leduc
30 octobre 2016






PNG - 69.8 ko
Extrait de l’affiche 2016, signée Sylvain Vallée



JPEG - 71.3 ko
« Le Vents dans les Saules », par Michel Plessix (Delcourt)



JPEG - 82.8 ko
Thierry Smolderen et Alexandre Clérisse (Dargaud)



JPEG - 63.9 ko
Néjib, chez Gallimard



JPEG - 10.5 ko
Catherine Meurisse, chez Dargaud



WebAnalytics