YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire


BD
Brèves
Albums
Comic-books
Mangas
Intégrales
Dossiers
Agenda
Archives
Cinéma
Annonces
Brèves
Critiques
Dossiers
Extraits
Interviews
Making of
Imagin'Arts
Brêves
Chronic'Arts
Archives
Littérature
Brèves
D&D
Critiques
Jeunesse
Dossiers
Télévision
Brèves
Séries TV
Dossiers
DVD
Cinéma
Séries TV
Japanimation
Game Zone
Brèves
Jeu vidéo
Jeu de Rôles
Figurines
Kiosque
Divers
Yo-Sphère
Rédaction
Liens
Partenaires

Contact
RSS - XML
Suivre yozoneFR sur Twitter



RSS XML
Add to Netvibes Add Google Add to Yahoo
Visiteurs

39 visiteurs en ce moment


YozoneCinéma Sorties en salle

Miss Peregrine et les enfants particuliers
Film américain de Tim Burton (2016)
Le 5 octobre 2016

***


Genre : Action/Aventure | Famille | Science - fiction
Durée : 2h07

Avec Eva Green (Miss Peregrine), Asa Butterfield (acob « Jake » Portman), Samuel L. Jackson (M. Barron), Ella Purnell (Emma Bloom), Allison Janney (Dr Golan), Terence Stamp (Abraham Portman), Chris O’Dowd (Franklin Portman), Judi Dench (Miss Avocet), Rupert Everett (Ornithologue), Kim Dickens (Mme Portman)...

L’Histoire

À la mort de son grand-père, Jacob découvre les indices et l’existence d’un monde mystérieux qui le mène dans un lieu magique : la Maison de Miss Peregrine pour Enfants Particuliers.
Mais le mystère et le danger s’amplifient quand il apprend à connaître les résidents, leurs étranges pouvoirs … et leurs puissants ennemis. Finalement, Jacob découvre que seule sa propre « particularité » peut sauver ses nouveaux amis.

JPEG - 19.6 ko

Tim burton a trouvé une belle histoire pour assouvir sa créativité et son ingéniosité. On peut se demander si un jour, lui-même n’adaptera-t-il pas ses propres enfants particuliers avec l’enfant huître. En attendant, découvrez Miss Peregrine et son magnifique préambule.

Toutes les obsessions et les codes de Tim Burton se retrouvent dans le film. Il a su manipuler ses désirs et les mettre au goût de l’œuvre de Ransom Riggs. L’absence du père, la banlieue lumineuse mais si sordide, les yeux, le temps, la création. On voit également des clins d’œil avec des arbres taillés, nous ne sommes pas loin d’Edward, et le personnage principal, ne fait-il pas penser à Vincent Malloy ? Mais les influences ne sont pas uniquement de son œuvre seule.

JPEG - 17.7 ko

Le film fonctionne parfaitement jusqu’à un certain point. Au trois-quarts, ce dernier bascule et les longueurs se font sentir. L’écriture est moins fluide, l’histoire un peu plus hésitante. L’explication est-elle dans la volonté de se différencier du roman en concluant l’histoire si rapidement ?

En tout cas, vous ne pourrez être décu par l’interprète de Miss Peregrine. Eva Green est MA-GNI-FIQUE ! Elle tient le film sur ses épaulettes. Elle incarne une directrice d’orphelinat tout en mystère et en délicatesse. Il est rare de voir l’actrice dans ce genre de rôle. Le style qu’elle possède rappelle, néanmoins, sa prestation de Vanessa Ives dans la série victorienne Penny Dreadful.

JPEG - 9.2 ko

Une question reste en suspens : quelle est votre particularité ?

FICHE TECHNIQUE

Réalisateur : Tim Burton
Scénario : Jane Goldman
D’après Miss Peregrine et les Enfants particuliers de Ransom Riggs
Direction artistique  : Rod McLean et Mark Scruton
Décors : Gavin Bocquet
Costumes : Colleen Atwood
Photographie : Bruno Delbonnel
Montage : Chris Lebenzon
Musique : Mike Higham, Matthew Margeson
Production : Peter Chernin et Jenno Topping
Coproductrice : Ivana Lombardi
Producteurs délégués : Katterli Frauenfelder, Derek Frey et Nigel Gostelow
Sociétés de production  : Chernin Entertainment et Tim Burton Productions
Société(s) de distribution  : 20th Century Fox

Agence de Presse : Léa Ribeyreix et Constance Fontaine pour Cartel

LIEN(S) YOZONE

=> Bande Annonce
=> Galerie Photo


Images © 20thCentury Fox




Ingrid Etienne







JPEG - 17 ko