YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Boucherie (La)
Bastien Vivès
Vraoum

Les relations amoureuses sont complexes, c’est une réalité. Elles sont ici traitées au travers de scènes intimes quotidiennes, de petites histoires comiques ou non. Ces comportements, ces attitudes simples et complexes qui font de la vie une routine qui fait fuir et qui sépare les couples.
Ce récit intime nous invite au cœur du couple, sous la couette, dans la salle de bain et nous fait partager les moments heureux d’amour fou des premiers moments, les joies, les peines, les certitudes et les doutes.



La Boucherie” raconte les joies et les misères d’un couple anonyme qui ressemble à tant d’autres couples. La chanson des Rita Mitsouko disait « Les histoires d’amour finissent mal en général » et c’est le cas dans cet album.
Pas de doute possible, elle l’aime très fort, il l’aime aussi. Leur idylle est au beau fixe mais c’est sans compter sur le temps qui passe, les habitudes qui s’installent, les sentiments qui changent. La vie n’est pas toujours facile et malgré tout ce qu’on aime chez l’autre, ces petites manies qu’on affectionne au début, ce sont ces mêmes manies qu’on ne supporte plus par la suite. On évolue avec les choses de la vie et le regard change sur l’autre malgré cet amour fou. Au début, on aime se brosser les dents ensemble dans la salle de bain et au fur et à mesure que le temps passe, on s’isole...Tout le monde se reconnait dans ce portrait, le réalisme est garanti.

JPEG - 137.5 ko

Les non-dits et les silences sont omniprésents dans “La Boucherie”, la tension monte doucement mais sûrement. Il n’y a plus de communication, on ne se voit plus, on ne se parle plus, on ne s’entend plus, les silences ont pris toute la place, le couple n’existe plus. C’est triste, on n’a rien vu venir, c’est comme ça, on devient des étrangers qui cohabitent sous le même toit. Les variations subtiles du couple sont bien dépeintes, c’est criant de vérité.
Le titre de cette BD est trompeur : amis bouchers, on ne parle pas de votre métier, mais bel et bien de l’usure du couple.

JPEG - 240.9 ko

Bastien Vivès est connu sur internet sous le nom de Bastien Chanmax qui dessine un manchot rappeur amateur de gros seins. Il est également l’auteur de “Elle(s)” et “Hollywood Jan”. “La Boucherie” a été réédité à l’occasion des 11 ans de Vraoum, avec une belle couverture cartonnée, contrairement aux autres éditions en couverture souple. C’est une belle réussite, pas besoin de grandes tirades pour comprendre l’histoire, les dessins griffonnés parlent d’eux-mêmes.

Chacun de nous peut se reconnaître dans cette histoire. Cette BD interpelle et fait réfléchir, à nous de trouver le petit plus, le petit grain de sel pour éviter d’en arriver à la rupture due à l’usure quotidienne.

Faites l’amour, pas la guerre !


Boucherie (La)
- Première édition : septembre 2008
- Deuxième édition : décembre 2011
- Scénario, dessins et couleurs : Bastien Vivès
- Éditeur : Vraoum
- Format : 19,8 x 28,9 cm
- Pagination : 108 pages couleurs
- Dépôt légal : 15 juin 2016
- Numéro ISBN : 978236535-2390
- Prix public : 20,00 €


Illustrations © Bastien Vivès et Éditions Vraoum - Tous droits réservés


Anne Schnebelen
24 octobre 2016






JPEG - 59.5 ko



JPEG - 285.2 ko



JPEG - 33 ko
« La Boucherie », édition 2008



WebAnalytics