YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Black Clover (T1 et 2)
Yuki Tabata
Kaze Shonen

Asta et Yuno sont deux orphelins amis d’enfance. Ils vivent dans un petit village du royaume mais comme beaucoup ils ne rêvent que d’une chose : pouvoir devenir l’Empereur-mage. Mais pour cela, encore faut-il pouvoir être accepté parmi une des renommées compagnies de chevaliers-mages. Toutefois, si les deux amis se sont lancés le défi d’être rivaux dans leur quête de gloire, ils n’en demeurent pas moins très différents. Yuno est un petit génie dans le maniement de la magie, possédant des capacités hors normes, alors que Asta n’a strictement aucun don. Pire que tout, alors que ce monde baigne dans la mana et la magie, Asta ne possède pas l’once d’un pouvoir magique ni de mana. Alors quand arrivé à l’age de recevoir un grimoire, il est le seul à se retrouver les mains vides alors que Yuno hérite du prestigieux grimoire orné d’un trèfle à quatre feuilles, il est quelque peu désespéré. Toutefois, quand un voleur tente de s’emparer du grimoire de son ami, Asta s’interpose et reçoit alors l’aide d’un mystérieux grimoire noir, générant une épée pouvant trancher la magie...



Dorénavant membre de la compagnie du Taureau Noir, Asta se voit confier une mission sensée être des plus faciles : chasser des sangliers. Toutefois, celle-ci tourne au cauchemar par la présence de mages venus chercher un artefact dans un petit village rappelant beaucoup à Asta le sien. Mais en mettant en danger les habitants, le chef de se groupe provoque la colère de notre héros, soutenu par ses deux compères : Noëlle, la princesse ne maîtrisant pas ses pouvoirs, et Magna, le second des Taureaux Noirs. Malheureusement, nos héros ne pourront profiter de leur victoire car leurs prisonniers vont se jeter un sort de suicide. Mais qui a bien pu commanditer cet assaut pour récupérer une simple pierre ? En tout cas, l’action protectrice de Asta permet à la compagnie de gagner enfin une étoile, récompense donnée par Empereur-mage en personne. Bon avec sa mauvaise réputation et son groupe de têtes brûlées, celle-ci est encore loin de compenser les trente étoiles négatives déjà cumulées.

JPEG - 59.3 ko

“Black Clover” est la première serie de Yuki Tabata à être publiée en France. Le concept de la serie est assez classique pour un shonen d’heroic fantasy. Dans un monde où les pouvoirs magiques sont courants, le jeune Asta naît sans la moindre once de mana, l’énergie magique permettant de lancer des sorts. Pourtant notre jeune héros persiste à vouloir devenir le plus puissant des mages : l’Empereur-mage... Mais non, je ne vous raconte pas le premier chapitre de Naruto ! Mais il est vrai que ce n’est pas là-dessus que cette serie sortira du lot. Évidemment, notre jeune héros possède une abnégation sans faille, une force physique peu banale et surtout il va hériter d’un grimoire idéal pour lui car générant des armes anti-magie comme cette épée ténébreuse. Si le lecteur voit très vite que Asta possède un grand potentiel caché, il doit également s’interroger sur l’origine de ce grimoire dont on ne sait pas grand chose mais surtout qui ne semble intéresser personne... sauf l’empereur bien sûr.

A l’opposé de Asta, se trouve Yuno, petit génie qui hérite d’un grimoire mythique orné d’un trèfle à quatre feuilles... je vous dis que non ce n’est pas Naruto, enfin !!!! D’un autre côté, les ressemblances au premier égard sont tout de même troublantes. Nos deux héros vont entrer naturellement dans deux compagnies très différentes. Nous allons surtout suivre la progression de Asta au sein des Taureaux Noirs. Mais Yuki Tabata ne va pas lui rendre la vie difficile, bien au contraire. Les membres de cette compagnie ont tous une tare qui les a fait rejeter, comme Noëlle, qui semble incapable de réussir un sort correctement. Non seulement Asta va rapidement s’intégrer mais il va vite prouver sa valeur. En fait, les premières missions ont deux buts : mettre en avant les capacités du jeune héros mais également commencer de vrais fils rouges et exposer les conflits entre les différents royaumes. Très vite, un complot se fait jour et semble gangrener certaines compagnies de chevaliers mages. C’est bien là la force qui ressort de la serie, Yuki Tabata parvient à nous faire les portraits de héros charismatiques et attachants, mais surtout à créer des enjeux qui semblent dans un premier temps dépasser nos héros, embarqués dans des jeux de pouvoirs qui les dépassent totalement et qui ne les impliquent qu’indirectement.

Graphiquement, le style de Yuki Tabata est classique pour un shonen. Comme par hasard, Asta est un petit blondinet et Yuno un brun ténébreux. La force de l’amitié est toujours centrale entre eux. Les membres du Taureau Noir sont assez caricaturaux, étant marqués par une caractéristique particulière mise en avant. Toutefois, c’est aussi une excellente façon pour que le personnage marque les esprits. Chacun a également un design propre qui permet de vite l’identifier, ce qui est toujours très important pour une nouvelle serie. Les décors permettent également une bonne immersion dans cet univers d’heroic fantasy. Le dessin est clairement un atout de taille pour l’œuvre de Yuki Tabata. On s’attache rapidement à ses personnages. Et les premiers méchants voit leurpuissance augmenter vite crescendo au fil des deux tomes.

Même si son scénario mériterait un peu plus d’originalité, “Black Clover” est une serie attachante qui ne peut que s’améliorer.


Black Clover (T1 et 2)
- Auteur : Yuki Tabata
- Traducteur  : Sylvain Chollet
- Éditeur français : Kaze Manga
- Collection : Shonen Up
- Format : 127 x 182, noir et blanc - sens de lecture original
- Pagination  : 192 pages
- Date de parution : 7 septembre 2016
- Numéro ISBN  : 9782820325006 ; 9782820325013
- Prix : 6,79€


BLACK CLOVER © 2015 Yuki TABATA / Shueisha Inc.
© Edition Kaze Manga- Tous droits réservés


Frédéric Leray
31 octobre 2016






JPEG - 32.9 ko



JPEG - 35.2 ko



JPEG - 32.7 ko



JPEG - 31.9 ko



JPEG - 28.2 ko



JPEG - 30.7 ko



WebAnalytics