YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Seven Deadly Sins (T14 et 15)
Nakaba Suzuki
Pika

Harlequin est revenu dans la forêt des fées en accompagnant Ban. Mais si à sa grande surprise, son royaume a retrouvé sa luxuriance, les fées qui l’aperçoivent le rejettent avec violence, lui reprochant de les avoir abandonnées pour livrer un combat loin des siens, menant sa sœur à une mort certaine. Pour elles, Ban est leur nouveau roi, bien malgré lui. Meliodas se retrouve avec deux de ces Seven Deadly Sins en moins alors que les honneurs officiels pour avoir sauvé Liones commencent, Meliodas souhaite lever le doute qui semble persister chez les chevaliers sacrés sur sa véritable part dans la victoire contre Hendrickson. Laver son honneur, voila bien le maître mot pour beaucoup dans la capital, en particulier chez le fils du général Dreyfus qui ne peut admettre que son père ait pu ainsi trahir les siens. En fouillant dans les archives du général, le doute devient de plus en plus prégnant : et si celui qui les a affrontés n’était pas vraiment Dreyfus ?



Une nouvelle menace vient d’apparaitre dans le royaume : les Ten Commandments, la garde du roi des démons, ont enfin été libérés après trois mille ans d’exil. Et avec eux, des Albions, ces golems gigantesques qui composaient leur armée, commencent leur errance destructrice, s’approchant dangereusement de Camelot. Et au pire moment pour nos héros car le bélier de la luxure a perdu la raison. Dans sa quête de l’amour, il a modifié les souvenirs de Gulia et de son frère pour que la jeune femme lui appartienne. Heureusement, Meliodas et Merlin sont parvenus à le mettre hors d’état de nuire en lui rendant sa véritable forme. Il était grand temps car l’arrivée de l’Albion allait nécessité leur totale attention. Mais surtout, la puissance du golem va obliger Merlin à rendre à Meliodas sa relique : l’épée Lostvayne. Seulement Camelot n’est pas la seule cité sous les assauts des Albions. La forêt des fées est elle-aussi en danger et seul Harlequin peut se dresser contre la créature. Pendant ce temps, Ban se retrouve pris à son propre piège.

JPEG - 58.1 ko

Le tome 14 des “Seven Deadly Sins” marque le début du nouvel arc. Ce tome va tranquillement poser les bases de la nouvelle quête de nos héros. Et bien évidemment, il fallait trouver des adversaires à leur niveau et quoi de mieux que la garde personnelle du roi des démons : les Ten Commandments. Il faut noter l’humour de Nakaba Suzuki qui fait des 7 Péchés Capitaux ses héros, certes avec des côtés obscurs mais qui demeurent du bon côté de la ligne, et qui nous présente les pires démons comme étant les 10 Commandements ! Une bonne vieille inversion des normes qui semble décidément bien à la mode ces temps-ci. Mais avant cela, nous aurons droit à une visite guidée de la forêt des fées, avec un King qui n’est malheureusement pas le bienvenue chez lui. Ban semble avoir retrouvé la raison et se reproche même son attitude aveugle, à cause de son amour inconditionnel pour Ellaine. Mais cette fois Ban nous montre également une forme d’impuissance par rapport à sa destinée. Ce sera aussi l’occasion d’avoir une autre vision de Gowther et de ses sérieux problèmes psy. Nous en saurons un peu plus sur la nature de ce personnage qui semblait être un robot, mais cela ne collait pas vraiment avec l’ambiance d’heroic fantasy. Gowther possède un côté obscur qui n’est pas près de s’éteindre et qui risque de poser de sérieuses difficultés à ses amis. La cohésion des Seven Deadly Sins a explosé en peu de temps et pourrait bien s’avérer fatal à nos héros qui se retrouvent à devoir affronter un péril sans pareil en ordre dispersé.

Le tome 15 nous en montra plus sur les fameux 10 Commandments. Bien sûr, l’un deux ressemblera étrangement à Meliodas, ou plutôt deux auront une drôle de ressemblance mais je vous laisse la découvrir. Il faudra être très patient pour voir le premier démon en action, Nakaba Suzuki nous faisant languir en mettant d’abord en scène des golems titanesques, qui ne pensent qu’à tout détruire sur leur passage. n’étant pas vraiment un danger pour nos héros, ils vont surtout mettre en valeur les capacités de nos héros... pour les mettre d’autant plus en situation catastrophique quand viendra le premier combat face aux 10 Commandments. Et on se retrouve dans un cas de figure des plus classiques, avec des méchants surpuissants qui semblent invincibles. Mais Nakaba Suzuki ne faisant pas vraiment dans la dentelle, le cliffhanger du tome 15 en laissera beaucoup sur le cul, pour parler franchement. Le lecteur va refermer ce tome en se demandant comment le mangaka va bien pouvoir s’en tirer pour que ses personnages survivent à cette épreuve. Certes, on retrouve ce genre de situation dans nombre de shonen, mais il ne faudrait pas non plus tomber dans des ficelles trop grosses qui gâcheraient le plaisir du lecteur alors que la série est sur un très bon trend.

Allez, faisons confiance à Nakaba Suzuki pour nous trouver un retournement de situations encore meilleur que les précédents.


Seven Deadly Sins (T14 et 15)
- Auteur : Nakaba Suzuki
- Traducteur  : Fédoua Lamodière
- Éditeur français : Pika
- Format : 120 x 180, noir et blanc - sens de lecture original
- Pagination  : 192 pages
- Date de parution : 6 avril et 1er juin 2016
- Numéro IBSN : 9782811627386 ; 9782811630034
- Prix : 6,95 €


A lire sur la Yozone :
Seven Deadly Sins (T1 et 2)
Seven Deadly Sins (T3)
Seven Deadly Sins (T4 et 5)
Seven Deadly Sins (T6 et 7)
Seven Deadly Sins (T8 et 9)
Seven Deadly Sins (T10 et 11)
Seven Deadly Sins (T12 et 13)


NANATSU NO TAIZAI © 2013 Nakaba SUZUKI / Kodansha Ltd.
© Edition Pika - Tous droits réservés


Frédéric Leray
23 septembre 2016






JPEG - 57 ko



JPEG - 27.4 ko



JPEG - 27.5 ko



JPEG - 37 ko



JPEG - 32.3 ko



JPEG - 28.8 ko



WebAnalytics