YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Paradis Perdu, Psaume 2 (T4) Fins
Ange, Brice Cossu et Stéphane Paitreau
Soleil

Dans toutes les grandes villes de la planète, des structures sont apparues dans le ciel, reliant l’Enfer, la Terre et le Paradis. Si c’est difficile à gérer pour les humains, peu habitués à côtoyer le surnaturel, ça l’est tout autant pour Jacob, qui ignore la suite des événements. C’est la fin du jeu : Hommes, Anges et Démons sont réunis pour assister à la prochaine étape, qui s’annonce décisive.



Il n’est pas étonnant que dans ma précédente chronique, j’ai pu trouver que l’histoire tombait à plat... Il manquait un tome ! Après avoir lu (ou cru lire) que la série compterait trois albums, j’étais pour le moins déçue et perplexe de voir ce beau scénario s’achever ainsi. Tu m’étonnes !

Deux ans après la parution du tome 3 “Au sud d’Eden”, c’est avec soulagement et une pointe d’impatience que j’ai pu découvrir la VRAIE conclusion de ce nouveau cycle au pays d’Ange.

JPEG - 180 ko

Une fin digne de ce nom, avec ce qu’il faut de mysticisme et d’exaltation. Dessin et histoire nous happent, nous faisant découvrir avec fascination le destin des Hommes. Le point de vue a le mérite d’être original : on suit une grande partie du dénouement via des présentateurs de JT. C’est le prétexte à quelques réflexions sur la presse, discrètes mais intéressantes dans le contexte. Ça donne également une dimension beaucoup plus large et universelle à l’histoire, nous faisant moins suivre des personnages bien précis que l’humanité entière. On se sent concerné de manière habile.

Si le saut de points de vue est parfois un peu difficile à suivre, on retrouve avec plaisir les différents protagonistes, toujours aussi bien dessinés. Une petite réserve cependant : certaines scènes grandioses, tel l’affrontement final, aurait bien mérité des planches époustouflantes, à couper le souffle. Lorsque je lisais les phylactères, j’avais en tête des fresques à la Ledroit, fourmillant de détails. Là, le trait de Cossu est toujours aussi habile et beau, mais... Trop sage.

JPEG - 148.5 ko

L’emphase finale du scénario aurait surement gagné à être accompagnée par une emphase graphique. C’est néanmoins faire la difficile car le trait de Cossu est impeccable.

Ce second cycle (en 4 tomes donc) s’achève sans faux pas, concluant une histoire agréable et bien menée qui sort un peu des sentiers battus.


(T4) Fins
- Série : Paradis Perdu, Psaume 2
- Scénario : Ange
- Dessins : Brice Cossu
- Couleurs : Stéphane Paitreau
- Éditeur : Soleil
- Collection : Fantastique
- Format : 23,4 x 32,3 mm
- Pagination : 48 pages couleur
- Dépôt légal : 23 janvier 2013
- Numéro ISBN : 978-2-3020-1963-8
- Prix public : 14,50 €


A lire sur la Yozone :
Paradis Perdu, Psaume 2 (T1) L’Evangile selon Jacob
Paradis Perdu, Psaume 2 (T2) Chute libre
Paradis Perdu, Psaume 2 (T3) Au sud d’Eden


Illustrations © MC Production | Ange | Cossu (2013)


Myriam Bouchet
23 octobre 2016






JPEG - 87.2 ko
Paradis Perdu, Psaume 2 (T4) Fins



JPEG - 88.4 ko



JPEG - 108.5 ko



JPEG - 113.4 ko



JPEG - 102.2 ko



JPEG - 76.9 ko
Au commencement...



WebAnalytics