YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




WonderPark, tome 2 : Megalopolis
Fabrice Colin
Nathan, romans (France), aventures fantastiques, 140 pages, mai 2016, 9,95€

Jenn, Mervin et Orage sont une arrivée fracassante dans les poubelles de Mégalopolis. Très vite, nos trois jeunes héros vont être plongés dans un autre bain : ils surprennent un affrontement entre un ange (!) et des créatures reptiliennes. Leur intervention fait pencher la balance du côté de la créature céleste, qui leur explique la situation à Mégalopolis : certains super-héros, les Vigilants, œuvrent pour le bien de la ville, tandis que d’autres usent de leur pouvoir pour leur propre compte. Ils forment la légion Ténébris, qu’on suspecte de créer elle-même les incidents sur lesquels elle intervient, avec la complicité de créatures envoyées par Langley.
Une loi va être votée pour déclarer hors-la-loi les super-héros nuisibles, mais les vigilants craignent, à juste titre, que la légion, supérieure en nombre, se débarrasse d’eux avant le vote pour rendre la loi caduque.
Comble de malheur, la porte pour le monde suivant est dans leur repaire secret !



De très bonne idée dans cette histoire de super-héros. Le groupe des Vigilants est hétéroclite, très inspiré de la Grèce Antique (Héraklès, le Hoplite, Athéna) pour ce qui est des quelques héros qu’on nous présente. L’ange change de genre d’un moment à l’autre, une bonne trouvaille, que l’auteur explique par l’origine de leur super-pouvoirs à tous : ils sont des cobayes d’expériences scientifiques. La quête du surhomme, tout ça... Fabrice Colin connaît ses classiques et les présente sans douceur excessive à ses jeunes lecteur. Les Méchants, de leur côté, ont recherché la puissance en se greffant des cellules animales, perdant au passage une part de leur humanité.

On notera aussi que le combat est inégal, non seulement en termes de nombre, mais aussi d’influence. Le chef de la légion, le Docteur Carcasse, croisé avec un vautour, réussit à tromper l’opinion publique par de beaux discours aux menaces sous-jacentes. Si les Vigilants sont unis, et qu’ils ont l’oreille du maire, cela ne semble pas peser lourd.

On retrouve une part des ingrédients du tome précédent, mais heureusement réaccomodés : il y a un traître dans l’équipe, et le groupe sera séparé et tombera aux mains de l’ennemi. Je ne vous en dit pas plus. Comme quoi, si certains ressorts sont immuables à une bonne intrigue, ils permettent de nombreuses variations.

J’ai un peu tiqué sur la brutalité de la clôture (à 5 pages de la fin on ne sait pas comment tournera la bataille), qui renverse les rôles sauveurs/sauvés, pour une fois ! La brièveté de l’action laisse peu de place aux super-héros, qui paraissent un peu faibles : heureusement que Jenn, Mervin et Orage sont là !

Comme supposé, le tome 3 nous emmènera dans l’espace !


Titre : Mégalopolis
Série : WonderPark, tome 2
Auteur : Fabrice Colin
Couverture et illustrations : Antoine Brivet
Éditeur : Nathan
Site Internet : page roman (site éditeur)
Pages : 140
Format (en cm) : 21 x 14 x 1,5
Dépôt légal : mai 2016
ISBN : 9782092564592
Prix : 9,95 €



Nicolas Soffray
30 septembre 2016






JPEG - 40.4 ko



WebAnalytics